En Commission européenne, Marie-Christine Arnautu, député du Front National au Parlement européen, est revenue sur la question syrienne et les persécutions envers les Chrétiens d’Orient. Elle a plaidé, le 7 décembre dernier, pour une coopération des pays européens avec la Syrie et pour la fin des sanctions : 

« Question à la Commission (Vice-Présidente / Haute Représentante) avec demande de réponse écrite (E-008703/2016)
Article 130 du règlement
Question posée par Marie-Christine Arnautu (ENF)

Objet : VP/HR – Coopérer avec la Syrie, plutôt que la sanctionner

L’Union européenne vient d’étendre à 17 ministres du gouvernement syrien et au gouverneur de la Banque centrale syrienne ses sanctions contre la Syrie, faisant montre d’une rare obstination et de choix politiques déraisonnables, en totale contradiction avec le but affiché de lutter contre le terrorisme. La défiance de la Syrie envers les États européens s’accroîtra inévitablement. À l’heure où les élections américaines ont porté au pouvoir un président prêt à coopérer étroitement avec le chef de l’État russe sur les dossiers syrien et irakien, où des responsables européens, à l’instar du ministre de l’intérieur belge, s’inquiètent du retour sur le continent de 3 à 5 000 djihadistes, où l’armée loyaliste syrienne prend un net avantage sur les groupes armés rebelles, à l’heure, enfin, où les populations civiles, après plus de cinq années d’un conflit meurtrier, aspirent à la paix, la reprise de relations diplomatiques apparaît aujourd’hui plus que nécessaire. Elle serait le préalable à une fructueuse coopération avec le renseignement syrien, très au point sur la nébuleuse terroriste. Pourtant, l’Union européenne, comme le Qatar et l’Arabie saoudite, s’entête à soutenir une opposition gangrénée par l’islamisme.

La haute représentante a-t-elle l’intention d’œuvrer dans le sens de la coopération et de convaincre le Conseil de redéfinir sa position ? »

Deux jours après, elle a dénoncé les persécutions des chrétiens dans le monde et le silence de l’union Européenne sur ce sujet. Elle a particulièrement insisté sur les deux poids deux mesures de l’UE, favorable à toutes les minorités sexuelles et ethniques et indifférente au sort des minorités chrétiennes :

« Question à la Commission avec demande de réponse écrite
Article 130 du règlement
Marie-Christine Arnautu (ENF)

Ce 15 novembre, l’AED (Aide à l’Église en détresse) a publié son rapport 2016, lequel «conclut sur une dégradation générale de la situation et dénonce un intégrisme religieux plus violent que jamais, qui entraîne la mort, la destruction, le déplacement des populations et l’instabilité des pays à des niveaux sans précédent». Alors que l’Union européenne, via notamment son Agence des droits fondamentaux et de nombreux documents, se montre particulièrement soucieuse des minorités LGBTIQ, des Roms, des immigrés, y compris clandestins, elle se montre en revanche peu encline à attirer l’attention des autorités sur la situation des chrétiens en Europe et dans le monde. Pour prendre un autre exemple, le service central du renseignement territorial note que les agressions ou déprédations visant des chrétiens ont augmenté de 40 % de janvier à septembre 2016. Par ailleurs, la montée en Europe d’un islam salafiste et des mouvements djihadistes profondément hostiles au christianisme a de quoi inquiéter dans une Europe qui est historiquement chrétienne.

Aussi, quelles mesures la Commission entend-elle prendre pour lutter sérieusement contre les discriminations dont les chrétiens sont victimes en Europe et dans le reste du monde, notamment dans des pays tels que l’Arabie saoudite? »

Ces questions, si elles risquent bien de n’avoir aucune réponse positive ont au moins le mérite d’être posées et de dévoiler, s’il le fallait encore, le véritable visage idéologique anti-chrétien de l’institution bruxelloise.

Francesca de Villasmundo

https://arnautu.fr/2016/12/07/pays-europeens-cooperer-syrie-non-sanctionner/

https://arnautu.fr/2016/12/09/persecutions-contre-chretiens-rapport-aed/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Sancenay says:

    Honneur à Marie-Christine Arnautu si fidèle et raisonnable.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com