martyrs-guerre-espagne

La prévarication est une suite d’actes consistant pour le détenteur d’une charge ou d’un mandat à ne pas satisfaire aux obligations résultant de cette charge ou de ce mandat. À l’origine, le terme s’appliquait à la « transgression de la loi divine, d’un devoir religieux, d’une obligation morale ».

L’Association espagnole des avocats chrétiens considère que la prévarication existerait si le changement de noms de rues que prépare le conseil municipal de Madrid se faisait. Il s’agit spécifiquement de cinq rues dédiées aux martyrs de la persécution religieuse au cours des années 30 en Espagne.

«Maire de Madrid, Manuela Carmena, qui a été juge pendant plus de 20 ans, sait que retirer le nom des rues dédiées aux martyrs va à l’encontre même de la loi de la mémoire historique« , rappelle l’association espagnole des avocats chrétiens. Cette loi vise à reconnaître ceux qui ont souffert la persécution, entre autres, « pour des raisons de croyance religieuse« .

guerre d'Espagne profanations

Après avoir pris connaissance de la proposition du maire de Madrid de changer des noms de rue de la ville pour répondre soi-disant à la loi sur la mémoire historique, l’Association espagnole des Avocats chrétiens prévient qu’elle dénoncera Manuela Carmena pour prévatication. Selon l’association, éliminer les rues dédiées aux martyrs de la persécution religieuse des années 30 pourrait être une infraction pénale. Pologne Castellanos, président de l’Association espagnole des avocats chrétiens, affirme que «la loi même de la mémoire historique, dans son premier article, suppose comme objet de reconnaître ceux qui ont souffert la persécution ou la violence en raison de leurs croyances religieuses. Par conséquent, supprimer les rues de martyrs religieux serait contraire à la loi elle-même « .

Pour l’Association espagnole des avocats chrétiens, Manuela Carmena commettrait deux crimes avec cette mesure: la prévarication et la discrimination pour motifs religieux. « Nous sommes prêts à amener Manuela Carmena devant les tribunaux si ces rues étaient dénommées», dit Pologne Castellanos.

L’Association des avocats chrétiens indique que ces modifications concernent cinq rues de Madrid: la place des Martyrs, la rue des Martyrs Conceptionnistes, la rue des Martyrs de la Ventilla, la rue des Martyrs de Paracuellos et l’avenue des martyrs Maristes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com