En novembre dernier, l’immunité parlementaire de Marine Le Pen avait été levée par le bureau de l’Assemblée nationale pour « diffusion d’images violentes ». Il était reproché à la présidente du Front National, ainsi qu’à un autre député du même mouvement, Gilbert Collard, d’avoir en décembre 2015 diffusé sur touitter des photos d’hommes torturés et exécutés par Daesh, l’organisation terroriste islamiste.

Nombre de politiques avaient vu, dans la levée de l’immunité parlementaire en 2017, une atteinte grave à la liberté d’expression. Quant à la principale intéressée, elle avait touitté fort justement, devant le laxisme de la justice sur des affaires autrement plus graves :

« Mieux vaut être un djihadiste qui rentre de Syrie qu’une députée qui dénonce les abjections de l’État islamique : on prend moins de risques judiciaires. »

Réflexion qui vaut son pesant d’or aujourd’hui : la justice française n’a-t-elle pas relaxé, le 14 février dernier, Jawad Bendaoud, celui avait logé deux des auteurs des attentats jihadistes du 13 novembre 2015 alors que le parquet requérait au moins 4 ans de prison ?

La levée de l’immunité parlementaire ouvrait la voie à une mise en examen de la députée par la justice. Mise en examen qui est chose faite aujourd’hui 1er mars pour « diffusion d’images violentes », un délit passible de 3 ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. 

« Je suis mise en examen pour avoir dénoncé l’horreur de Daesh. Dans d’autres pays ça me vaudrait une médaille »,

a réagi Marine Le Pen auprès de l’AFP.

« La persécution politique n’a même plus la limite de la décence »,

a-t-elle ajouté. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. LANKOU RU says:

    Et les images très dures à voir des JT avec tous les jours des crimes de guerre de populations innocentes en Syrie , au Nigeria en Palestine Les TV d’état vont-elles êtres condamnées ? et « Boudahoud,assassin , libéré par l’état ?

  2. Daniel Daflon says:

    La trahison et la collaboration n’ont pas encore atteint leur paroxisme, mais c’est en bonne voie.
    Avec ces traîtres le bien est le mal et le mal est le bien. Comme avec Dash. En fait on voie bien qu’ils sont du même côté.
    Dans ce registre, ils auront bien méritée leur rétribution.
    Que ceux parmi nous qui veulent y participer prennent leur ticket et fassent la queue. Rassurer vous, il y en aura pour tout le monde.

    • pamino says:

      « paroxisme », « on voie bien », « ils auront bien méritée », « rassurer vous », quatre fautes de cette qualité dans six lignes, ça doit être un record.

      • Boutté says:

        victime de l’ E.N. comme nombre d’élèves de l’école de la république .

      • lepante says:

        juste,mais est-ce là l’essentiel dans cette affaire grave…?

  3. cadoudal says:

    la République ne veut pas que l ‘on puisse voir les horreurs que font ses chers protégés djihadistes , quelle importe sans mesure.

    les images du Bataclan ont été interdites

    celles de Nice également.

    il ne faut surtout pas que les Français voient le bain de sang que la République nous prépare.

  4. Guy HUGUEL says:

    Bravo à tous les commentateurs qui ne font que de dire la vérité sur les traîtres à leur pays et à leur peuple. Ils n’oublient qu’une chose: Ils sont des mécréants et les fous d’Allah les extermineront eux aussi dès qu’ils seront assez nombreux et assez forts quand ils n’auront plus besoin d’eux;Je m’aperçois que toutes cervelles vides sont plus bêtes que les animaux qui eux ont l’instinct de conservation ce qui est loin d’être le cas chez toutes ces lopettes.

  5. christiane mazet says:

    DEFENDONS MARINE

  6. Daniel PIGNARD says:

    Et dire que les magistrats doivent juger au nom du peuple français. Mais où se croient-ils ?
    Couplet 2 de Notre Marseillaise :
    Que veut cette horde d’esclaves, De traîtres, de rois conjurés ?
    Pour qui ces ignobles entraves, Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
    Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage ! Quels transports il doit exciter ;
    C’est nous qu’on ose méditer De rendre à l’antique esclavage !

  7. Paul-Emic says:

    dans le système judiciaire le ridicule ne tue que les justiciables

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com