Ceux qui par nécessité d’intendance hantent les zones commerciales sises en périphérie de nos préfectures et sous-préfectures ont du remarquer la floraison de fast-food Kentucky Fried Chicken qui fait commerce de sandwich et plats à base de poulet.

Le poulet, quoi qu’associé dans l’inconscient collectif à la communauté afro-américaine, est en fait à la base de la nourriture outre-Atlantique, bien plus que le steak de bœuf.  En une année, 100 Américains (si on enlève les 3 qui sont végétariens) vont manger : 1 caprin, 1 oie, 1 lapin, 2 moutons, 8 canards, 12 bovins, 37 cochons, 77 dindes et… 2520 poulets !

Pourtant, les Etats-Unis ne sont pas, le premier producteur mondial de poulet, mais le second.  Le cheptel américain de poulet frôle les 2 milliards de têtes (1,983 exactement), soit 9,3 %, mais loin derrière la Chine et ses 4,6 milliards (21,6 %). La France elle compte 0,8 % du cheptel mondial (168 millions de têtes) et est au 22e rang mondial.

Pour les dindes, les Etats-Unis caracolent en tête avec plus de la moitié du cheptel mondial (51,3 %, soit 237,5 millions de têtes), le second, le Chili, n’en comptant que 32 millions. La France est au  5e rang mondial avec 20,3 millions de bêtes, soit 4,4 %.

Pour les cochons, les Etats-Unis sont le 2e cheptel mondial avec 67,7 millions de têtes (6,88 %), loin derrière la Chine et ses 480 millions de porcs (49 %), la France est au 10e rang mondial avec 13,49 millions de têtes (1,37 %).

Pour les bovins, les Etats-Unis sont le 4e cheptel mondial avec 88,5 millions de têtes (6 %), loin derrière le Brésil (14,4 %, soit 212 millions de têtes). La France est au 15e rang mondial avec 19,1 millions de têtes (1,3 %).

Pour le reste, les Etats-Unis n’ont que peu de canards (0,69 %), de moutons (0,41 %) et de chèvres (0,26 %) et pas d’oies et de lapins.

Voici un petit tableau récapitulatif :

  1 2 3 4 5 FRANCE
BOVINS BRESIL INDE CHINE ETATS-UNIS ETHIOPIE 15e
CANARDS CHINE VIETNAM INDONESIE INDE BANGLADESH 7e
CAPRINS CHINE INDE NIGERIA PAKISTAN BANGLADESH 73e
DINDES ETATS-UNIS CHILI BRESIL ITALIE FRANCE 5e
LAPINS CHINE OUZBEKISTAN KAZAKHSTAN ITALIE TADJIKISTAN 8e
MOUTONS CHINE AUSTRALIE INDE IRAN NIGERIA 38e
OIES CHINE MOZAMBIQUE EGYPTE UKRAINE ROUMANIE 14e
PORCS CHINE ETATS-UNIS BRESIL ALLEMAGNE ESPAGNE 10e
POULETS CHINE ETATS-UNIS INDONESIE BRESIL VIETNAM 22e

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Philibert says:

    Dans le même genre, il y a Denissto des Editions Delacroix qui explique bien des choses sur l’agriculture : https://www.youtube.com/watch?v=FHu9zWAJiZ0&t=2s

  2. Philibert says:

    (Comme on peut pas mettre – en général- deux liens dans le même com’, je fais un 2nd message.)

    Corinne Gouget à propos des additifs alimentaires :
    https://www.youtube.com/watch?v=SFdCilK0FrU

    Les autres pays ont une agriculture de qualité médiocre et ils sont en train d’essayer de mettre la France au même niveau pour que tous soient soumis et que plus personne ne puisse échapper à leur N.O.M. Les vidéos de Denissto sur les normes qu’ils ont mises en place sont à elles seules très explicites.

    L’UE est un moyen de nous mettre au niveau du moins disant, soit la plus basse qualité possible, concernant à ce qu’ils prétendaient, que cela élèverait les salaires de la Pologne, de la Bulgarie, etc. Ils ont pu gracieusement acheter les meilleures terres en Ukraine comme Beigbeider grâce à l’UE et tous les pays de l’Est qui y sont rentrés ont ainsi mis sur le marché leurs joyaux, et nous nous sommes fait enfler comme jamais.

    Bref, de toute façon, ces classements ne veulent rien dire puisque ce qu’il faut savoir c’est si les gens habitent massivement dans les zones rurales ou dans les villes, tandis que certains pays n’ont de toute façon pas les moyens de nourrir toute leur population (voir le problème des vaches) ou sont dépendants massivement de pays tiers pour leurs aliments essentiels. Je note quand même qu’en France, contrairement à des pays encore émergents (et même dans des grandes villes !!), il n’y a plus de marché où on trouve l’animal vivant tué devant nous (et ce même à la campagne !!). C’est scandaleux…

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com