valls de la haineManuel Valls venu à Science po pour tenir une conférence sur le thème «Réformer : pourquoi et comment ?» a été reçu sous les hués et les sifflets au cris de: « Valls tire-toi », «La gauche, tu l’aimes ou tu la quittes». Copieusement sifflé le chef du gouvernement a défendu la loi Macron dans un discours de «politique générale simplifiée» selon le témoignage des journalistes présents. Pas de quoi rassurer son comité d’accueil.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Il ne la quittera pas de lui-même, la France, mais nous sauront la lui faire quitter et il la quittera en courant, peut-être avec la courante….au fait au sujet du tremblement de sa main gauche qu’il retient souvent, j’ai eut un copain qui avait les même problèmes, ils apparaissaient quand il n’avait pas sa dose d’alcool…ce qui ne signifie pas que Valls soit un alcoolique même si dans sa famille il y a des exemples connues…

  2. Tchetnik says:

    La Vacca…

    Si même à Sciences Pipo, on se met à conspuer les maîtres du système…

  3. ce qui est écrit sur le panneau c’est « la gauche tu l’aimes ou tu la quittes! » Pas de France en vue au FdG…

  4. Geneviève says:

    Sur la banderole, il n’est pas écrit « la France tu l’aimes ou tu la quittes, mais « la Gauche tu l’aimes ou tu la quittes » !

    Attention de ne pas prendre ses désirs pour des réalités. Les étudiants de gauche reprochent à Manuel Valls de ne pas mener une politique de gauche. Il n’y a aucune revendication souverainiste dans cette protestation !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com