Ce jeudi 18 mai, au journal de 20h00 de TF1, après quelques jours de suspens, Marine Le Pen a confirmé qu’elle sera bien candidate aux élections législatives dans le bassin minier, dans la circonscription de Hénin-Beaumont.

« Oui, je serai candidate dans la circonscription d’Hénin-Beaumont »

a-t-elle affirmé. Et de continuer :

« J’ai une relation affective très forte avec les habitants du bassin minier. Et donc je ne me voyais pas ne pas venir pour tenter de les défendre à la tête du plus grand nombre de députés possibles. »

Marine Le Pen a également profité de cet entretien pour essayer de dissiper les craintes, ou espoirs, des uns et des autres concernant des possibles remous et tensions au sein du Front National. Elle s’est aussi expliqué sur la rupture avec Nicolas Dupont-Aignan avec qui elle affirme rester en bons rapports.

Interrogé sur ses responsabilités dans la défaite des présidentielles, elle est revenu sur le débat de l’entre-deux-tours pour faire un semblant de mea-culpa :

« Incontestablement, il y a ce débat qui a été raté, il faut le dire, je le dis très clairement. J’ai souhaité mettre en avant les très grandes craintes que je nourrissais à l’égard d’Emmanuel Macron. Je l’ai fait avec fougue, passion, peut-être trop de fougue, trop de passion, certains n’attendaient pas cela, dont acte », a-t-elle reconnu. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Franck says:

    Fougue et passion,certes. Mais surtout ricanements intempestifs, impréparation et manque cruel de hauteur de vue (condition indispensable pour un poste présidentiel). Là encore, le bon diagnostic n’est pas fait.
    Ceci dit, on ne peut pas mettre en doute sa sincérité, son abnégation et son amour pour la France.

  2. SANS SOUCHE says:

    Voilà pourquoi elle a raté son débat:

    Marine Le Pen ne renie pas ses années d’al­coo­lisme. Bien au contraire. Dans un long entretien, la présidente du Front National explique comment elle a réussi à se libérer de l’al­cool et de la dépression.
    En savoir plus sur http://secretnews.fr/2017/03/06/marine-pen-evoque-combat-contre-lalcoolisme-depression-voulais-men-sortir/#3l7YQOuHKd32zXJ2.99

  3. Chris... says:

    Et allez !… Encore une petite couche dans les commentaires, des fois qu’elle reprenne des voix, on ne sait jamais.
    Lamentable !

  4. Soupape says:

    Il est temps que Marine arrête son char !

    On peut encore la reprendre, mais à condition qu’elle renonce
    à vouloir mélanger plusieurs révolutions en même temps !

    On lui demande de retrouver notre Souveraineté, notre Identité, et notre Franc.

    Il n’y a pas à hésiter là-dessus, ni à vouloir conserver un petit bout d’europe,
    pour cause d’hésitations de Dupont,
    car le système en place n’est pas réformable !

    En réalité, l’europe ne nous rapporte que « des histoires de trous du cul et de petits-zizis » …
    inventées par des américano-protestanto-élucubro-maçons.°.

    RAS-LE-BOL de l’europe, … et de toutes les dépendances artificielles !

    La Paix des Nations passe par le respect de leurs Economies et de leurs Identités.

    Les Peuples sont Fiers, et n’ont pas besoin de béquilles !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com