mangez-francais

Manon Kernoa est une jolie adolescente de 16 ans, fille d’un producteur de lait à Landudec (Finistère). Elle est devenue l’héroïne de la paysannerie française depuis la publication, le 11 novembre 2016, d’une lettre ouverte intitulée « Mon père, ce héros »,  superbe hommage aux agriculteurs français qui fait un buzz extraordinaire et mérite de continuer à être largement diffusé.  

manon-kernoa

« Mon père, ce héros » :

« Mon père, 53 ans, est agriculteur dans une petite ville de Bretagne.
Certes, il y en a beaucoup dans ce cas, même si ce nombre ne cesse de baisser.
Certes, il y a d’autres métiers plus difficiles que celui-là, plus physiques, qui touchent à la santé, à la protection.
Mais j’ai peur pour l’avenir.

Et oui, à 16 ans, j’ai peur pour l’avenir. Quelle idée ! J’ai peur de ce que les petites fermes de campagne vont devenir.
Elles sont ancrées dans nos paysages, ont hérité de nos parents, de nos grands-parents, voire de nos arrières grands-parents.
Elles font partie de notre patrimoine !

Que va devenir mon père, quand il n’y aura plus que des fermes de 1 000 vaches, des usines de poudre à lait, ou encore des steaks totalement chimiques ?

De plus, l’État, ainsi que l’Europe, leur donnent de moins en moins d’aides.
Que penser, quand nous entendons tous les jours, à la télévision ou à la radio, que le prix du lait ne cesse de baisser, passant sous la barre des 30 centimes au litre ?
Connaissez-vous beaucoup de personnes, qui après une semaine de travail déjà difficile, sacrifieraient leurs week-ends en amoureux, leurs vacances en famille, pour nourrir des individus qui n’ont aucune considération de leur travail, qui cherchent toujours à trouver le prix le plus faible pour manger, en ignorant leur provenance, quitte à endetter les agriculteurs français ?

Seriez-vous prêt à vous installer dans une exploitation, lorsque tout votre entourage ne vous le conseille pas ?
Seriez-vous prêt à vous engager dans une nouvelle vie, avec ses avantages et ses inconvénients ?
Seriez-vous prêt à suivre votre vocation, alors que l’avenir ne semble pas être à votre avantage ?
Et oui, à 16 ans, j’ai peur pour l’avenir.
Sauvez les agriculteurs français, mangez français ! »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. tirebouchon says:

    C’est un bel hommage à cette France du labeur et du laboure, c’est un cri d’amour à la France qui ne doit pas mourir avec ses paysans…Les enfants de la vraie France se doivent de rentrer en dissidence, nos enfants, petits enfants doivent rentrer en résistance en combattant les mondialistes, les destructeurs de frontières, les dégénérés de l’argent à tout crin. Mais comment acheter français quand les produits que l’on nous proposent dans les grandes surfaces, moyennes surfaces et petites surfaces nous viennent du trou du cul du monde….Ce marché est contrôlé par les multinationales qui se foutent de cet agriculteur et de cette jeune et jolie Manon, comme ils se foutent de leur première chemise ! Et ça n’est pas Fillon qui fera quelque chose pour la paysannerie française et les enfants de France….Fillon à des Maîtres et ce sont les mêmes qui assassinent le peuple de la terre et de la France toute entière….Rappelons ici que les Bretons se sont tout de même majoritairement opposé à JMLP…le seul homme politique qui était en harmonie dans sa philosophie rejoignant en cela qu’il avait et qu’il a l’amour de la France, comme Manon l’amour de sa Bretagne et de son père….Que les Bretons se réveillent en masse et votrent en 2017 pour ceux qui ont toujours défendu la France et les Français d’abord !

  2. Patricia says:

    Merci gentille et fraîche Manon! Votre lucidité et votre spontanéité vous honorent.
    Et en passant : quelle belle expression de l’amour filial…
    Et bien vous voyez, il n’y a pas que des Bécassines en Bretagne! Il ne faut pas écouter les médisants et les imbéciles.
    Comme je vous le disais : nous ne sommes pas tous intoxiqués aux idéologies matérialistes de gauche… loin de là. D’ailleurs avant Mitterand et ses promesses de traitre, nous votions plutôt au centre droit…
    La Bretagne, Pays de mes Pères se réveille… certes, avec la gueule de bois, mais nous en avons vu d’autres! Debout! Retrouvons avec fierté « qui nous sommes vraiment! » Nous avons une belle Histoire, une belle langue et aussi beaucoup de Saints Bretons… Allez voir La Vallée des Saints!
    Mon grand père disait : « Il fera jour demain. »
    Vive La Bretagne, belle et rebelle! Vive Le Pays de mes Pères (Tad ar vro.)
    J’achète « terroirs » de France et pour ma part aussi les produits avec le logo :
    – « Produits fabriqués en Bretagne. »
    Bon vent! Kenavo!

  3. Raiford says:

    Si nous voulons survivre en France, nous devons manger Français comme le dit Manon.

    Mais nous devons aussi acheter des produits fabriqués en France, chaque fois que c’est possible, contrairement à ce que prétendent les mondialistes.

  4. L agriculture française pourrait être un très grand réservoir de main d oeuvre pour peu qu on la protège sous sa forme familiale et artisanale, c’est à dire en faisant l exact contraire de ce qui est décidé à Bruxelles et approuvé par la fnsea. Cette agriculture raisonnée ancrée dans les traditions et soucieuse de l environnement pourrait être pour notre économie l équivalent de ce qu est l industrie automobile pour l Allemagne. Imagine t on l Allemagne produire des voitures bas de gamme ?
    C est exactement l erreur que nous avons faite en France, avec le développement de la stabulation, l utilisation des tourteaux de soja etc… Les agriculteurs aveuglés par cette course au modernisme, et.. à l endettement ont manqué de clairvoyance. Ils en paient aujourd’hui le prix fort, car la logique inflexible de la mondialisation, et celle tout aussi intraitable de la grande distribution ne laisse aucune place aux sentiments.

  5. Renard066 says:

    Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et VALLS et ce gouvernement et non à cette pensée unique . Vivement un grand changement pour la FRANCE en 2017..

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com