Sale temps pour le gouvernement mis en place par Emmanuel Macron. Il y a quelques jours, des révélations concernant Richard Ferrand, ministre de la Cohésion territoriale, venaient embarrasser l’équipe présidentielle.

Aujourd’hui, c’est Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes, venue du MODEM, qui se retrouve dans la tourmente en étant impliquée dans une enquête sur des soupçons d’emplois fictifs visant des assistants d’eurodéputés. Il s’agit ici du retour de boomerang d’une affaire similaire concernant des assistants parlementaires d’eurodéputés du Front National. En réaction, le FN avait dénoncé des cas identiques impliquant 19 autres eurodéputés français, dont Marielle de Sarnez, entre-temps devenue ministre. Une enquête préliminaire a été ouverte le 22 mars pour abus de confiance.

De là à penser que Marielle de Sarnez et Richard Ferrand, ministres mais candidats aux législatives, connaîtront bientôt le même sort que François Fillon…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Paul-Emic says:

    On ne peut réprimer un petit frisson de plaisir

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com