premier-couple-gay-marie-a-romeRome, capitale de la chrétienté pendant vingt siècles, devenue capitale de la licence et de la dépravation. Comme bien des capitales, elle a sa GayPride, ses drapeaux arc-en-ciel, son lobby Lgbtqi ayant pignon sur rue. Depuis le 16 septembre dernier, elle a son premier couple d’invertis « mariés » civilement à la Mairie de Rome par le nouveau maire, Virginia Raggi, du parti 5 Stelle, dont on voit là toute la soumission à l’homosexuellement correct.

A François et Luca, les deux protagonistes de cette singerie matrimoniale, un évêque a tenu à leur adressé ses compliments. Pas n’importe qui : l’évêque de Palestrina, Domenico Sigalini, qui a aussi la charge de secrétaire de la Commission épiscopale pour les Migrations de la CEI (Commission épiscopale italienne). Comme quoi destruction de l’identité naturelle et de l’identité nationale vont souvent de paire.

« J’adresse mes compliments à ces jeunes et je leur souhaite beaucoup de bonheur. Que deux amis qui se veulent du bien aient les mêmes droits que n’importe quel autre couple ne rentre pas en discussion. »

Oh ! Que cela est gentiment dit : « Que deux amis qui se veulent du bien… » On se croirait dans un conte de fées !

Petit hic dans ces félicitations, scandaleuses dans la bouche d’un évêque qui soutient ainsi le péché contre-nature de façon publique. Il n’ose, cependant, pas encore ?, définir ce charmant petit couple qui fait peur à voir, de famille. Quand même ! Il sait où sont les limites, en vigueur pour l’instant dans l’église conciliaire, dans l’acceptation des unions homosexuelles. On les bénies, on les aime, on les encense, on les reconnaît comme des couples normaux mais pas encore comme une famille… Pas encore…

« Cependant leur vie ne pourra pas être celle définie comme une famille. Il ne s’agit pas de discrimination ou de mépriser le choix de deux personnes qui se veulent du bien. Ce nouveau couple peut même vivre bien mais en sachant qu’il s’agit d’une vie avec des difficultés. Ce couple n’a pas besoin d’illusions. A François et Luca, donc, je leur dis de vivre leur amour en en faisant un don aux autres. »

Oh, là-aussi, que c’est joliment dit et exprimé. Pas de discrimination, pas de mépris, vous n’êtes pas une famille, il en semble si désolé l’évêque de Palestrina, mais vous avez tellement d’Aaaaaaaaaamour à offrir aux autres…

Que tout ce charabia est scandaleux. Rappelons à cet ecclésiastique moderniste, ferment admirateur de Medjugorje et du pape François dont il imite le discours sociétal et immigrationniste, que l’homosexualité pratiquée est un péché qui crie vengeance contre Dieu, que les unions homosexuelles ne doivent pas être encouragées, encore moins données en exemple, qu’elles ne peuvent avoir aucune reconnaissance juridique et que l’on ne peut pas parler « d’amour » pour cette perversion sexuelle.

A voir l’avancée si rapide de l’acceptation des couples homosexuels par les évêques conciliaires, nous répétons la question : à quand des « mariages d’invertis » célébrés dans l’église ?

Francesca de Villasmundo

http://roma.corriere.it/notizie/cronaca/16_settembre_17/domenico-sinigalini-auguri-ragazzi-ma-non-famiglia-df770712-7cfd-11e6-a681-74fa8db9d638.shtml

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

35 commentaires

  1. Ils sont vraiment tous tombés sur la tête.

  2. john azul says:

    « François et Luca, donc, je leur dis de vivre leur amour en en faisant un don aux autres »
    – Qu’est que c’est ce charabia?
    Un don? quel don! Le péché est-il devenu un don?

  3. « l’homosexualité pratiquée est un péché qui crie vengeance contre Dieu ».

    Bonjour,
    J’aimerais qu’on m’explique pourquoi Dieu est contre l’homosexualité. En quoi cela le dérange-t-il, concrètement, que deux hommes (par exemple) aient des relations sexuelles entre eux, s’ils sont consentants et que cela leur procure du plaisir sans nuire à quiconque ?
    L’argument que l’homosexualité serait contre nature me paraît un peu court. Qu’est-ce que la nature ? La nature est-elle par définition le Bien, et le contre-nature le Mal ?

    Par ailleurs, comment sait-on que l’homosexualité est un péché, du point de vue de Dieu ? C’est écrit dans la Bible, j’imagine, mais la Bible a été rédigée par des humains, et non par Dieu lui-même. Ces humains qui ont rédigé la Bible avaient-ils un moyen de contacter Dieu directement pour lui demander ce qu’il en pensait, ou bien ont-ils fait des suppositions sur ce que pensait Dieu ?

    L’homosexualité pratiquée par des personnes ne croyant pas en Dieu doit-elle être également interprétée comme un acte de vengeance contre Dieu ? Pourquoi se venger de quelqu’un dont on nie l’existence ?

    Pourquoi avoir traduit Francesco par François, et pas Luca par Luc ?

    Toutes ces questions me taraudent, donc merci d’éclairer ma lanterne !

    (Au fait, l’évêque ne parle pas de « deux amis qui se veulent du bien » mais de deux amis qui s’aiment. « Volere bene » signifie « aimer » en italien, et non pas « vouloir du bien », qui est une traduction littérale inappropriée.)

    • Nostradamus says:

      C’est d’autant plus rigolo quand on sait que, si on lit la bible littéralement, nous serions tous descendants de couples incestueux ^^

      Cela dit faut bien reconnaître que l’Eglise lutte depuis toujours contre la mésalliance génétique… je crois même qu’il y a eu des rois excommuniés pour avoir épousé leur cousine, non ?

    • Nostradamus says:

      C’est d’autant plus drôle quand on sait que si on lit la bible littéralement, nous sommes tous descendants de couples incestueux 😀

      Cela dit, faut bien reconnaitre que l’Eglise a toujours lutté contre la mésalliance gééntique… me semble même qu’il y a eu des rois excommuniés pour avoir épousé leur cousine.

    • " Pour le coup " says:

      Vous êtes assez grand pour chercher vous – mêmes .
      Vous manquez d’huile pour éclairer votre lanterne , …
      Le mal ne saurait venir de Dieu et si vous appelez bien ce qui est dégradant et impur , vous êtes dans la confusion et le désordre .
      Dieu accompagne les hommes sur les chemins tordus , le premier pas à faire est de faire silence pour Lui permettre de se manifester , de l’écouter .

      Amore est le verbe aimer en italien …

      • « Vous êtes assez grand pour chercher vous-même. »

        Et encore une fois vous démontrez que vous ne savez guère faire autre chose que botter en touche.

        « Amore est le verbe aimer en italien … »

        Non, « amore » est un substantif et désigne l’amour.
        « Amare » est un verbe qui veut dire aimer, en général. Cela peut être utilisé pour dire qu’on aime une personne, ou qu’on aime faire quelque chose, etc.
        « Volere bene » signifie aimer lorsqu’il s’agit d’amour entre personnes.
        « Je t’aime » peut donc se dire « Ti amo » ou « Ti voglio bene ».

      • Le verbe aimer en italien est amare, tout comme en latin. Ils sont des latins là-bas, c’est pour ça.

    • @ Z « comment sait-on que l’homosexualité est un péché, du point de vue de Dieu ? »

      On veut bien éclairer votre lanterne, mais encore faut-il que vous acceptiez qu’elle s’éclaire.
      Dieu a détruit la ville de Sodome :
      « Et Yahweh dit (à Abraham) : « Un cri contre Sodome et Gomorrhe s’élève; leur péché serait énorme. » (Gen. 18, 20). Ce péché, c’est la sodomie (Sodome donne sodomie).
      Sodome et Gomorrhe ont été entièrement détruites par le feu pour leur péché d’impureté.
      http://www.christiananswers.net/french/q-abr/abr-a007f.html
      Bien sûr, vous ne serez pas obligé de croire que ce feu vient de Dieu. Il vous laisse libre de le croire. Comme vous êtes libre aussi de croire ou non que ce que Yaweh dit est vrai ou non. Comme vous êtes enfin libre de croire que Dieu existe ou n’existe pas et qu’Il parle ou se tait.

      • Mais comment sait-on justement que ce péché serait la sodomie (et particulièrement la sodomie homosexuelle) ?
        La création du mot sodomie (à partir du nom de la ville de Sodome) est bien évidemment postérieure à l’écriture de la Genèse, et résulte d’une interprétation (douteuse) de ce qu’aurait pu être ce péché.
        D’autres textes que la Genèse donnent une interprétation toute différente, par exemple le livre d’Ézéchiel :
        « Voici quel était le crime de Sodome, ta sœur: elle et ses filles étaient devenues orgueilleuses parce qu’elles vivaient dans l’abondance et dans une tranquille insouciance. Elles n’ont pas secouru les pauvres et les malheureux » (Ézéchiel 16:49)
        Aucune mention de l’homosexualité ici. D’ailleurs, cette description de Sodome me rappelle notre France actuelle et son attitude vis-à-vis du flux de migrants (« les pauvres et les malheureux » du monde moderne) qui viennent chercher secours chez nous, avec l’accueil que l’on sait que vous souhaitez leur réserver. Je saurai où trouver les coupables si le soufre et le feu s’abattent sur nous : sur ce site, entre autres.

        Par ailleurs, la sodomie peut très bien être hétérosexuelle, donc l’approche étymologique, en plus d’être caduque, ne résout rien.

        Quid de mes autres questions ?
        Pour quelle(s) raison(s) l’homosexualité est-elle gênante pour Dieu ?

        • D’ailleurs je constate avec plaisir que votre source (www.christiananswers.net) reprend justement l’interprétation du livre d’Ézéchiel, et ne mentionne aucunement l’homosexualité comme possible motivation de la destruction de Sodome.

        • Z
          Pour que les choses soient claires, il faut d’abord vous dire que, dans l’interprétation de l’Ecriture Sainte, nous suivons l’Eglise, celle que Jésus-Christ (c’est-à-dire Dieu) a fondée et qui seule détient la Vérité et la lumière pour interpréter les textes sacrés. Car l’Ancien testament s’éclaire grâce au Nouveau Testament, on ne peut couper l’un de l’autre. Les deux font partie de la Révélation que Dieu nous a donnée.

          @ « Mais comment sait-on justement que ce péché serait la sodomie (et particulièrement la sodomie homosexuelle) ? » + « Pour quelle(s) raison(s) l’homosexualité est-elle gênante pour Dieu ? »
          Pour une raison toute simple : au commencement de sa création, Dieu a créé l’homme et la femme, et non pas deux hommes ou deux femmes.
          « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair » (Gen. 2, 24). Les deux deviendront une seule chair par l’acte sexuel de l’homme et de la femme.
          La relation homosexuelle dévie de l’ordre établi par Dieu dès le commencement de sa création, et déplaît, par conséquent, à Dieu. Elle ne fait pas partie de son plan, il ne l’a pas mentionnée comme faisant partie de son plan de création. Elle est une déviance humaine recherchant son propre plaisir et sa propre volonté et non pas celle de Dieu.

          Le lien que j’ai choisi délibérément et qui a fait plaisir, reprenait, en effet, un passage d’Ezéchiel. Mais vous n’avez pas cité ce passage dans son intégralité. Sodome « a commis les mêmes abominations » que Jérusalem. Ces abominations sont les prostitutions, et en particulier l’homosexualité (Lévitique 18, 22 : »Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. »
          Dans Ezéchiel, Yahweh fait un parallèle entre Jérusalem, la prostituée, et Sodome : « ta petite soeur, qui demeure à ta droite, c’est Sodome avec ses filles. Tu n’as pas seulement suivi leurs voies et commis les mêmes abominations : c’était trop peu. » ( Ezéchiel 16, 46). Sodome « a commis l’abomination » contre Yahweh (Ezéchiel 16, 50), c’est-à-dire tous les péchés d’impureté (car on peut même dire qu’il ne s’agit pas seulement d’homosexualité).
          Il est évident que les péchés que dénonce Yahweh dans le court passage d’Ezéchiel que vous citez, ne méritaient pas à eux seuls la destruction complète de Sodome et Gomorrhe, vous le savez bien. Il fallait ce « péché énorme » comme Dieu l’appelle Lui-même (Gen. 18, 20), pour que Dieu décidât de détruire ses villes inutiles et stériles. Tout ce qui devient stérile aux yeux de Dieu est voué à la mort (cf. parabole du figuier stérile).
          Dans le Nouveau Testament, saint Paul condamne l’homosexualité. Vous avez aussi saint Jude (1, 7) : « De même, Sodome, Gomorrhe et les villes voisines, pareillement coupables d’impudicité et de péchés contre nature, se présentent à nous comme un exemple, endurant la peine du feu éternel. »
          Mais, encore une fois, vous êtes libre d’interpréter la Sainte Ecriture comme cela vous plaît, ainsi que le font les homosexuels. Nous, nous suivons la Parole de Dieu.

          • john azul says:

            Malheureusement le monde occidental et la civilisation occidentale est aujourd’hui pire que Sodome et Gomorrhe!
            – La civilisation Musulmane est morte et enterré depuis que l’occident lui imposé un coup fatale aux portes de Viennes. Si elle a survécus jusqu’au début du XX siècle ce n’est que dans l’émiettement avant la dissolution complète.
            La civilisation prolétarienne et Bolchevique, elle est partie bien plus vite qu’elle n’est venue.
            L’Occident est en état végétatif, dû a ses excès de luxures et d’abominations.
            Reste celui de Byzance, qui est peut-etre en train de renaître!

            • Oui, ex Oriente lux, et cette lumière se propage vers l’Ouest.

            • Oui, c’est exact.
              Plusieurs saints (et même st thomas d’Aquin, Docteur de l’Eglise) ont désigné Paris dans la « Babylone, la prostituée » de l’Apocalypse. Elle aussi sera détruite par le feu.

          • « Pour que les choses soient claires, il faut d’abord vous dire que, dans l’interprétation de l’Ecriture Sainte, nous suivons l’Eglise, celle que Jésus-Christ (c’est-à-dire Dieu) a fondée et qui seule détient la Vérité et la lumière pour interpréter les textes sacrés. Car l’Ancien testament s’éclaire grâce au Nouveau Testament, on ne peut couper l’un de l’autre. Les deux font partie de la Révélation que Dieu nous a donnée. »

            Ce qui m’interloque, c’est que Dieu ait choisi de nous faire sa Révélation dans des termes tellement ambigus qu’il est besoin de faire appel à une autorité (l’Eglise) pour l’interpréter.
            Dieu étant tout puissant, pourquoi ne nous fait-il pas parvenir son message de manière inéquivoque ? Pourquoi n’envoie-t-il pas des signes indiscutables de sa présence ? Des signes que tout le monde pourrait reconnaître instantanément ? Quel est son intérêt à nous laisser dans le doute ? Est-il sadique ? Son but est-il de semer la discorde parmi les hommes (il y arrive très bien, apparemment) ?

            ***

            « Pour une raison toute simple : au commencement de sa création, Dieu a créé l’homme et la femme, et non pas deux hommes ou deux femmes. »

            Vous croyez réellement que les choses se sont passées comme ça ? Adam et Eve et compagnie, c’est la certitude que vous avez sur l’apparition de l’humanité ? Vous ne croyez pas à l’évolution des espèces ? (J’ai malheureusement peur de connaître la réponse à ces questions…)

            ***

            « La relation homosexuelle dévie de l’ordre établi par Dieu dès le commencement de sa création, et déplaît, par conséquent, à Dieu. Elle ne fait pas partie de son plan, il ne l’a pas mentionnée comme faisant partie de son plan de création. Elle est une déviance humaine recherchant son propre plaisir et sa propre volonté et non pas celle de Dieu. »

            Doit-on en déduire que Dieu est un être psychorigide (« cela ne fait pas partie de mon plan, au secours ! »), autoritaire (« ah, ces maudits humains qui veulent suivre leur volonté plutôt que la mienne ! »), etc… ?
            Dieu aurait créé l’humanité non pas par amour, mais pour se constituer un contingent de petits êtres à ses ordres ? On en revient à la notion de Dieu sadique déjà évoquée plus haut : il aurait créé les hommes pour avoir le plaisir de punir ceux qui ne se comportent pas comme il le souhaite ?

            ***

            « Tout ce qui devient stérile aux yeux de Dieu est voué à la mort (cf. parabole du figuier stérile). »

            Euh et alors ? Ne sommes-nous pas tous voués à la mort ? Les prêtres ne sont-ils pas stériles, puisqu’ils n’ont pas le droit de se marier ? Les couples « naturellement stériles » sont-ils des sous-humains au même titre que les homosexuels ?

            ***

            « Nous, nous suivons la Parole de Dieu. »

            Non, vous suivez la parole de certains humains qui prétendent parler au nom d’un certain Dieu.

        • Pour Dieu je ne sais pas. Mais pour la doctrine catholique le but de la sexualité est la procréation. Partant de là il est aisé de comprendre que l’homosexualité (bien qu’existant dans la nature, de façon minoritaire certes mais pas absente..un peu curieux quand même pour un Dieu créateur du monde) la contraception soit rejetée par la doctrine.
          Même si à titre personnel il y a des points que je partage avec la doctrine catholique
          1-ne pas considérer l’autre comme un objet dont on profite,
          2-l’acte sexuel est un don.

    • Francesca de Villasmundo says:

      J’ai traduis l’un et pas l’autre des prénoms, par inadvertance tout simplement.

      J’ai traduit « volere bene », par « vouloir du bien », parce qu’en italien cette expression n’a aucune des connotations sexuelles du verbe « aimer » ou « s’aimer » que l’on traduit par ti amo, ci amiamo etc. Volere bene est plus affectif qu’autre chose. Et il me semble que l’évêque a essayé de ne pas donner cette connotation sexuelle à son propos. Alors que la pratique de l’homosexualité est sexuelle par définition. Donc cette traduction convenait mieux.

      Dieu a créé Adam et de sa côte, il a sorti Eve pour être sa compagne, son épouse, pour la vie et procréer le genre humain. La nature a été créée ainsi, complémentarité des sexes. Ce n’est pas un autre homme qu’il a tiré de la côté d’Adam pour qu’il soit son compagnon, son époux, pour la vie.
      Ensuite relisez Saint Paul et le péché contre-nature qu’il fustige. L’histoire de Sodome et Gommorhe.
      Et dans le catéchisme de St Pie X (http://catechisme.free.fr/cat2part5chap06.htm) il est dit que ce péché contre-nature crie vengeance contre Dieu.

      Ensuite un péché reste, objectivement, une offense faite à Dieu, quelle que soit la personne qui le commet, qu’elle en est conscience ou non. Jésus-Christ est mort sur la Croix pour tous les péchés du monde, ceux des croyants et des incroyants. Ensuite Dieu jugera chacun, au jour du jugement, selon son ignorance ou sa connaissance de la loi divine. Cependant, il existe une loi naturelle que tout homme a inscrite en lui.
      Il est étonnant que pendant des millénaires l’homosexualité ait été déconsidérée dans presque toutes les civilisations, même païennes, voire punie de mort, excepté certains temps de décadence comme au cours du bas empire. Et encore, jamais il n’a été légiféré pour que cela soit considéré comme des mœurs positives. Et qu’il faille attendre ce XXIe siècle individualiste, hédoniste et matérialiste pour que cela devienne une valeur positive.

      • « Amare » n’a pas de connotation sexuelle. Je conviens toutefois qu’amare a une dimension plus passionnelle que « volersi bene », qui est effectivement plus affectif. Mais justement l’évêque a probablement utilisé ce verbe pour parler des sentiments que ces deux hommes ont l’un pour l’autre. Il s’agissait d’un mariage, donc pourquoi aurait-il dû insister sur la sexualité ? L’homosexualité n’est pas plus « sexuelle par définition » que l’hétérosexualité, quelle drôle d’idée !
        Bref, on ne va pas s’appesantir sur des détails linguistiques, mais « se vouloir du bien » ne se dit tout simplement pas en français, du moins pas du tout aussi couramment que « volersi bene » en italien, qui ne peut guère se traduire mieux que par l’expression « s’aimer ».

        Pour le reste, si vous faites une lecture littérale de la Genèse, je crois que le dialogue va être difficile entre nous. Il l’est de toute façon, tant votre soumission aveugle aux textes religieux (tous écrits par des humains, rappelons-le) prend le dessus sur votre esprit critique. Je ne sais pas trop quoi répondre à tant de sottises (« Dieu a créé Adam et de sa côte, il a sorti Eve pour être sa compagne », etc.), cela me donne le vertige.

        « Jésus-Christ est mort sur la Croix pour tous les péchés du monde, ceux des croyants et des incroyants. »
        Et ça a servi à quoi, en gros ? Je n’ai jamais très bien compris le but de cette démarche.

        • @ Z « Et ça a servi à quoi, en gros ? »

          Il est quand même aberrant que personne ne vous ait instruit(e) et que vous compreniez si peu de choses sur le sens de votre vie.
          Ceci dit, pour répondre à votre question, « ça a servi » à nous racheter et à nous ouvrir le Ciel.

          Mais si vous ne croyez pas en Dieu (Ciel, enfer, péché originel d’Adam et Eve, etc. voir la Bible), ne vous inquiétez pas, c’est normal que vous ne compreniez pas non plus pourquoi Dieu s’est incarné et est venu nous racheter. C’est un ensemble dans lequel il faut tout prendre pour tout comprendre.

  4. Je veux bien me fier à Francesca pour les traductions en français depuis l’italien, puisque son français dépasse en excellence celui de bon nombre des locuteurs maternels dont les effusions paraissent ici. À part cela, les informations qu‘elle transmet sur ce qui se passe en Italie sont intéressantes et utiles.

  5. Crusader says:

    La langue de buis ecclésiastique dans toute sa splendeur, sans une once de Foi.
    Car dans la réalité ces « deux amis qui se veulent du bien » se font du bien en se sodom… bien profond.
    Ce genre de « bien » ne les mènera pas au seul Bien vers lequel l’Eglise Catholique à mission de nous emmener le Ciel.
    Mais bon rassurons nous, ces bonnes paroles proviennent d’un « évêque » de l’église chaotique.

    Souhaitons, ou pas, que ces deux amis ne voudront pas trop de bien à leur nouvel ami mitré

    Dans la langue de Dante cela doit être une expression du genre Va fan culo

    • " Pour le coup " says:

      Nous allons être dans l’obligation de sortir en combinaison si la tendance à se vouloir du bien s’accentue …

  6. Selak SASPAS says:

    Occident décadent !

  7. L’homosexualité est une chose et le mariage gay en est une autre.
    – Dans l’Ancien testament, peu de gens le savent, l’homosexualité n’est pas interdite (mais quand même pas encouragée) seule la sodomie l’est.
    – L’homosexualité est contre la nature.

    • Nostradamus says:

      Dans ce cas, vu que l’on voit sans cesse des accouplements et des unions homosexuelles dans la nature… faut-il en conclure à bon droit que la nature est contre-nature ?

      Oh, et une petite précision sémantique (qui reste à confirmer) : un linguiste m’a un jour appris qu’autrefois, le terme de sodomie désignait justement non pas la pénétration anale spécifique, mais tout péché charnel de quelque type que ce soit… ça donne à réfléchir.

      • Je n‘ai jamais lu quelque chose comme « il l’a sodomisée ».

        • Nostradamus says:

          Ah, ca y est… je me suis un peu plus renseigné, et oui, apparemment le terme précis de sodomie désignait tout d’abord des relations sexuelles réprouvées, notamment entre les femmes de sodome et les anges, mais plus vastement de type adultérin.

          Et c’est au début de notre ère que les juifs hellenisés auraient commencé à lui attribuer le sens d’homosexualité, alors que le sens général jusqu’au 17ème en France et en Espagne serait « toute relation sexuelle non reproductive, fut-elle légitime ou adultérine », donc incluant par exemple la masturbation.

  8. PRIONS POUR L’ÉGLISE ET POUR LE PAPE FRANÇOIS

    Ps 145(144),17-18.19-20.21.
    Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
    fidèle en tout ce qu’il fait.
    Il est proche de ceux qui l’invoquent,
    de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

    Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
    il écoute leur cri : il les sauve.
    Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment,
    mais il détruira tous les impies.

    Que ma bouche proclame
    les louanges du Seigneur !
    Son nom très saint, que toute chair le bénisse
    toujours et à jamais !
    *************************************************
    Notre Église et le pape François ont besoin de nos prières et je vous propose une prière inspirée par le pape Léon XIII et adaptées par des mots EN MAJUSCULES. Cette prière devrait être récitée souvent en privée ou dans des rassemblements afin de faire fuir les démons avec leurs actions perverses sur les pécheurs et de protéger l’Église et son Pasteur des menaces de l’Ennemi. Jacques Beauséjour, M. Th. P. Maîtrise Théologie Pastorale
    *************************************************
    PRIÈRE DE LIBÉRATION
    Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. AMEN.
    Nous T’ORDONNONS, qui que tu sois, esprit immonde, puissance satanique, horde de l’infernal ennemi, légion démoniaque, toute assemblée et secte diabolique; au nom et par la «Vertu» (Luc. VIII, 46) de Jésus-Christ Notre Seigneur, sois extirpé et chassé par l’Église de Dieu, des âmes (Math. XII, 43) créées à l’image de Dieu et rachetées par le précieux Sang du Divin Agneau. Désormais, n’aies plus l’audace, perfide serpent, de tromper le genre humain, de persécuter, de secouer et de «cribler comme le froment» (Luc. XXII, 31) les élus de Dieu, L’ÉGLISE ET SON PASTEUR.
    Il te le commande, le Dieu Très Haut à qui, en ton grand orgueil, tu prétends encore être semblable, Lui qui veut que «tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité» (I Tim II, 4).
    Il te le commande, Dieu le Père.
    Il te le commande, Dieu le Fils.
    Il te le commande, Dieu le Saint Esprit.
    Il te le commande, le Christ en majesté, Verbe éternel de Dieu fait chair, qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, «s’est humilié lui-même et s’est fait obéissant jusqu’à la mort» (Philip. II, 8), qui a édifié son Église, sur le «Roc» (Math. VII, 24), et promis que «les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle» (Math. XVI, 18), «puisqu’Il demeurera avec Elle jusqu’à la consommation des siècles» (Math. XXVIII, 20).
    Il te le commande, par le signe sacré de la Croix +, et la vertu inhérente à tous les mystères de la foi chrétienne.
    Elle te le commande, la très auguste Mère de Dieu, la Vierge Marie qui, dès le premier instant de son Immaculée Conception, a, par son humilité, écrasé ta tête trop orgueilleuse.
    Elle te le commande la Foi des saints Apôtres Pierre et Paul et des autres Apôtres.
    Il te le commande le sang des martyrs et la pieuse intercession de tous les Saints et les Saintes.
    Ainsi donc, maudit dragon et toute légion diabolique, nous t’adjurons par le Dieu vivant, par le Dieu vrai, par le Dieu Saint, par ce Dieu qui a tant aimé le monde au point de lui donner Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle et que ton Église ET SON PASTEUR soient préservé du malin (Jean III, 15).
    Cesse de tromper les humaines créatures et de leur verser le poison de la damnation éternelle. Cesse de nuire à l’Église ET SON PASTEUR et d’entraver leur liberté. Arrière Satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède ta place au Christ en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres. Cède la place à l’Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ a acquise au prix de Son Sang. Incline toi sous la main puissante de Dieu, tremble et fuis à l’invocation que nous faisons du saint et redoutable Nom de ce Jésus qui fait trembler les enfers, à qui sont soumises les vertus des Cieux et les Puissances et les Dominations, que les Chérubins et les Séraphins louent dans un concert sans fin, disant: Saint! Saint! Saint!, le Seigneur, Dieu de l’univers! LE CIEL ET LA TERRE SONT REMPLIS DE TA GLOIRE. HOSANNA AU PLUS HAUT DES CIEUX. BÉNI SOIT CELUI QUI VIENT AU NOM DU SEIGNEUR. HOSANNA AU PLUS HAUT DES CIEUX.
    V. Seigneur, exaucez ma prière.
    R. Et que mon cri s’élève jusqu’à vous.
    V. Le Seigneur soit avec vous.
    R. Et avec votre esprit.
    Oraison
    Dieu du ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Vous, et qu’il ne peut y en avoir si ce n’est Vous, le Créateur de toutes choses visibles et invisibles, Vous dont le règne n’aura point de fin: nous supplions humblement Votre Glorieuse Majesté d’user de Sa Puissance pour nous délivrer, de délivrer l’Église ET SON PASTEUR de toute tyrannie des esprits infernaux, de leurs pièges, tromperies, méchancetés, et de nous conserver indemnes de tout mal. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. AMEN.
    V. Des embûches du démon.
    R. Délivrez-nous, Seigneur.
    V. Que Votre Église ET SON PASTEUR Vous serve dans la liberté, l’ordre, la paix et la grâce de Jésus;
    R. Nous Vous en prions, écoutez-nous, Seigneur.
    V. Que les puissances ennemies de Votre Sainte Église ET DE SON PASTEUR soient humiliées et anéanties ;
    R. Nous Vous en supplions, Seigneur, exaucez-nous.
    Antienne
    Seigneur, ne Vous souvenez pas de nos fautes, ni de celles des personnes qui nous sont chères et ne tirez point vengeance de nos péchés; ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. AMEN (Tob. III, 3 – Math. VI, 13).
    Remercier aussitôt des grâces obtenues pour nous, pour l’Église ET SON PASTEUR en récitant le MAGNIFICAT.
    oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
    Mon âme exalte Le Seigneur Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur !
    Il s’est penché sur son humble servante désormais tous les âges me diront bienheureuse
    Le Puissant fit pour moi des merveilles Saint est son Nom !
    Son Amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui Le craignent
    Déployant la Force de Son bras Il disperse les superbes
    Renverse les puissants de leurs trônes et élève les humbles
    Comble de biens l’affamé renvoie les riches les mains vides
    Relève Israël Son serviteur et se souvient de Son Amour
    De la Promesse faite à nos pères en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.
    Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

  9. Daniel Daflon says:

    Ainsi apres avoir convolés en justes noces, ces deux joyeux pédérastes vont pouvoir continuer à s’emmancher à tours de bras (si je puis dire)comme dans la famille Tuyaudepoil.
    Mais peut être le sida pourait il gâcher la fête en les rongeant jusqu’à l’os.

    • Alexandre Bouvet says:

      Très élégant, ce commentaire ! Quelle grandeur d’âme !
      J’espère qu’on a dit les mêmes choses aimables sur vous après votre mariage : après avoir convolé en justes noces, le joyeux Daniel et sa joyeuse épouse vont pouvoir continuer (ou plutôt commencer ? car chez vous c’est « pas avant le mariage », j’imagine ?) à copuler à tours de bras !

      Malheureusement pour vous, l’infection à VIH se soigne très bien de nos jours en Italie, où elle est prise en charge à 100% comme dans tous les pays civilisés.
      Au fait, ne le dites à personne, mais tous les homosexuels ne sont pas séropositifs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com