Gottlieb-Jews_Praying_in_the_Synagogue_on_Yom_Kippur 630

« La décision concernant la bibliothèque Schneersohn a été prise par le premier gouvernement soviétique. Et jusqu’à 80 à 85% des membres du gouvernement de l’Union soviétique étaient juifs. Et ces juifs guidés par de fausses pensées idéologiques ont arrêté et réprimé les adeptes du judaïsme, du christianisme, de l’islam et d’autres religions. Ils n’ont pas fait de différences. Dieu merci, ces œillères idéologiques et ces fausses pensées se sont effondrées. » Vladimir Poutine s’exprime ainsi en 2013 ou 2014.

Pourquoi Vladimir Poutine éprouve-t-il le besoin de mettre les points sur les « i » à cet auditoire juif ? Le point de discorde concerne une collection de livres judaïques appelés: bibliothèque Schneersohn.

Les livres avait appartenu à Yossef Schneersohn, un juif de Russie, la collection contient près de douze mille ouvrages et cinquante mille documents, dont trois cent quatre-vingt-un manuscrits. Mais une grande partie des membres de cette secte juive qui a émigré aux USA, réclame la bibliothèque à la Russie.

« La bibliothèque a été formée et longtemps conservée à Loubavitchi, petit village de la région de Smolensk et centre religieux du mouvement Habad. Avec le début de la Première Guerre mondiale, le rebbe [rabbin] Schneersohn avait fait transporter sa bibliothèque à Moscou.. (…) En 1917, la collection Schneersohn a été nationalisée par le pouvoir bolchévique, mais le rabbin a pu en envoyer une partie en Pologne (partie qui fut transférée ensuite, sous l’occupation allemande, en Allemagne). L’ensemble de la collection a finalement été rapatrié à Moscou au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. (Source)

Les disciples de Schneersohn ont entamé, dès le démembrement de l’URSS, des procédures judiciaires de récupération de ces archives. Le 16 janvier 2013 la cour fédérale du district américain de Columbia a condamné la Russie à verser au mouvement hassidique une compensation financière de 50 000 $ par jour et à rendre les archives aux USA. 

« la collection Schneersohn constitue une part inaliénable de l’héritage culturel russe. C’est bien la Russie qui a évité à cette collection de disparaître, [par sa victoire sur l’Allemagne en 1945].

L’argument se révèle pourtant difficile à tenir face à une communauté religieuse étonnamment puissante. Peu connu, le Hassidisme est néanmoins un courant religieux très important et très influent, dont l’autorité au sein de la communauté juive pourrait être comparée à celle du pape dans l’Église catholique. Et cette communauté considère la vie et les biens de Yossef Schneersohn comme sacrés. Le beau-fils de Schneersohn, le septième – et dernier  – rebbe Menachem Mendel Schneerson est même, pour beaucoup de hassidim, le Mashiah en personne (ce messie attendu par les Juifs). (Source)

Avec cette condamnation d’un des Etats américains contre la Fédération de Russie, les juifs américains insinuaient que la Russie était anti-sémite. Autant dire qu’ils ont dégainé l’argument massu, la reductio ad hitlerum

Grâce à leur Justice qui étend ses tentacules monstrueuses sur l’ensemble du globe, les USA prétendent rançonner tous les États au moindre prétexte et vivre grassement à leurs dépends. Encore une idée de banksters cosmopolites dont le président russes a souvent rappelé les abus à différentes occasions et notamment à propos de la condamnation de Sepp Blatter, le président de la FIFA.

Vladimir Poutine n’est pas François Hollande. En effet  lorsque la banque française BNP a été condamnée par la « Justice » américaine à la somme colossale de 8,9 milliards $,  François Hollande s’est écrasé et la BNP a payé. Même topo avec la SNCF, là aussi pour des questions juives. La SNCF vient d’être condamnée par la « Justice » israëlienne, -pardon, je voulais dire américaine-, à verser 60 millions, coupable d’avoir transporté durant l’Occupation, des Juifs. Devinez ? Les autorités françaises sont tout-à-fait d’accord!

Vladimir Poutine qui, lui, n’est pas un traître à son pays a eu, comme on voit un comportement digne d’un chef d’Etat. En mai 2014, selon Reuters le tribunal d’arbitrage de Moscou a rejeté l’ ordonnance américaine réclamant les archives juives et a condamné à son tour les USA à une astreinte de 50 000 $ par jour du fait que la bibliothèque du Congrès recèle une partie des archives juives russes. C’est la réponse du berger à la bergère, les amendes de même montant s’annulant de part et d’autre. La Russie a finalement transféré la collection au « centre de la tolérance juive » de Moscou.

C’est ainsi qu’il faut parler aux Américains, juifs ou non! Vladimir Poutine démontre qu’il est possible de tenir la dragée haute aux prétentions scandaleuses des USA. Encore faut-il être patriote, ce qui n’est de toute évidence pas le cas de François Hollande.

.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. jp cotentin says:

    l’article donne ici une des explications de la suppression de l’accusation « haute trahison » pour les chefs d’état français!

    • croisé says:

      Seul un véritable politique de la carrure de Poutine ose encore proclamer haut et fort de telles vérités. Tous les autres sont couchés.
      Non seulement il proclame les vérités historiques mais il agit.

      Qu’en pensent Volodymyr et Taras ? Maintenant la preuve est faite que vous propagez des mensonges sur Poutine complice des Juifs ET Poutine communiste ?

      D’une pierre deux bons coups dans la poire!

      • croisé says:

        Il s’agit des Juifs mondialistes, bien sûr, ceux qui ont répandu au-delà des frontières de la Russie la lèpre rouge, alors qu’elle a quitté la Russie.

      • Volodymyr Bellovak says:

        Vous etes pathétique cher « croisé » ! Poutine peut bien se permettre de dire quelques vérités de temps en temps; ses amis juifs n’ont rien à craindre de lui, il les soigne bien! Le fait que la Russie dispose de lois encore plus répressives contre le « révisionisme » historique devrait pourtant vous mettre la puce à l’oreille.
        De toute façon, personnellement, je ne considère pas Poutine comme le pire des hommes; ce qui m’inquiète plutot c’est le culte démesuré, voire quasi idolatre, que lui vouent certains…

        • croisé says:

          « Poutine peut bien se permettre de dire quelques vérités de temps en temps; ses amis juifs n’ont rien à craindre de lui, il les soigne bien! »
          Oui, Une vérité qu’on n’entend nulle part ailleurs… suivie d’actes forts!

          Pourquoi dites-moi, Poutine devrait mal traiter ses amis? Qu’ils soient juifs ou autres? Eh puis ne disiez-vous pas qu’il était lui-même juif ? Bizarre pour un juif cette déclaration ne trouvez-vous pas que ça jure ?

          C’est vous qui êtes pathétique à vous accrocher à votre haine, que vous n’assumez même pas. Mais à chaque fois que quelqu’un fait remarquer une bonne action de Poutine, immédiatement vous tentez de la salir, c’est automatique, robotique.

          Il est vrai que comme il fait souvent des bonnes actions, il est normal que vous réagissiez souvent, en faisant semblant de n’avoir jamais lu ou vu nos réponses. %)

          • Volodymyr Bellovak says:

            J’ai jamais dit que Poutine est juif, car j’en sais rien; vous voyez vous me faites dire des choses que je n’ai jamais dites.
            Par contre son discours d’inauguration de la nouvelle grande mosquée de Moscou ça vous plait ? On aimerait savoir…

          • « Mais à chaque fois que quelqu’un fait remarquer une bonne action de Poutine »

            Ahahah! Votre naïveté est plaisante.

          • chrétien says:

            @croisé
            entièrement sur votre ligne et vos arguments sont percutants: la preuve à peine avez-vous fini votre message pour dénoncer le comportement  »robotique » de votre contradicteur qu’il confirme en portant le débat sur l’islam (dont nous savons tous qu’il n’est pas le problème)

              • croisé says:

                J’ai cherché en vain une seule source dans cet article. Je n’en ai pas trouvé. Quant à la phrase finale, elle est plus que gratuite. Pas le moindre élément pour l’appuyer. Si vous lisez la liste des noms des ministres de Russie, il n’y a pratiquement aucun nom juif.

                Regardez dans tous les autres gouvernements occidentaux et vous verrez la différence !

                Pierre de Villemarest n’était-il pas un agent de la CIA comme tant de journalistes occidentaux ?

                De plus où est le problème pour des Russes, juifs ou non, d’espionner pour leur pays? C’est quand même plus moral que d’espionner pour Israël ou pour les USA ?

  2. tirebouchon says:

    Les juifs de Russie ont été analysés par Soljenitsyne qui a écrit un ouvrage important sur le sujet… »Deux Siècles ensemble »…Sont inclus les juifs d’Ukraine et les pays satellites de la Russie. Depuis ils ont, en partie quittés la Russie pour aller aux USA et en Israël et aussi en France ou ils continuent à foutre le bazar…Les Palestiniens en ont fait aussi connaissance depuis seulement près de 70 ans, pour leur plus grand malheur !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com