MLP 3

Alors que le pays est secoué par une vague de contestation et que la popularité de François Hollande est au plus bas, RT France est allé à la rencontre de la présidente du Front national afin de récolter son analyse de la situation:

Quelques citations de Marine Le Pen:

  • « La nation est une notion essentielle au bien-être des peuples » « L’UMPS sont dans une dialectique post-nationale »
  • « Le vote ouvrier a délaissé l’extrême gauche parce que l’extrême gauche a mis en place des politiques de suppression des frontières et d’immigration massive, dont le monde ouvrier est la première victime. » « L’extrême gauche ce sont des immigrationnistes forcenés. »
  • « L’Union européenne souhaite des dizaines de millions d’immigrés, pour peser à la baisse sur les salaires ».
  • « La moitié des personnes qui arrivent à la retraite sont en situation de chômage ». « Allonger l’âge de départ à la retraite c’est allonger le temps de chômage. »
  • « Si j’étais présidente, la France reconnaîtrait la Crimée russe. »
  • « Je suis allée au Canada porter un message sur le danger de  l’immigration, et il a été entendu. »
  • « Il y a aujourd’hui un grand vent de changement qui traverse l’Europe et le Front national a une part de mérite dans ce grand vent du changement. »
  • A la question: pourriez-vous envisager une grande alliance des souverainistes qui irait du Front de Gauche au Front National: « Il faudrait que le Front de gauche soit souverainiste, or il ne l’est pas. »
  • L’Union européenne est en train de s’effondrer sur elle-même. »
  • « Si la France sort de l’Union européenne, il n’y a plus d’Union européenne. »
  • Élections américaines: « Il y a un candidat qui paraît beaucoup plus dangereux pour la France c’est Hillary Clinton. »
  • La politique internationale de François Hollande « une politique d’atlantisme forcené »
  • Concernant la Syrie « il faut accélérer le processus de règlement politique avec Bachar-el-Assad. » « Il faut se mettre autour de la table avec la Russie qui a pris les choses en main ».
  • Les relations avec l’Arabie dépendent « d’une rupture totale du financement des fondamentalistes Islamistes »

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Une habitante de la terre en campagne !

  2. Daniel Daflon says:

    Je n’ai pas lu qu’elle disait vouloir virer tous les musulmans de France, or c’est l’essentiel.

    • RS87 says:

      Elle ne dit pas vouloir « virer tous les musulmans de France », chose impossible sauf en cas de dictature ou de révolution, mais elle veut rétablir les frontières et stopper l’immigration. Qui dit mieux parmi les candidats qui ont une chance d’arriver au second tour de la présidentielle ?

      • Maître Cube says:

        « Qui dit mieux ? »

        Autrement dit, encore des paroles.

        Marine Le Pen n’a pas de programme arrêté. Ses engagements changent en fonction des interviewers. Ce n’est pas très honnête.

        Seul l’UPR a un programme clair, immuable depuis le début. En gros, ce mouvement, qui n’arrête pas de grossir, n’a pas l’intention de s’éterniser au pouvoir. Il propose juste de sortir la France de lUE, de l’euro et de l’Otan, de rétablir le référendum et de demander aux Français de choisir le régime de gouvernement qu’ils souhaitent.

      • Ce n’est pas « le mieux », c’est « le moins pire ». D’accord ce n’est pas très français comme expression, mais philosophiquement parlant, la notion de « moindre mal » est très différente de la notion de « meilleur » !

        Quant aux mahométans, fermer le robinet de l’invasion ne suffit pas, il faut aussi organiser une sérieuse « remigration » de ceux qui sévissent ici, vers leurs pays d’origine.

  3. Volodymyr Bellovak says:

    « Si j’étais présidente, la France reconnaitrait la Crimée russe »…;
    une preuve supplémentaire de la très dangereuse irresponsabilité diplomatique de Marine Le Pen qui conduirait la France à la catastrophe si elle était élue présidente de la république.
    Madame Le Pen, en bonne jacobine, défend la république « une et indivisible » mais avalise l’impérialisme de certaines puissance comme la Russie. Elle ne se bat pas pour l’Europe des nations, elle ne défend pas les nations, mais des « intérets » personnels et une « raison d’état », mal comprise et détestable, qui vont à l’encontre de la meilleure des traditions diplomatiques françaises qui défend, elle, l’équilibre des puissances et la garantie de protection des états petits et moyens face aux appétits des empires.
    Rappelons à madame Le Pen que la Crimée a été réunie à la Russie en violation du droit international et des engagements russe de respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Le référendum de rattachement de la Crimée à la Russie n’a aucune valeur juridique; il s’est passé dans un contexte d’occupation et de controle militaire russe du territoire de la Crimée profitant du moment ou l’Ukraine vivait une période de troubles et d’instabilité politique et étatique; ce référendum n’a donc aucune valeur légale, quelque soit son résultat « officiel ».
    J’ai entendu naguère monsieur Bruno Golnisch défendre l’inviolabilité du tracé des frontières territoriales des états européens, par sagesse diplomatique et volonté de sauvegarder l’Europe de la menace de conflits territoriaux, position défendue dans le contexte de l’après-guerre, cruelle et fratricide, de l’ex-Yougoslavie.
    Madame Le Pen, pour quelques roubles, semble pressée de rallumer en Europe un nouvel embrasement de la « guerre civile européenne » qui nous couta tant à nous tous Européens, et Français compris, sur au moins deux guerres mondiales…; encore une fois Madame Le Pen prouve son manque de culture, historique ici. Ou quand les leçons de l’Histoire ne sont pas tirées, faute d’avoir appris et de s’etre seulement intéressé à l’Histoire…

    • labonneblague says:

      Bizarre, on ne vous entend jamais monter au créneau contre l’impérialisme américain au Kosovo qui a soustrait à un état sa province vieille de plusieurs siècles sans même consulter sa population par référendum!

      Vive la Crimée et les criméens libres de l’oppression de Kiev!

    • Lecteur says:

      Petit rappel historique : c’est le coup d’Etat de l’empire américain en février 2014 qui a provoqué la scission de la Crimée et du Donbass. Les responsables de la réécriture des frontières sont donc à chercher à Washington et pas à Moscou.

  4. MDC68 says:

    Je ne suis même pas sûr qu’elle ou un autre puisse abroger la loi Taubira. Vraisemblablement rejet par le Conseil Constitutionnel.

    • RS87 says:

      Possible c’est le piège qui a été tendu en Pologne et en Hongrie. Il faut donc faire comme en Hongrie et en Pologne: changer le Conseil constitutionnel, soit ses lois, soit ses membres… Ou les deux! Restera la cour européenne à qui il faudra faire un grand bras d’honneur avec un beau franxit!

      • MDC68 says:

        Pas forcément. Si l’abrogation est adoptée par référendum, le Conseil Constitutionnel s’est déclaré incompétent pour juger de ce qui aurait été approuvé par ce moyen (Ex Constitution de 1958)

        • RS87 says:

          Exact le référendum prime, en principe, sur le Conseil constitutionnel.

          Mais d’une façon plus générale, il serait prudent de la part d’un parti souverainiste, s’il vient au pouvoir, de prévoir de ne pas être bloqué par des systèmes préventifs mis en place pour paralyser toute initiative de sa part, ce qui a été le cas en Pologne et en Hongrie.

  5. jean pierre Dickès says:

    Marine Le Pen se déclare selon son programme que le FN est défenseur de la famille alors qu’elle vient de laisser dire à Sophie Montel lors de son dernier congrès que le FN ferait une « sanctuarisation » la contraception et l’avortement. Si c’est son programme la moindre des choses aurait éta par exemple que son futur gouvernement aiderait les femmes enceintes à garder leur bébé. Elle ne l’a pas fait. Est-cela défendre la famille.
    Je rappelle l’équation déjà donnée:
    Contraception+avortement = dénatalité= grand remplacement.
    Raison simple : les musulmans ont exactement deux fois plus d’enfants que les Français de souche. Sans compter l’immigration massive venant du Moyen Orien.
    Cette position de Marine Le Pen est absolument contradictoire avec son programme de limitation de l’immigration.

    • Chouanne says:

      Et oui, on voudrait bien le programme de Mgr Lefebvre. Mais on ne l’aura pas! C’est ça la démocratie, on le sait depuis 1789. En attendant une nouvelle Jeanne d’Arc ou l’homme providentiel… la seule qui a une chance, si faible soit-elle, de remporter la présidentielle c’est MLP.

      Entre son programme si imparfait je vous l’accorde, et celui des socialistes / Républicains, le sien est quand même incomparablement mieux. Tellement mieux d’ailleurs qu’ils vont tout faire pour l’empêcher de réussir.

      Ce sera elle ou les autres, au choix!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com