Luc Ferry: « la guerre de Vendée c’est le Ier grand génocide en Europe, il y a eu 500 000 morts »

Se prononçant contre l’intervention en Syrie, Luc Ferry, ex ministre de l’Éducation nationale dans les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin (sous Jacques Chirac), déclare le 18 mai 2015 sur ITélé:

« – Quand nous avons fait, nous, notre révolution française, vous savez la guerre de Vendée ça a pas été beau, c’est le premier grand génocide dans l’histoire de l’Europe, y a eu 500 000 morts. On prenait les mômes par les quatre bras…

– génocide ? interroge le journaliste

Génocide, bien sûr, bien évidemment, Pierre Chaunu a absolument raison! Plus aucun historien ne le conteste aujourd’hui! On prenait les gamins par les bras, par les jambes, on leur cassait la tête sur les murs des châteaux, on jetait les gens sur des halebardes, enfin tout ça était absolument abominable, sans compter le vandalisme dont on parlait tout-à-l’heure… »

La thèse du génocide vendéen a été défendue par Reynald Sécher devant un jury dont faisait partie Pierre Chaunu. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

15 commentaires

  1. Odile says:

    Merci à Luc Ferry d’avoir évoqué le génocide de la vendée, mon arrière arrière grand père (6 ans) ayant échappé au massacre de toute sa famille, dont 5 enfants, laissé pour mort avec une oreille sabrée, leur ferme pillée et brûlée. A quand la reconnaissance de ce génocide?

    • Bien sur qu’il faut reconnaitre le génocide vendéen vu les massacres perpétrés par la république entre les noyades de Nantes,les colonnes infernales,les exécutions d’innocents(femmes,enfants,vieillards).Je lis la préparation des guerres de vendéen vraiment intéressant et permet de comprendre.Comment peut-on laisser les noms de généraux républicains gravés sur l’arc de triomphe alors qu’ils ont massacrés des innocents.

      • Jérémie says:

        Comment ? Eh bien parce que c’est la république qui gouverne et qu’elle ne tolère pas d’être remise en question. Ce régime s’est constitué sur des massacres, dans le sang, passage obligé pour faire entrer dans les esprits français l’abandon des principes chrétiens et le meurtre du Roi, lieutenant du Christ en France.
        Comme disait le fanatique Clémenceau, « la Révolution est un bloc, j’approuve tout des massacres, noyades, meurtres etc… »

  2. Catherine says:

    Que n’a-t-il reconnu ce génocide quand il était ministre de l’éducation républicaine en la faisant étudier à tous les élèves de France!!!!!!

    • Monsieur T says:

      Il prépare les élections Régionales de cet hiver. Ce genre de déclarations fait toujours mouche auprès de l’électorat catholique « conservateur » (Lol…), voyez le premier commentaire sur cet page. L’UMP a pris un virage très à droite dans cette perspective (dans ses discours, pas dans son action faut pas y compter) pour freiner les tièdes qui seraient tentés par le vote FN. Pendant ce temps, le Front mariniste ouvre ses portes (ouvre son c.. aussi) aux invertis gaullo-chevènementistes et aux incultes qui ne pensent qu’à dédiaboliser, d’où aucune déclaration du genre dans leurs rangs.
      Du coup, l’UMP peut se permettre ce genre de déclaration et elle en profite, un membre du FN tenant les mêmes propos serait qualifié de « contre-révolutionnaire obscurantiste » et de « catholique extrémiste ».

    • LEHOBEY says:

      Vous avez entièrement raison !

  3. gillic says:

    Comme dirait Valls: La guerre de Vendée fut un génocide bien sur, mais avec l’esprit républicain…… espagnol, donc bien rouge !!!!
    Depuis longtemps on ne parle que de deux génocides, devinez lesquels ? Et pourtant il y en a eu une floppée………..

  4. Serviam says:

    500 000 morts semble en effet être un bilan humain plus proche de la réalité. A ma toute petite modeste place;), j’ai toujours été étonné du, relativement, faible bilan humain dressé par l’ami Secher (174 ou 176 000 environ), même s’il est justement l’un des historiens qui s’est le plus attaché à l’exactitude du dénombrement. Il démontre en revanche parfaitement le caractère purement et simplement génocidaire. Mais un juste bilan humain est important aussi. Or le sien me paraît trop « bas », par rapport à celui d’autres historiens (de 300 000 pour Anne Bernet par ex à… 900 000 morts selon l’abbé Deniau!)

  5. oui nous n’avons pas à être très fiers de notre république..il s’en est suivi la terreur…. mais tout cela M.FERRY c’était entre nous.Le massacre systématique des chrétiens d’orient est perpétré par des mercenaires musulmans venus de l’étranger et subventionnés par ces mêmes étrangers.Désolé mais je suis pour une intervention trè musclée de la coaliion avec les USA et surtout avec ces faux-culs de pays arabes……pour aider la Syrie

    • Barbara says:

      Si cela n’arrangeait pas les affaires de certains, DAECH n’aurait même pas vu le jour… Alors, les exterminer…
      Et quand bien même cela était « entre nous », il n’en reste pas moins que c’est abominable d’avoir massacré des populations entières.

      • Jérémie says:

        « Entre nous » ? Intéressez-vous aux « illustres » figures révolutionnaires et vous verrez le nombre d’étrangers qui y ont pris part, quand d’autres n’étaient pas spécialement « catholiques » si vous voyez de qui je veux parler…
        La Révolution fut la déclaration de guerre officielle contre la France et contre son peuple. 1 siècle plus tôt Bossuet disait « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes ». Nous devons extraire les principes républicains de nos esprits pour nous relever.

  6. L’important est que ce soit dévoilé en direct publiquement. La vérité triomphe toujours, un jour ou l’autre. Encore un effort, et le peuple français apprendra qui se tient derrière tous ces crimes génocidaires.

  7. Le Spectre says:

    Ce n’est pas un génocide. Les génocides sont générés par le colonialisme et l’expansionnisme dont religieux. Et cela depuis l’antiquité.

    Le III Reich cumule à la fois un génocide (colonialisme vers l’Est avec une vengeance contre les increvables judéo-bolcheviques et des crimes en masse de guerre civile mondialisée ou guerre trente de 1914-1945)

    Lors de la guerre de Vendée, il y eut des crimes en masse. Ils furent générés lors de la crise historique de 1789-1815 (guerre civile mondialisée, guerre de trente ans).

    « Crise historique » est construit par analogie à « crise géologique » où il y eu de nombreuses extinctions de masse. De la même manière que dans sa vision anti-républicaine de la guerre civile de Vendée, Luc Ferry y verrait un génocide des dinosaures.

    On retrouve le même phénomène de crimes en masse lors de la guerre de trente ans de 1618 et 1648. Et pourtant, personne n’a jamais dit que la révolution anglaise a été un génocide bien qu’il y eu des crimes en masse en Europe.

    Les bourgeois ne veulent pas entacher la révolution anglaise parce qu’elle s’est faite au nom de la liberté (Locke) – mais seulement pour le bourgeois – tandis que la révolution française s’est faite au nom de l’égalité (Rousseau/Diderot, Babeuf/Maréchal, Robespierre, Kant) soit la liberté pour tous.

    La guerre civile mondialisée de Vendée fut criminelle de tout bord. Mais, elle n’est en rien un génocide. Elle est scientifiquement un phénomène de crise historique. Les crimes en masse sont des phénomènes spontanées de ces crises historiques : 1618-1648; 1789-1815; 1914-1945; 1952-1984.

    • Croisé says:

      Au contraire. Luc Ferry et Pierre Chaunu savent très bien de quoi ils parlent. Par contre vous vous êtes fait lavé le cerveau par l’histoire officielle politiquement correcte.

      La vendée est un génocide parce qu’il y a eu volonté ECRITE d’éliminer une population précise, sur une territoire géographique précis, plusieurs fois écrite, avec le nom de ceux qui donnaient les ordres et de ceux qui les exécutaient et les reconnaissaient.

      C’est un génocide au sens strict de la définition qu’en donne les fameux droits de l’Homme de l’ONU, par élimination d’un peuple qui gênait le pouvoir en place, mais aussi en raison de sa religion.

      Vous êtes trompé. Cette révolution a été bourgeoise du début à la fin et plus particulièrement contre la Vendée. la bourgeoisie maçonnique et anti-catholique.

      Ce serait trop long à vous expliquer.

      Si vous voulez savoir lisez de Raynald Secher: « du génocide au mémoricide »

      C’est passionnant et surtout il donne toutes les preuves irréfutables. Il a passé sa thèse sur le génocide de la Vendée et c’était pierre Chaunu qui était le président du jury de thèse, l’un des plus grands historiens reconnus, de sa génération.

      Et vous remarquerez que c’est Luc Ferry, descendant du républicain et franc-maçon Jules Ferry, créateur de l’école républicaine et révolutionnaire, qui reconnaît le génocide.

    • Boutté says:

      Quand un gouvernement décide l’éradication d’une population et donne les ordres propres à y parvenir il y a génocide , quel que soit le nombre des victimes .
      Il ne s’agit pas de tuer des hommes comme lors d’une guerre mais de faire disparaître une population .

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com