recherche-embryon-MPI

MADRID – Selon une information des Professionnels pour l’Ethique (PPE), la commissaire à la Recherche de l’Union Européenne, M. Geoghegan-Quinn, a assuré qu’il n’y aurait pas d’aides européennes pour les projets de recherches qui détruisent les embryons humains durant l’exercice 2014 ni pour les suivants.

Il s’agit d’un accord conclu avec la Cour européenne. Cette déclaration exclut la possibilité d’enregistrer, dans toute l’Europe, un brevet qui serait le résultat des recherches ayant impliqué la manipulation et la destruction d’embryons humains, et l’utilisation de ceux-ci à des fins industrielles et commerciales.

La commissaire européenne a fait ces déclarations durant la présentation du lancement de programme-cadre 2020 de Recherche, Développement et Innovation de l’Union Européenne qui entrera en vigueur le 1er janvier et sera valable pour les sept prochaines années.

Une pétition à laquelle participait le mouvement d’initiative législative européenne One of Us proposait de supprimer le financement de la destruction d’embryons humains avec des fonds communautaires de l’UE et a été soutenu par plus d’un million de personnes de divers pays européens

Selon les Professionnels Pour l’Ethique, l’Espagne continue de maintenir une loi agressive de recherche biomédicale et de procréation assistée avec embryon humain.

Comme l’explique Teresa Garcia-Noblejas, secrétaire général des Professionnels Pour l’Ethique «il n’y a aucune statistique officielle unifiée qui nous indique clairement combien d’embryons humains sont congelés dans les cliniques de fécondation in vitro ni ce qui est fait avec ceux qui ne sont pas implantés. De plus, l’Andalousie, la Catalogne, la communauté valencienne et le propre gouvernement de l’Espagne continuent de financer des recherches qui impliquent la destruction d’embryons humains »

La secrétaire général des Professionnels Pour l’Ethique assure que ces chercheurs qui travaillent avec des cellules souches embryonnaires semblent ignorer que les résultats de ces projets de recherche ne peuvent être brevetés dans l’UE. Il est de plus évident après 11 ans de travail qu’aucun résultat thérapeutique n’a été obtenu avec les cellules mères ou embryonnaires.

Professionnels Pour l’Ethique espère que l’Espagne accordera sa législation au nouveau cadre européen.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com