Jean-Yves Le Drian à Gao (Mali), le 22 septembre.

Un militaire des forces spéciales, âgé de 38 ans, a été mis en examen le 3 juillet au soir, tandis que l’autre soldat mis en examen a été libéré à l’issue de sa garde à vue sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

L’un des deux militaires français, soupçonné d’attouchements sur les fillettes de 3 et 5 ans dans la piscine d’un hôtel à Ouagadougou, a été mis en examen le vendredi 3 juillet 2015 pour agression sexuelle sur enfant de moins de 15 ans.  Il a, semble-t-il, filmé ses « exploits », puisque la mère a retrouvé un enregistrement filmé à caractère pornographique, à son domicile. Ce soldat âgé de 38 ans a néanmoins été laissé en liberté. La garde à vue du second militaire (dont l’identité n’est pas dévoilée) a été levée sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui, pour le moment. Ces deux soldats des forces spéciales participaient à l’opération antiterroriste «Barkhane» au Sahel qui s’étend sur cinq pays: la Mauritanie, le Mali, le Tchad, le Burkina Faso et le Niger.

Or, selon Breiz Atao,  qui tient l’information de source militaire, au moins l’un des deux prévenus est un ami de la famille de la mère d’une des deux fillettes. De souche africaine, l’intéressé aurait la double-nationalité “franco-burkinabé”.

Cette proximité amicale et ethnique explique pourquoi la mère de famille a invité les deux soldats, âgés de 36 et 38 ans, à se rendre à son domicile où elle découvrira ultérieurement les faits mentionnés, grâce à la caméra d’un des deux prévenus, oubliée chez elle.

La mère aurait alors visionné les images de scènes filmées sous l’eau, et vu des attouchements auxquels l’un des soldats se serait livré sur les fillettes. Elle se serait alors rendue à l’ambassade de France pour y  dénoncer les faits à l’aide du film.

les deux hommes ont été suspendus par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Ils ont été rapatriés en France et placés en garde à vue à leur arrivée à Paris. Depuis l’un des deux a été remis en liberté. Ce que ne disent pas les sources officielles, ce sont les liens d’amitié de l’un au moins des deux hommes, ni sa double nationalité. 

De même que les mairies ont reçu l’ordre d’accueillir des populations d’origine immigrée majoritairement musulmanes, afin de les mélanger aux autochtones, de même l’armée doit s’ouvrir à ce que le maire de Nice, Christian Estrosi, a appelé « la cinquième colonne ». Même si en l’occurrence, il ne s’agit que d’une question de mœurs ou peut-être de « civilisation », selon le terme de Manuel Valls. Civilisation, car cette affaire est survenue alors qu’une affaire de pédophilie avait éclaté dans les colonnes du Guardian, au printemps, touchant 14 militaires et concernant 6 victimes âgées de 9 à 13 ans, pour une affaire survenue à Bangui en Centrafrique. Une affaire que Le Drian avait tenté d’étouffer.

On peut se demander: est-il bien raisonnable d’envoyer en mission pour l’armée française des soldats possédant une double-nationalité, et en plus la nationalité du pays (dont ils sont originaires..), dans lequel ils sont chargés d’opérer pour la France ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Volodymyr Bellovak says:

    Il y a aussi d’autres questions fondamentales et vitales à se demander :
    – Doit on indéfiniment, massivement, et sans controle et sélection, accueillir en France des populations totalement étrangères à notre identité ethno-culturelle charnelle et spirituelle ( blanche européenne et chrétienne ) et à notre Civilisation ?
    – Doit on accorder sans restriction et « discrimination », comme la république le fait, la « nationalité » française officielle à ces memes populations étrangères et à leurs enfants nés sur le sol français ?
    – Doit on garder sur notre sol ( et conserver leur « nationalité » française à ceux qui l’ont obtenue ) des étrangers ( de droit ou de fait ) qui se sont rendus nuisibles ou indésirables chez nous ?
    – Doit on accepter que notre pays adopte un multiculturalisme communautariste pluri-ethnique et multi-religieux, et que le seul « ciment » de ce « melting-pot » soit constitué par l’état républicain, les lois, la « justice », la fiscalité, l’économie, la loi du marché et les règles laiques, « démocratiques » et droit-de-l’hommistes du « vivre-ensemble » pluraliste ?
    Le recrutement des armées se fait à l’image des populations vivant en France…
    ETRE FRANCAIS CELA S’HERITE, ou, exceptionnellement, ça se mérite !

    • Raiford says:

      La réponse est : NON

      à moins de vouloir s’autodétruire.

    • Certes, et vous avez parfaitement raison!
      Le problème est de savoir combien de gens sont encore capables de poser des questions (et pas nécessairement que les bonnes!), quand la majorité attend tout sans rien devoir demander et des réponses à tout sans s’interroger…

  2. Vieux Jo says:

    Vous prêchez dans le désert, mon pauvre Volodymir, il y a bien longtemps que dans l’armée on sait que ces populations posent un grave problème d’intégration. Il y a près de 20 ans maintenant, on trouvait en haut lieu que ces nouvelles recrues s’isolaient en groupe et parlaient en langue étrangère… La seule parade qu’on ait trouvé c’est de faire apprendre l’arabe aux militaires français de souche, afin que les pôôôvres immigrés ne se sentent pas isolés !!! alors qu’ils s’isolent d’eux-mêmes parce qu’ils ne veulent pas s’intégrer dans la société française.
    De plus, si les militaires catholiques français affirmaient leur foi, il y aurait peu-être eu un peu moins de désordre. Un exemple, en 1996 ou 1997, le président des sous-officiers m’informe qu’il doit se rendre à Paris pour une réunion de tous les Présidents ; le jour fixé était le mercredi des Cendres. Je lui fais remarquer qu’en plus du voyage qui va le priver de la messe et de l’imposition des cendres (qui peut se rattraper le dimanche suivant, certes), il y a un banquet pour clôturer la journée ; il ne dit rien, me regarde tel l’innocent illuminé par la grâce. Je lui suggère d’informer Paris de changer la date. La seule réponse que j’ai eue : un haussement d’épaules et il a tourné les talons. Ce sous-officier se prétendait catholique, nous avons eu quelques échanges sur la différence de l’enseignement de l’Eglise d’avant le concile et de celui de l’église conciliaire ; des échanges assez pointus voire même acérés ; un jour à court d’argument comme cela lui arrivait fréquemment, il me répond d’un ton acerbe, concernant monseigneur Lefebvre mais sans le nommer : « Malheur à celui par qui le scandale arrive ! » Je lui réponds : « Vous parlez sans aucun doute du pape Jean XXII, je suis bien d’accord avec vous et je préfère être à ma place plutôt qu’à la sienne !. Catholique de haut vol évidemment puisque faisant des réunions dans sa paroisse, du catéchisme, du chant, etc., très impliqué donc.

    Un livre très intéressant que beaucoup de Français de souche devraient lire, même sans être catholiques : « le soupir de Pilate », du Père Jean-Dominique. Sur le scepticisme. Ca réveille un peu la conscience. Quand on en a une évidemment.

    • « La seule parade qu’on ait trouvé c’est de faire apprendre l’arabe aux militaires français de souche, afin que les pôôôvres immigrés ne se sentent pas isolés !!! alors qu’ils s’isolent d’eux-mêmes parce qu’ils ne veulent pas s’intégrer dans la société française »
      Ce n’est pas si bête Vieux JO. Lorsque la France était coloniale, les hauts fonctionnaires en charge de « civiliser » les populations passaient obligatoirement par une grande école appelée « Langues Orientales ».
      Ce n’est pas par hasard s’ils ont « intégré » le code Napoléon et adhérent législativement et progressivement à nos « valeurs ». Laïques pour la plupart, mais surtout d’essence Patriarcale.
      Ce n’est pas non plus par hasard si ces jeunes ne s’intègrent pas à notre société, ils n’ont pas ou plus de père. Ou un ertzag inexistant.
      La faute à qui ?

  3. Volodymyr Bellovak says:

    Tout-à-fait juste cher « Vieux Jo »: les catholiques français doivent mettre leur timidité, leur « respectabilité », leurs petits arrangements avec le monde moderne, leur mondanité et leur esprit « petit-bourgeois » au placard ! Dieu vomit les tièdes !
    Merci pour le titre de cet ouvrage du père J-D ( op ); je connait un peu l’auteur mais pas ce livre.

  4. Quoi qu’il en soit cette nouvelle affaire, qui doit en cacher bien d’autres, démontre clairement que l’armée française n’a plus sa place en Afrique. Si elle l’a jamais eu un jour…

    A vouloir toujours infantilisé les africains, les rendre irresponsables, on fini par devoir suppléer voir remplacer carrément leurs polices et leurs armées. Tout comme avec le franc CFA pour, soit disant, protéger leurs économies fragile…

    Toute action entraine une réaction, si ces soldats n’avaient pas été envoyé la bas pour d’obscur raison d’État disons, l’armée française n’aurait pas eu autant d’occasion de se déshonoré.

    L’histoire de l’armée française en Afrique est très loin d’êtres glorieuse, au contraire elle est des plus sinistre et sordide depuis le début. Il est grand temps de démanteler toute nos base militaire africaine et de rentrer au bercail.

    • alsaco says:

      aie aie aie, Alex, en voudriez vous à cette institution pour une raison précise ? « infantiliser les africains » pourquoi ces termes, il y a toujours et encore des gens qui sont prêts à remonter dans les arbres, il y en a d’autres qui « travaillent » tous les jours sur les claviers d’ordi pour essayer de nous piquer de la monnaie, et enfin, il y a ceux qui viennent glander chez nous, car le jeu de cartes à 5 AS en France…je sais bien que c’est une vieille connerie, mais bon, elle est malheureusement toujours d’actualité… ASsédic…hé hé

  5. Je trouve scandaleux ce silence fortuit sur la double nationalité d’un des deux soldats!!!
    Même si, bien évidemment, je ne suis pas le moins du monde surpris…
    En revanche, j’ai hâte de savoir lequel des deux a été libéré!!!
    (Pour la question de la caméra capable de filmer même sous l’eau, dans une famille de Haute-Volta, quel enrichissement subit…)

  6. je sais pas si la majorité des personnes qui commentent ont une experience mili mais comme j’ai servi 18 ans mon pays dans les forces speciale et je peut vous dire que malgres un nombre restreint d operateur d origine etrangere’ ils n ont pas de probleme d integration,il faut vouloir servir sont pays pour supporter l entrainement .je suis comme la majorité d entre vous favorable a une action de l etat contre tous ces personnes qui salissent notre belle institution.

    • Certains apprécient de se faire entraîner par l’armée pour ensuite partir faire profiter de leur expérience l’etat islamique.

      Avant la double nationalité était interdite dans l’armée. Maintenant c’est admis. C’est mettre le vers dans la pomme.

  7. alsaco says:

    j’aimerais que l’on m’explique, comment un militaire français peut il avoir la double nationalité ? je me rappelle il y a 45 ans, lorsque j’ai voulu me marier, alors que j’étais engagé dans la Royale, il y a eu une enquête de moralité sur ma future épouse et sa famille… et maintenant, on a ce genre de cas, j’ai envie de vomir

  8. kyllie prisca says:

    Une personne faisant partir de toute force de.l.ordre confondue ne devrait avoir qu une seule nationalite.en France francaise lea autres opla retour chez soi

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com