Louis-XI

Joël Blanchard, professeur émérite à l’université du Maine, est un médiéviste français spécialisé dans le Moyen Âge tardif. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le XIVème et XVème siècles.

L’histoire du règne de Louis XI est contrastée. L’entame du règne est difficile. Louis XI avait pris des initiatives fortes en Dauphiné, qui supposaient un esprit structuré. Il les reproduit à grande échelle avec un volontarisme forcené. Le résultat n’est pas toujours concluant : il chasse le personnel politique en place, mettant fin à une sorte de stabilité coutumière que l’on observait dès le règne de Charles VI. L’erreur va lui coûter cher et le rendre vulnérable pendant la crise du Bien public. Les brutaux changements d’alliance ne lui réussiront pas mieux : il joue la mauvaise carte avec Warwick. Il se trompe carrément de stratégie à propos de la succession bourguignonne. Il multiplie les incohérences en Espagne. Avec Jean II, il trouve plus fort que lui. Mais il a l’intelligence de ne pas s’obstiner. Quand on lui résiste, il ne va pas plus loin.

Imprévisible et opportuniste, telle est la politique de Louis XI. Dans le domaine financier, c’est flagrant : la fuite en avant, les dérapages le conduisent au bord du gouffre. Une part essentielle de son action est dictée par les contraintes extérieures (guerres avec l’Angleterre, la Bourgogne, etc) ou intérieures (Bien public). Mais il trouve un havre de paix dans d’innombrables pèlerinages.

C’est dans le domaine judiciaire que Louis XI affirme au mieux sa pratique de la souveraineté. Voilà un des aspects les plus inédits du règne que les documents récemment publiés mettent en lumière. On est impressionné par cette rafale de procès politiques qui scandent les dix dernières années de son règne.

Louis XI rappelle Philippe le Bel par bien des côtés : l’interventionnisme, le recours à une fiscalité extraordinaire, des relations âpres avec le clergé,…

Mais l’auteur note aussi chez Louis XI la ferveur des prières quotidiennes, le flamboiement d’une dévotion zélée, qui inscrivent le roi dans le long terme, dans une tradition séculaire de la royauté sacrée.

Louis XI, Joël Blanchard, éditions Perrin, 371 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. On rencontre généralement une moue à l’évocation de Louis XI. Cet ouvrage recadre l’histoire de ce roi, le souverain le plus puissant du Moyen-Age tardif.

    Un regard neuf s’impose sur ce personnage, fin politique …
    En diffusion sur Livres en Famille et dans toutes les bonnes librairies à privilégier aux « marchands de papier ». Merci !
    http://www.livresenfamille.fr/p11357-joel_blanchard_louis_xi.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com