Selon le site web d’information européen EurActiv, le président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, travaillerait à ce que, dans le futur, tout contrat de livraison de gaz à un État-membre de l’Union européenne par un pays tiers soit soumis à autorisation de la Commission européenne !

En effet, sous couvert d’un louable projet d’une « union de l’énergie » visant à assurer la sécurité énergétique de l’Union européenne et doter celle-ci d’un mécanisme de négociation groupée des contrats gaziers afin d’obtenir des prix plus avantageux, les instances européistes de Bruxelles entendent en réalité pouvoir purement et simplement interdire aux pays-membres d’acquérir du gaz auprès de certains fournisseurs jugés infréquentables par ces messieurs de la Commission européenne.

UE_dictature

Comme le dit bien EurActiv, le fournisseur de gaz dans le collimateur de l’U. E. n’est bien évidemment autre que la Russie. Quelle outrecuidance ont quand même ces Autrichiens, ces Hongrois, ces Grecs, ces Bulgares et j’en passe d’envisager de signer des contrats commerciaux avec Gazprom sans autorisation de leurs maîtres de Bruxelles !

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com