Marine Le Pen a présenté aujourd’hui ses vœux à la presse de son QG de campagne, Faubourg Saint-Honoré. Face aux nombreux journalistes réunis elle leur a fait une déclaration d’amitié :

«Vous aurez un rôle crucial à jouer en tant qu’intermédiaires entre le peuple français et les candidats».

Elle a également affirmé qu’elle et son parti étaient « prêts, résolus et organisés » pour l’élection à venir, mais également pour le quinquennat en cas de victoire :

« Nous sommes prêts, résolus, organisés. Au-delà de ma campagne, c’est mon quinquennat que j’ai préparé durant ces longs mois »,

Forte d’une volonté de rassembler et des 6 millions que lui a prêtés son père, Jean-Marie Le Pen, pour faire campagne, -ce qui pourrait infléchir son programme vers des positions plus conformes au Front National historique -, elle a promis de rassembler toutes les sensibilités de la droite nationale et patriotique en expliquant qu’elle n’hésiterait pas à s’entourer de 

«tous les patriotes, quelle que soit leur famille politique d’origine, qui voudront [la] rejoindre après le premier tour».

« Je sais où je vais et comment j’y vais. Face à nous, et au fur et à mesure que nous découvrons les candidatures que nous aurons à affronter, nous faisons le constat d’une grande irrésolution et d’une grande imprécision ».

« Face à ce flou, à cette politique de la posture et de l’apparence il y a dans ma candidature un cap, un roc, de la solidité, il y a dans ma candidature une profondeur, une volonté, une détermination sans faille, face à ce désordre, il y a de mon côté une campagne ordonnée, pour remettre la France en ordre »,

a-t-elle conclu.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

[cwproductlist products=467,11538,8981]

30 commentaires

  1. catho de merde says:

    Pauvre Marine ! meme Fillon est plus credible , c’ est dire…

    • Yseult says:

      A propos des « catho de m. » où est le problème ? Je suis entièrement d’accord avec Marine, les cathos adorateurs du pape François, gauchistes, immigrationnistes et progressistes, ce sont des cathos de m… Je ne vois pas où est le problème. En faites-vous partie ?

    • MA Guillermont says:

      Votre avatar est un blasphème .
      N’êtes – vous pas inquiet lorsque vous écrivez une telle pensée …?

    • theophile says:

      n’oubliez surtout pas : quand de votre sérénissime personne, vous dirigez le monde assis sur le trône de vos toilettes, vous êtes un Sac. N’enviez pas les autres, parce que vu votre avatar et vos commentaires vous êtes mignon tout plein et même bien plein, peut être même en surcharge… attention çà déborde, ça passe par le haut…!!!

    • DITES MOI …VOUS RONGER L’OS DE LA HAINE POUR UNE CATHO C’EST TRES MAUVAIS FAITES ATTENTION VOUS SEREZ MALADE DU FOIE OU DE LA RATE …!!!!

  2. Cyrano says:

    Propos conformes au néo-parti marino-philippotesque: creux, convenus, lèche-bottes, se donnant l’air « volontariste » et surtout racoleurs, aucun programme et pour cause…elle attend de connaitre celui des autres candidats afin d’en composer un qui leur sera contradictoire!
    Plus aucune conviction, l’affairisme, l’appât du gain, le copinage…bref, l’abandon de la cause Nationale au profit des intérêts particuliers, le même baratin (en pire) que les partis de l’establishment qu’elle continue prétendre combattre!
    Ce n’est même plus de la politique, c’est de la haute trahison vis à vis des électeurs sincères.

    A l’attention « d’Yseult »: Je pense que les diatribes de Marine, Alliot et consorts sur les « cathos » ne visent malheureusement pas uniquement les adeptes de l’église conciliaire, mais bien les catholiques dans leur ensemble, à commencer par Civitas, parti sur lequel ils ont déjà déversé leur fiel anti-chrétien.
    Par contre, nous verrons peut-être (sans doute) bientôt des candidates « New-FN » voilées aux élections surtout locales…islamophilie oblige pour « ratisser large »….

  3. catho de merde says:

    En effet je suis un catho de merde selon Marine Le Pen et ses mignons , et sedevacantiste, pour repondre a votre question.
    je sais qu il n y aura pas de restaurantion de notre pays sans une restauration de la morale catholique.
    ceci dit ,je ne suis pas democrate evidement mais j aime a dialoguer amicalement avec ceux qui deplorent des effets dont ils cherissent les causes .

  4. catho de merde says:

    C est curieux cette obssession des latrines chez les amis de Marine. trouvant toujours leur idees rances dans tous les lieux d aisances.

  5. catho de merde says:

    je propose un nouveau non pour le parti de Marine le Front Natioanal par exemple, mignon tout plein n est ce pas? cela devrait ravir son ami scatophile oups! pardon!, Theophile.

    • MA Guillermont says:

      Cela suffit , qui se cache derrière cet avatar qui me dérange ?
      Je demande à MPI de vous censurer .
      Porter le titre de chrétien est honorable , votre usage le dénature et ne porte pas de fruits de sanctification que sont la paix et les forces morales du témoignage .

  6. catho de merde says:

    Mais c est votre chere Marine qui nous a tous affuble de ce joli sobriquet , de quoi vous plaignez vous ? faire quelques jeux de mots certes discutables est sans doute moins blamable que la pratique de la sodomie ou le meutre des tout petits ma bonne dame, si mes propos vous choquent sachez qu un catholique n est pas tenu de ramper devant la vermine ni d accepter les insultes venant du caniveau.

    • MA Guillermont says:

      Vous appellez jeux de mots l’utilisation que vous reprenez à votre compte des paroles injurieuses de cette personne déshumanisée qu’est devenue Madame Marine Le Pen asservie par le pouvoir des forces du mal , mais en faisant cela vous faites le jeu du malin qui à la façon d’un jeu de rôles , profite de cette pratique et nous insulte à travers vous …
      Ces « piqûres  » verbales  » sont inspirées par le démon qui sait exactement le genre et la force du venin à envoyer (à ce moment précis) pour créer le plus grand dommage .
      Notre langue peut être utilisée pour faire soit du bien , soit du mal .
      C’est probablement l’une des armes qui cause le plus grand dommage à l’âme , et si nous avons tendance à penser de manière humaine , la vérité est que le Saint Esprit doit guider notre langue …et que tout ce qui émane de notre bouche doit être rempli d’amour et servir seulement à purifier , renforcer , supporter et pardonner .
      Rappellons-nous que la technique favorite du démon est la division .

      Sans le secours du Ciel , nous n’arriverons à rien .
      « Jésus nous a prévenus qu’ils est des démons que l’on ne chasse que par la prière et le jeûne , permettez – moi d’insister avant tout sur ces deux formes de résistance .
      Elles constituent notre plus grande force . »
      (Frère Louis-Marie)
      Saint Paul l’enseignait déjà aux Ephésiens quand il les prévenait que ce n’est pas contre des adversaires de sang que nous avons à combattre mais contre les esprits du mal .
      (une des formes abominables de possession des êtres humains est la pédophilie …)
      Le plus horrible spectacle a envahi le coeur de l’humanité :
      – Le paganisme et son catéchisme de l’enfer .

      La conviction inébranlable de St Paul nous invite à endosser l’armure de Dieu pour  » résister « et affirme que nos armes ne sont pas charnelles mais qu’elles ont le pouvoir de renverser les forteresses .
      Le Pape Léon XIII avait prophétisé ce déchaînement des forces du mal sur le monde et avait recommandé de dire cette prière après la messe .
      A son tour Jean-Paul II l’avait vivement conseillé .
      http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwiwkqb_pq3RAhXecFAKHY6RDAAQFggaMAA&url=http%3A%2F%2Fsite-catholique.fr%2Findex.php%3Fpost%2FPriere-du-Pape-Leon-XIII-a-saint-Michel-Archange&usg=AFQjCNFMDfXzRX2kKaXE6Dyc6TfhhsI6pA
      Cet appel est toujours plus actuel …
      Récitons souvent cette prière à St Michel Archange .
      Faisons – le pour le salut de la France , dans l’Amour de Notre Sauveur Jésus, en union avec Notre Dame … aujourd’hui plus que jamais .

      • Fatilasa says:

        Plus que 1.290 jours au 24.10.2015 ! Courage et confiance !
        Au moins, avec Jorge Bergoglio, on sait à quoi s’en tenir.
        Avec le cardinal Raymond Burke aussi d’ailleurs.
        Et encore mieux avec Xavier Celtillos, Francesca de Villasmundo, Christian Lassale, ….
        Mais avec beaucoup, cela devient progressivement du style que raillait Coluche en disant : « Je ne suis ni pour ni contre ! Bien au contraire ! »
        « C’est la fin du chemin … » (M. Delpeche).
        Epître 1 aux Thessaloniciens, chapitre 5 :3 « Quand les hommes se diront – Paix et sécurité ! – c’est alors que tout d’un coup fondra sur eux la perdition, comme les douleurs sur la femme enceinte, et ils ne pourront y échapper. »

        Quatre événements majeurs par lesquels les hommes ont eux-mêmes généré la fin des temps :
        • La proclamation de l’Evangile dans le monde entier :  » Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin. » (Mt 24:14) (à cause du rejet de la bonne nouvelle).
        • La grande apostasie : « Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition. » (2 Thessaloniciens 2:3)
        Et dans la suite bien logique :
        • L’émergence du faux prophète qui ne vient pas à l’improviste ni par inadvertance mais parce que le moment est propice : « Je vis ensuite surgir de la terre une autre Bête ; elle avait deux cornes comme un agneau, mais parlait comme un dragon. » (Ap 13/11)
        • L’abolition du perpétuel sacrifice et l’abomination de la désolation : « A compter du moment où sera aboli le sacrifice perpétuel et posée l’abomination de la désolation : 1.290 jours. Heureux celui qui tiendra et qui atteindra 1.335 jours. » (Dn 12:11-12)
        Pour ceux qui ont bien suivi, il ne fait aucun doute qu’Amoris Laetitia, conçue le 24.10.2015, est une stratégie imparable qui établit de facto l’abolition du perpétuel sacrifice (la sainte eucharistie), révèle l’abomination de la désolation et génère l’explosion des structures de l’Eglise catholique romaine à présent toute divisée en autant d’Eglises qu’il y a de diocèses, si pas de baptisés. Cela ne peut que placer le Seigneur Christ Jésus dans l’obligation d’intervenir afin de manifester l’authenticité de sa promesse : « Et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle !». S’il n’en advenait pas ainsi, ce serait « l’image en l’honneur de la Bête » (Ap 13:14-15 : faux Christ et fausse Eglise justifiant le péché) qui prévaudrait avant peu d’années. « Et si ces jours-là n’avaient été abrégés, nul n’aurait eu la vie sauve ; mais à cause des élus, ils seront abrégés, ces jours-là. » (Mt 24:22)

        • MA Guillermont says:

          Bonjour à vous Fatigara ,
          Heureuse surprise …vous nous manquiez , je m’inquiétais de votre silence , vous ne répondiez plus .
          Cela faisait longtemps que nous n’avions de vos nouvelles !
          Mille mercis pour cet encouragement bienvenu , il est vrai que le combat est âpre et rude .
          A la lecture simple et concise des détails de l’agenda des événements majeurs que vous déclinez j’apporte un entier soutien .
          Pour cette nouvelle année , à vous , à nous qui savons que chaque instant compte , je nous souhaite de savoir prendre la mesure du temps qui passe et du monde qui change en observant les phénomènes naturels sans instruments …

    • theophile says:

      4 eaux de mère de.

      N°1 : je ne suis l’ami de personne…et encore moins de GC et de FP du FN qui sont des infiltrés pour le torpiller de l’intérieur. (ils sont sur le point de savourer leur victoire).

      N°2 : je crois en Jésus-Christ qui est le Verbe de Dieu. je crois en Un Dieu qui est Trinité.
      Père, Fils et Saint Esprit.

      N°3 : je crois en l’Immaculée conception de la Mère de Dieu, la Vierge Marie, qui n’est pas une divinité mais qui est pourtant à l’intérieur du Triangle (Père, Fils et Saint Esprit) comme présentée à l’apparition de notre Dame de Pontmain ( Trois Etoiles).

      N°4 : je crois que sans Jésus (adoré comme Dieu) nul ne peut être sauvé mais que sans Marie comme maman, personne n’atteint le ciel.

      Mais …

      N°5 : si votre dieu à vous a fait la terre en 6 jours, alors le Mien il est nettement bien plus fort que le vôtre, parce que mon Dieu, le mien il a fait toute la création en moins de quelques milliardièmes de secondes et par dessus le marché il a eu l’intelligence de mettre en chaque chose, et en même temps, son passé, son présent, son évolution et son éternité.

      N°6 : si votre dieu a créé l’homme, mâle et femelle et qu’il les a fait à son image, alors votre dieu est hermaphrodite comme l’escargot. Tandis que le mien il est spirituel et immatériel et donc il m’a fait à son image, dans la substance ni mâle ni femelle, donc il m’a fait Trin ( corps, âme, esprit) qui doit faire Un. Personnellement pour les besoins de ma mission sur terre il a fait que mon corps charnel soit un corps d’homme et bien sûr pour respecter son plan je n’ai le droit d’en changer suivant mes fantaisies du moment.

      N°7 : si votre dieu vous a fabriqué seulement dans le sein de votre mère, alors cela explique votre immaturité du à votre très jeune âge, parce que mon Dieu à moi il m’a créé dès le commencement et en même temps que mes grands parents, et mes arrières petits enfants le sein de ma mère ce n’est seulement que l’évolution où une partie de ma substance se transforme pour les besoins terrestres, un peu comme la chenille, le cocon puis le papillon.

      N°8 : si votre dieu a eu besoin de se reposer le 7 ème jour, et cela dure depuis des milliers d’années alors excusez moi du peu, mais il est un peu fainéant, parce que mon Dieu à moi, lui, il est bien au dessus du temps du mouvement et de l’espace, il n’est donc nullement esclave de la fatigue, donc mon Dieu à moi n’a pas besoin de se reposer, son Agir est constant, sans faille et dans toute éternité.

      N°9 : si votre dieu a besoin d’endormir Adam, pour lui arracher une côte pour en faire une femme, alors c’est un dieu bricoleur et pas du tout sûr de lui, car mon Dieu à moi il a réussi à tout faire dans la même seconde et de manière absolument parfaite, pas besoin de faire des retouches et du maquillage.

      Par contre votre Noé est quasiment plus fort que votre dieu, vu ses exploits de faire renter dans son bateau de 122 m, toutes les espèces du monde vivant, nourriture comprise pour des mois et selon le régime alimentaire de chacun. pour avoir un petit aperçu de sa magie il suffit de se renseigner sur le poids d’une tonne de bois, et sur le poids des animaux.
      Moi je dis : Bravo Noé. chapeau bas.

      …et dire qu’on est en 2017, que la mythologie grecque, égyptienne etc sont lointaines derrière nous, et que la grosse majorité se vante et se croit bien supérieure, parce qu’ils ont quelques diplômes, cultures et parfaite maîtrise de l’écrit.

      ils se permettent de mépriser les autres et donner des leçons de tout et en tout, alors qu’eux mêmes sont dans le cirage le plus épais et le plus noir.

      et pour conclure, il y en a qui vont me traiter de protestant, de troll, d’illuminé, bref…surtout ne vous privez pas de ce plaisir et jouissez tant qu’il est encore possible.

      (Isaïe 51, 16 / Luc 1, 3)

  7. catho de merde says:

    Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je suis venu apporter, non la paix, mais le glaive. (Mat. 10;34

  8. theophile says:

    Justement, le Glaive qui est Vérité, le Glaive qui parle de Dieu en Vérité et non avec des salades à dormir debout pour des gamins de 2 ans d’âge mental.

    le Glaive qui montre une image cohérente de la création, de l’évolution, de la cosmogonie et du retour vers la Sainte Trinité.

    le Glaive qui adore sa Divinité en une seule Personne, le Glaive quand il regarde son Dieu du côté Gauche il voit l’Esprit Saint, de Droite il voit le Verbe ( Jésus-Christ) de Dos il voit le Père
    et un jour quand il sera purifié et nettoyé de cette boue du monde, le Glaive verra son Dieu de Face, c’est à dire : la Gloire du Père, du Fils et du Saint Esprit en une seule Personne.

    le Glaive qui va tailler la roche la plus dure pour la purger de tous ces mensonges et ces fables qui ne servent pas Dieu mais l’ennemi de Dieu, parce qu’on ne peut pas servir Dieu qui est l’Amour, la Justice et la Vérité avec le mensonge.

    le Glaive qui va redonner à l’Homme sa tête qu’il a perdue en 869/870, car en ces jours là satan a falsifié l’image de l’Homme qui était fait à l’image de Dieu en une image d’animal.

    fait Corps, Âme et Esprit à l’image de Dieu ( Père, Fils et Esprit-Saint) il est devenu sous un dogme satanique inventé par des apprentis sorciers qui malheureusement étaient réunis au nom de l’église catholique au 4 ème concile de Constantinople.

    ces comiques ont le pouvoir mais pas la vérité ; le pouvoir ( d’abrutir des millions d’âmes). ils sont doués pour faire des défilés carnavalesques, ils restent quand même des sacrificateurs, mais ils n’ont plus depuis longtemps le don de prophètes et la dignité de Roi. Car ils ont trahi Jésus-Christ, son enseignement et sa volonté.

    Un exemple frappant : qu’ils fêtent la naissance de Jésus-Christ le 25 Décembre c’est très bien, il n’y a rien de mal à cela, mais qu’ils l’annoncent, l’enseignent et le pratiquent comme une vérité c’est une preuve que ce sont des comiques, des aveugles qui veulent guider des aveugles. En Vérité, le Glaive vous le dis : Jésus n’est pas né un 25 décembre, ni de l’an 0 ou 1, Jésus est né d’une Vierge qui s’appelle Marie un jour qui correspond à notre calendrier grégorien au 27 avril de l’année qui correspond à l’an moins 6, pour une grossesse qui a durée 7 mois et qui a commencée le 27 septembre de l’an moins 7.

    Pour conclure, je vous rappelle que le péché contre l’Esprit-Saint c’est de mépriser et de rejeter une Vérité quand elle vous est donnée (gratuitement en plus).

    Alors continuez à jouer les comiques, gonflés d’érudition mais principalement d’orgueil, mais quand vous sortirez de votre état d’hypnose vous tremblerez et ce sera peut être déjà trop tard.

    Le tout est de savoir si l’on a deux neurones ( marche avant/ marche arrière ) ou si l’on utilise un troisième stop arrêt d’urgence ( on arrête de faire les choses par tradition comme des esclaves) en écoutant les fables enseignées par les soit-disant pères de l’Eglise, ou bien on est encore capable de réfléchir en recoupant les informations pour faire le tri entre ce qui est mensonge et Vérité.

    4 évangélistes / 4 versions différentes des événements qui racontent la Résurrection du Christ.
    Et après chaque lecture on n’oublie pas de crier bien fort à l’ambon ( Parole de Dieu) est-ce normal ?

    Avec leurs grosses têtes d’intelligence ils n’arrivent pas à comprendre que faisant cela ils font de dieu un menteur.

    tremblez, mais tremblez, le Glaive arrive, il est déjà là.

  9. catho de merde says:

    Mon cher Theophile,
    desole de m etre un peu emporte et d avoir a votre egard manque de charite .
    j espere qu en vous offrant ce lien vous me pardonnerez .
    http://www.liberius.net/livres/Catechisme_de_la_doctrine_chretienne_000000426.pdf

  10. theophile says:

    4 eaux de mère de :

    les échanges brutaux sur internet, ne me blessent en rien, car c’est le milieu qui est ce qu’il est.

    les disputes fraternelles ne sont pas que négatives, parfois elles servent à affermir la foi. il faut se souvenir des querelles entre Paul, Jacques, Pierre sur les œuvres et la Foi.

    mais ma devise c’est : être bête c’est un droit ; être juste c’est un devoir.

    à cela s’ajoute : Quand c’est la chair qui instruit l’esprit, elle le fait pour la chair.
    Quand c’est l’esprit qui instruit la chair, il le fait pour l’esprit.

    merci infiniment pour le lien,
    je le lirai, je le mangerai, les éléments nutritifs iront nourrir le corps et si il y a un reste il ira à la fosse. Car Dieu est Amour, il nous a fait depuis le commencement libres, parce qu’il n’y a pas d’amour possible sans liberté. le contraire c’est l’esclavage, de l’enfumage ou relève de l’hypnose.

  11. fatilasa says:

    « Un combat rude et âpre »
    Chère Madame Guillermont
    Merci beaucoup pour votre accompagnement et votre généreuse empathie.
    Mon étrange silence ? C’est le silence de ceux qui s’en vont de ce monde, n’ont plus rien à lui dire et pensent déjà à l’autre monde. Le fait est que je me suis trouvé de bonnes raisons de m’effacer. Mais, vous voyant malmenée par des vagues tempétueuses, et dans le souvenir du proche passé, je n’ai pu me retenir d’encore m’associer à votre combat.
    Les réalités les plus graves de la vie, de l’amour et de la mort, de la foi, de la charité et de l’espérance sont délibérément tournées en dérision. Elles en deviennent presque insignifiantes, désuètes, inexistantes, irréelles. Cela ne peut que s’aggraver rapidement puisqu’il n’y a plus la conscience de ce qui est grave. C’est sur ce terrain que notre adversaire nous attend dans un combat au niveau des esprits, dans une distorsion entre son monde irréel et le monde réel de Dieu Trinité Créateur. En pratique, cela se traduit par la dérision à la face du monde. Ce fut le dernier passage obligé pour Notre Seigneur Jésus-Christ. Et puisque tout est redevenu comme alors, c’est forcément, logiquement ce qui nous attend aussi. Et le peu de temps qui reste risque bien d’en paraître encore trop long à supporter.
    Le grand nombre estime qu’il vit dans le réel et que c’est le petit nombre qui vit dans l’irréel. C’est évidement tout le contraire de la vérité mais une telle situation d’inversion de la réalité est presque hallucinante par le fait qu’il faut encore vivre dans l’environnement habituel, sans pouvoir s’y soustraire, en se trouvant ainsi obligé de jouer la comédie, comme si de rien n’était, mais de ce fait comme si nous ne croyions pas vraiment ce que nous affirmons ou comme si ce que nous croyons n’existait pas du tout, n’était qu’un rêve. Et c’est une situation hallucinante. Dès lors, notre prière doit désormais jaillir spontanément de notre cœur comme un acte ultime de confiance et d’espérance dans le Seigneur Christ Jésus et tout autant comme un cris de détresse dans la connaissance et la conscience réaliste de ce qui se passe et de qu’il va en advenir selon la logique de l’évolution des résultats abominables et désolants de la grande apostasie. Celle-ci est désormais scellée par Amoris Laetitia qu’on appelle « la mort douce de l’Eglise ».
    Je m’inquiète donc du peu de cas qu’on en fait dans les commentaires, du peu de conclusions qu’on en tire, et du peu de craintes qu’on exprime des conséquences apocalyptiques qu’elle génère. J’en conclus donc que le monde concerné n’en a pas encore bien pris conscience ou se laisse endormir, entraîner dans le processus d’apostasie générale par simple insouciance de la vérité nous révélée par l’Evangile : Mt. 24:15-18 / Mc 13:14-16 :  » Lors donc que vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, installée dans le saint lieu – que le lecteur comprenne ! – alors que ceux qui seront en Judée s’enfuient dans les montagnes que celui qui sera sur la terrasse ne descende pas dans sa maison pour prendre ses affaires, et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau ! « Il va donc y avoir beaucoup de surprises et de personnes prises au dépourvu, confondues par la tournure des événements.
    C’est une des raisons pour lesquelles je me retiens désormais de publier des commentaires estimant qu’ils deviennent inutiles dans la mesure où l’objectif essentiel qu’ils concernent n’est pas discerné ni poursuivi. Apparemment, très peu de personnes sont disposées à réaliser que nous sommes vraiment à la fin des temps. Et le grand nombre se laisse distraire par de vaines préoccupations. Bien sûr, cela dépasse presque l’entendement humain. Ce n’est pourtant qu’une simple question de la logique des résultats et de leur évolution telle qu’elle est établie par les quatre causes générant la fin de l’Eglise et du christianisme, ce dont, de surcroît, les écritures nous instruisent clairement. Mais sans doute qu’y croire vraiment constitue la grande épreuve et la preuve d’une foi véritable.
    Afin de vous susciter une certitude inébranlable, indéfectible, irréversible, je me permets de vous exposer (en quelques suites) ce qui fonde la mienne.

  12. fatilasa says:

    « Es-tu celui qui doit venir ou devons- nous en attendre un autre ? » (suite 1 à M.A. Guillermont)
    Les événements que nous avons pu vivre depuis 1917 jusqu’à présent permettent d’établir de façon irréfutable que nous vivons bien la fin des temps parce qu’il n’est pas possible qu’une époque similaire à la nôtre puisse se reproduire ultérieurement puisque celle-ci est en train d’anéantir tous les éléments qui sont indispensables pour qu’elle puisse encore se produire ultérieurement :
    • Les apparitions mariales de La Salette et Fatima qui sont uniques dans l’histoire de l’Eglise.
    • La prophétie des papes de Saint Malachie qui s’achève maintenant avec Petrus romanus.
    • L’émergence du faux prophète.
    • L’abolition du perpétuel sacrifice.
    • L’anéantissement des structures de l’Eglise,, de ses moyens d’existence et de subsistance. Dans son état actuel de décomposition, il n’est plus possible qu’elle subsiste encore trois ans. D’ailleurs l’année 2017 va nous le confirmer.
    • Les prodigieux moyens actuels d’information et surtout de réinformation qui, malgré la défection de l’autorité ecclésiastique, nous ont permis d’être amplement instruits de la réalité mais qui vont être progressivement censurés et ne permettraient plus une telle instruction ultérieurement.
    De la sorte, la fausse Eglise du faux prophète continuerait sans plus d’eucharistie et finirait par se fondre dans le Nouvel Ordre Mondial. De ce fait, il ne serait plus possible de voir une autre émergence du « faux prophète », une autre « abolition du perpétuel sacrifice », une autre « abomination de la désolation ». Et surtout, la promesse de Jésus-Christ ne se serait pas réalisée : « Et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle ». Il est donc impossible que notre époque ne soit pas encore celle décrite par les prophéties et qu’il faille en attendre une autre.

  13. fatilasa says:

    La « date charnière » (suite 2 à M.A. Guillermont)
    Dans le souci d’être au plus complet et de n’égarer personne, je dois préciser que le 24.10.2015 me semble être l’époque « charnière » des événements de la fin en considération du fait que le synode ordinaire apparaît plus décisif et déterminant que le synode extraordinaire du mois d’octobre 2014 qui en est la préparation. De fait, entre les deux synodes, les personnes concernées ont eu un an pour s’instruire des réalités en cause, s’informer des réactions quelconques et fonder leur choix en conséquence. Il en aurait donc pu résulter un tout autre dénouement. Bien sûr, Jorge Bergoglio avait déjà ce projet dans la tête en octobre 2014 et même avant qu’il n’accède au trône pontifical. Mais c’est surtout le vote majoritaire de ces personnes le 24 octobre 2015 qui lui octroie le pouvoir et les moyens de mettre son projet en œuvre. Cependant, aucune autorité ecclésiastique ne viendra confirmer mon choix et je ne dispose pas encore d’éléments permettant de le valider sans équivoque possible. Peut-être quelqu’un en a-t-il ? Je pourrais donc me tromper de synode, et, dans ce cas, il faudrait tout avancer d’un an. Mais il est certain que l’abolition du perpétuel sacrifice a été réalisée de facto par l’un de ces deux synodes dont celui du 24.10.2015 qui apparaît comme l’acte de signature du pacte avec le diable. Il suffit d’ajouter 1290 jours.

  14. fatilasa says:

    « Les deux témoins » (suite 3 à M.A. Guillermont)
    L’apocalypse 11:3-12 traite de deux témoins qui, apparemment, agissent conjointement.
    Il ne fait déjà plus aucun doute que le premier témoin trouve son actualisation contemporaine en l’action/réaction des quatre cardinaux qui, par leur « dubia » contre Amoris Laetitia posent un acte officiel, publique, conforme à la loi, d’autorité légitime et irréfutable que même Jorge Bergoglio ne peut pas invalider :
    • Le 19.09.2016 : envoi des dubia au pape pour l’inviter à apporter des corrections à A.L.
    • Le 14.11.2016 : suite à son refus de répondre, publication des « dubia » sur internet par le site de Sandro Magister – reprise de la publication par d’autres sites de réinformation qui diffusent ainsi dans le monde entier.
    • Le 21.11.2016 : suite à l’obstination du pape dans son refus, le cardinal Raymond Burke menace de lui adresser un « acte formel de correction d’une erreur grave d’un pontife »
    • Ce témoignage public d’une autorité ecclésiastique confirme et conforte (enfin !) dans leur raison et leur conscience le petit nombre de ceux qui s’opposent à Bergoglio et à son exhortation synodale. Toutes ces personnes en deviennent ainsi, bien logiquement, des témoins valables, accrédités, les uns pour les autres, et envers les autres. On peut donc considérer qu’ils constituent à eux tous le deuxième témoin cité par l’apocalypse et qui, conjointement avec le premier témoin, vont rendre à la face du monde entier le témoignage de la vraie foi au vrai Christ et à sa vraie Eglise, partout où ils sont disséminés et souvent esseulés (petit nombre : 1 sur 100 ? 12 millions ?). Grâce à l’action des cardinaux, ils ont une solide référence qui peut confondre tout qui se dresse contre eux (Ap 11:5-6)

  15. fatilasa says:

    « La mort et la résurrection des deux témoins » (suite 4 à M.A. Guillermont)
    Jorge Bergoglio est désormais acculé dans une impasse :
    • Soit il accepte de corriger Amoris Laetitia ;
    • Soit il n’accepte pas mais choisit délibérément d’abdiquer, probablement lors d’un consistoire ;
    • Soit, à défaut de l’un ou de l’autre, la correction fraternelle lui adressée par les cardinaux sera rendue publique, dans le monde entier, ce qui équivaudrait à une constatation d’erreur ou d’hérésie et lui vaudrait d’être de facto destitué de son pontificat. (source : http://www.correspondanceeuropeenne.eu/2017/01/01/eglise-catholique-les-80-ans-du-pape-francois/)
    Cela devrait se passer en 2017. Mais déjà, selon Ap 11:7-9, on peut présumer de ce qu’il va faire :
    • Ap 11 :7 : « Mais quand ils auront fini de rendre témoignage, la Bête qui surgit de l’Abîme viendra guerroyer contre eux, les vaincre et les tuer. » Il va persister jusqu’au bout parce que c’est son unique raison d’avoir conquis le trône pontifical et parce qu’il est au service de la Bête. Et fort de l’approbation du grand nombre qui apostasie (la Bête), fort des compromissions de cardinaux et d’évêques, il va sans doute subtilement retourner les accusations d’hérésies contre ceux qui les portent en les tournant en dérision, en les accusant de fomenter la rébellion, le schisme, etceteri, etcetera, cela se perçoit déjà maintenant dans les propos qui fusent du Vatican … Et ceux-là vont vaincre les deux témoins, anéantir leur témoignage. Car quoi que fasse Jorge Bergoglio, le mal est désormais répandu dans l’Eglise à cause de la grande apostasie, il n’est plus possible de l’éradiquer. On peut même dire que ce pape n’a fait que légitimer un courant d’esprit déjà bien répandu dans l’Eglise avant qu’il n’accède au trône. Une pollution impossible à résorber !
    • Ap 11:8 : Ce coup d’éclat bergoglien sera certainement étalé sur la place Saint-Pierre,
    • Ap 11:9 : capté et largement diffusé par les médias dans le monde entier, avec probablement des actions malveillantes envers les témoins pendant un certain temps (« sans qu’il soit permis de les mettre au tombeau ») bien plus que trois jours et demi qui exprime un rapport de 3,5.
    • Ap 11:10 : et les habitants de la terre s’en réjouiront.
    • Ap 11:11 : mais après ce temps, surgira un événement qui régénérera l’action des deux témoins (Intervention de Benoît XVI ? Ou de Dieu ?)
    • Ap 11:12 : « Montez ici ! » Le témoignage des deux témoins monte au ciel, suscite la colère de Dieu qui sans doute alors va prendre les choses en main à leur place et à sa façon.

  16. fatilasa says:

    Source de confusion et d’erreur d’interprétation (suite 5 à M.A. Guillermont)
    Le monde concerné semble ne pas avoir compris que ce n’est pas du tout l’Apocalypse qui détermine les événements contemporains que nous vivons mais que ces événements sont intégralement déterminés, générés par les hommes eux-mêmes et relèvent donc de l’ordinaire de leurs œuvres, de l’ordinaire de leur vie quotidienne, de l’ordinaire des réalités de l’actualité. L’apocalypse ne fait que de donner la vision anticipative de ces événements ordinaires. C’est donc uniquement dans la réalité de l’actualité qu’il faut en chercher l’actualisation, la réalisation, sans attendre que cela soit extraordinaire. Malgré leur caractère parfois stupéfiant, ces visions n’expriment que des événements ordinaires. Et jusqu’avant la phase terminale, il n’y aura rien d’extraordinaire, il n’y aura que l’ordinaire. C’est ainsi que beaucoup n’y verront rien, n’en comprendront rien et n’en croiront rien d’autant plus s’ils cherchent en dehors de la sphère catholique. C’est bien ce qui est dit en Mt 24:37-39 : « Comme les jours de Noé, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme. En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et les gens ne se doutèrent de rien jusqu’à l’arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. » Ce n’est donc qu’au fur et à mesure que surgissent les événements qu’on peut au mieux comprendre et interpréter les visions de l’apocalypse qui de ce fait en devient bien plus accessible qu’on ne le pense. Et ce n’est qu’à la fin que surgiront des événements extraordinaires sans doute terrifiants, lesquels sont exclusivement déterminés par Dieu.

  17. theophile says:

    eh oui ! l’infaillibilité de maintenant pisse sans ménagement sur l’infaillibilité d’hier !
    grand bravo, à cette infaillibilité qui condamna Galilée et ( les autres) pour héliocentrisme
    théorie considérée comme hérétique.

    si Jésus revient en chair et en os aujourd’hui et qu’il s’exprime en public, ce ne sont pas les juifs qui le crucifieraient, mais le Vatican, les conciliaires, les tradis, les sédévacantistes. en clair tous ces fameux Pères de l’Eglise qui sont dans le cirage, qui ne peuvent pas entrer mais qui ont le pouvoir d’obstruer et de fermer la porte à ceux qui voudraient entrer.

    Jésus serait par ces gens là accusé d’hérésies, de blasphèmes, de schismatique et j’en passe,
    il serait condamné, flagellé encore plus atrocement que la première fois.

    hélas, inutile d’allumer un bougie en plein désert à midi pour tenter d’éclairer le soleil par 70° de température.

    celui qui sait ne parle parle pas parait-t-il.

    • fatilasa says:

      Merci Théophile,
      Pour le précieux conseil : « Celui qui sait ne parle pas ! »
      Manifestement, dans les circonstances actuelles, vous avez parfaitement raison, il est temps pour moi aussi de réaliser qu’il faut bien se retirer dans le refuge.
      Effectivement, c’est que le Seigneur Christ Jésus a Lui-même fait dans de telles circonstances.
      Effectivement, soit que j’ai tort, et alors, j’ai tout intérêt à me taire, soit que j’ai raison, et cette raison démontre elle-même qu’il est trop tard pour qu’il soit encore utile de parler.
      Effectivement, c’est la pleine lumière du soleil qui brille mais sur un désert brûlant dans lequel « allumer une bougie » devient dérisoire.
      « Le soleil (la lumière, la Vérité) leur brûlera la peau ! »
      Concluant que vous savez aussi, je vous souhaite de pouvoir rester sur le « sûr chemin de lumière vers Dieu et le Ciel ».
      « Les sanglots longs des violons de l’automne bercent mon cœur d’une langueur monotone ».
      Que Dieu Trinité daigne vous garder et vous sauver !

      • theophile says:

        fatilasa, merci pour votre bénédiction.

        Mais la citation, n’était que le glaive posé sur la tête de l’intellectualisme.

        mais vous, votre mission n’est pas de vous taire, bien au contraire

        si vous défendez l’Unique Vérité (le Christ), alors ne vous taisez pas.

        On allume pas une lampe pour la cacher sous un meuble.

        Or il n’y a pas de combat possible entre la lumière et les ténèbres,
        la plus petite flamme écrase instantanément le noir le plus épais. Et Jésus-Christ est la Vraie et la seule Lumière. c’est pour cela que le suivre impose obligatoirement la vérité et la simplicité, et non la course au défilés carnavalesques et aux fables. à travers les écrits des Évangélistes, l’enseignement de Jésus est d’une Vérité et d’une simplicité Divine, mais certains ont cru bon de l’édulcorer, pour faire de la politique et organiser le monde pour durer, en oubliant deux choses : la Foi et la toute puissance de l’Esprit-Saint.

        l’Aimant n’attire pas le plastique, et le monde d’ici bas n’est qu’un révélateur qui permets à chacun de se révéler : est-il fils de Dieu ou fils du diable ?

        par notre vie répondre à une seule et unique question : Pierre m’aimes-tu ?

        multiplié par 3 : une posée à l’Esprit, une posée à l’âme et une posée au corps charnel. les trois doivent être d’accord. sur la réponse.

        laissons les Saints se sanctifier et les damnés se damner d’avantage.

        Mais il y a des brebis égarées qu’il faut aller chercher, c’est cela que nous a demandé Jésus-Christ. et il faut le faire sans bourse, sans Férule, sans être ni maître, ni Pères, il faut le faire comme des petits serviteurs.

        nous n’avons pas besoin d’autorité et faire de l’intimidation, faire du passage en force car notre seule force c’est l’Esprit, et l’Esprit est la Vérité.
        La Foi en Jésus-Christ dépasse tous les titres ronflants.

        Que Jésus-Christ vous garde dans sa Paix.

        • fatilasa says:

          Cher Théophile,
          Merci pour l’attention que vous m’avez portée.
          J’ai apprécié que vous ayez rappelé dans votre message la raison essentielle, unique, de notre vie terrestre. Pour qui, pour quoi, ceci, cela ? A quoi bon naître, vivre et donner la vie, si ce n’est que pour souffrir avant de mourir ? C’est évidement la question que beaucoup ne se posent plus, bien sûr parce qu’on fait tout pour qu’ils ne se la posent plus, ce qui démontre qu’elle est essentielle surtout dans ses conséquences. La chanteuse Natacha Saint Pierre a dit : « On vit comme si on ne devait jamais mourir, et on meurt comme si on n’avait jamais vécu ! ». Une vie passée pour rien, comme si on n’avait jamais existé.
          Il n’en est évidement pas de même pour celui qui a reçu l’immense don de croire en Jésus-Christ et pour qui la vie devient la grande « réponse à une seule et unique question : Pierre, m’aimes-tu ? » M’aimes-tu vraiment ? La grande épreuve d’un choix éternel : pour ou contre Dieu, avec ou sans Dieu. Mais cela ne se fait pas qu’avec des mots ou des symboles ou de la gestuelle comme on le voit dans l’Eglise d’aujourd’hui.
          Je suppose que vous avez déjà réalisé que l’Humanité contemporaine n’en comprend vraiment plus rien. Une conclusion de Benoît XVI le révèle en suffisance : « Il n’y a plus que la miséricorde qui peut sauver le monde ». Certainement pas celle des hommes entre eux ni celle qu’enseigne Jorge Bergoglio puisqu’elle étouffe la conscience du péché, le repentir, la conversion qui seule peut opérer un changement capable de produire des résultats bienfaisants.
          Daignez croire que ce n’est pas votre commentaire qui me suscite la décision de me retirer ni une quelconque aigreur d’ailleurs. Le fait est que je ne sais débattre que d’un seul sujet qui m’apparaît de plus en plus essentiel mais qui n’inquiète pas et ne convainc pas pour autant le grand nombre. Et à force de devoir me répéter, je crains de devenir ennuyeux tout en suscitant des résultats contraires. En outre, cela commence à me donner l’impression que je ne parle plus qu’à moi-même et pour moi-même, que je me fabrique le surnaturel à ma propre convenance ou bien un Christ artificiel. Or, je suis convaincu, par les innombrables signes contemporains, que nous sommes à moins de trente mois de voir se manifester l’immensité du surnaturel. Il n’y a donc plus de temps à perdre. C’est ce que j’ai tenté de démontrer objectivement. Mais apparemment, la notion de « Trop tard ! – Plus possible ! » exprimée par l’évangile (Mt 24:15-18 / Mc 13:14-16) est bien réelle, effective, d’actualité.
          Merci pour votre accompagnement sur ce bout de chemin.
          Bien à vous dans une même espérance en Jésus-Christ.

  18. theophile says:

    fatilasa.

    Vous avez des paroles de sagesse, vos commentaires laissent supposer que vous avez une vue de la réalité.
    Jésus : Père, pardonne-leur, car il ne savent pas ce qu’ils font.
    tout est dit .

    Mais moi, je m’attache à une autre Parole :
    Jésus : Père , je ne perdrai aucun de ceux que tu m’as donnés.

    Donc si quelqu’un doit se perdre, c’est qu’il n’est pas et n’a jamais été au Père.

    Laissons donc les Saints se sanctifier et le damnés se damner d’avantage.

    Vous, vous êtes quelqu’un de bien, n’ayez donc aucune peur et que Jésus-Christ vous garde dans sa Paix.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com