Marion M. Le PenDans une interview parue aujourd’hui dans Le Parisien, Marion Maréchal-Le Pen reproche à Nicolas Sarkozy son incroyable culot: « il est tout de même invraisemblable qu’un homme dont les comptes de campagne ont été annulés, qui a violé la loi, puisse se présenter en toute conscience devant le suffrage des Français. » dit-elle. « Le voir se draper en chantre de l’identité française, après le bilan qui a été le sien à l’Elysée sur les questions d’immigration et de sécurité, c’est stupéfiant. Il ne doute de rien. »

La jeune député brocarde les « adversaires [du FN] qui sont actuellement secoués par une guerre des ego terrible, entre une primaire de revenants à droite et une primaire de fantômes à gauche. » et « regrette » que son grand-père présente des candidats aux prochaines législatives. 

Les combats féministes ? Des logiciels victimaires

Elle annonce avoir  « rencontré la semaine dernière le colonel du régiment dans lequel [elle veut] entrer, le 21e RIMa de Fréjus » [Régiment d’Infanterie de Marine]: « Je dépose mon dossier vendredi. Puis il sera transmis au ministère de la Défense. Je souhaiterais faire la formation initiale des officiers à Coëtquidan, dans le Morbihan, qui implique trois semaines de formation, plus dix-neuf jours de formation à côté. »

A propos du combat de NKM qui redoute l’absence d’une femme à la primaire de la droite: « Je n’ai jamais compris les combats qui enferment dans des communautés, des catégories. J’ai toujours le sentiment qu’à travers ces combats féministes on s’enferme dans une espèce de logiciel victimaire qui me dérange beaucoup. Il fut un temps où on s’enorgueillissait d’être des héros. Aujourd’hui, on s’enorgueillit d’être des victimes. »

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

47 commentaires

  1. Jean-Baptiste says:

    La place des femmes n’est pas à l’armée mais chez elles à s’occuper de leurs enfants et de la tenue de leur maison. Après on s’étonne des adultères et des divorces…

    Qu’elle apprenne à s’habiller correctement et qu’elle apprenne ce qu’est une femme catholique.

    • Gérard FRANCILLON says:

      La formule est bien connue : KKK = Kirche K »uche Kinderen!

      Mais vous vous trompez de siècle. Recouchez-vous non sans avoir retiré vos bottes!

      • pauledesbaux says:

        pour tacher de les remettre à l’endroit surtout….ce monsieur ne doit pas connaître ce que lesFEMMES ont fait pour nous tous connait-il seulement l’HISTOIRE DE JEHANNE D ARC , elle a chassé les anglais ce que nos gouvernants n’ont pas su faire des arabo-musulmans dans ces moments de libres il devrait relire déjà seulement l’HISTOIRE DE FRANCE, çà lui en bouchera un coin ….

        • Raiford says:

          Bien que je n’encourage pas les femmes à entrer dans l’armée; il faut tenir compte des situations exceptionnelles.
          Nous aurions bien besoin d’une Jeanne d’ARC pour chasser la cinquième colonne qui occupe la tête de la France.

          • Zagreus says:

            oui Monsieur, entièrement d’accord avec vous.

            Occupons nous de cette 5eme colonne qui parasite la France

      • Il ne faut pas mélanger les dialectes : kerk keuken kinderen ou Kirche Küche Kinder, seulement je ne suis pas certain de l’ordre hiérarchique des mots. Mais cela fait penser aussi au Ku Klux Klan. Excusez ma curiosité académique, mais un Francillon, c’est un grand Franc ?

    • Papilou says:

      Une femme catholique peut très bien certains postes dans l’armée!! Vraiment une idée bien saugrenue et ringarde! Bien sûr pas à la Légion, au combat, pilote ou etc..Les fameuses convoyeuses de l’Air ont fait un travail EXEMPLAIRE dans de précédents conflits bien mieux que certains hommes! Je préfère voir une femme qui a besoin de travailler à certaines de bureau que de les voir travailler de nuit, horaires décalés etc….Malheureusement la vie dite moderne oblige dans certains cas une femme à avoir une activité professionnelle et si elle est vraiment catholique comme vous le soulignez…il n’y aura pas d’histoires de divorce ou autre!!!Après cela, la modernité comporte de bien plus grands risques pour la société , la vie quotidienne et l’avenir de la société française!

      • Juste pour info : Caroline Aigle a été la première femme pilote de chasse à être affectée au sein d’un escadron de combat de l’Armée de l’air française.

        • Papilou says:

          Etant Pilote moi même vous ne m’apprenez rien: en cas de conflit majeur je ne crois pas que ce soit la place d’une femme pour bien des raisons; pour les compagnies aériennes, donc civiles, la question n’est pas la même.

    • @ Jean-Baptiste

      Que faites-vous de Jeanne d’Arc. Selon vous, l’évêque Cauchon a donc bien fait de la brûler ? Il ne faut pas tomber dans les excès ou alors vous allez vous convertir à l’islam.

      Marion ne s’engage pas à temps plein mais seulement comme réserviste. Elle a bien raison de s’entrainer, elle pourra ainsi sauver des vies à commencer par la sienne.

      Il ne s’agit pas de se convertir à la charia dans le mépris absolu de la femme.

      Il ne faut pas non plus mélanger le respect de la femme et les fantasmes machistes. Ni, à l’autre extrême, la substitution d’un sexe par un autre.

      Ainsi il est contre-nature que l’homme reste à la maison pendant que Madame gagne la croûte. Malheureusement je connais deux couples dont le mari élève les enfants à la maison pendant que Madame gagne le pain quotidien. Cela parce que le salaire de la femme est bien supérieur à celui de l’homme.

      Mais il a bien fallu que Madame s’arrête de travailler pour accoucher, son mari n’a pas pu le faire à sa place et je me demande comment il a fait pour donner le sein aux nouveau-nés, pendant que sa femme allait au travail ???

      Je plains les femmes qui n’ont plus le plaisir d’élever leurs enfants, c’est cruel. Et je plains les enfants qui ne connaissent pas la douceur et la tendresse d’une maman disponible et présente…

    • Canestrelli/Rava says:

      La place des femmes Française dans ce pays est aussi de d’engagés leurs volontés à tout les niveaux,sinon c’est « soumissions » et justement nous n’en voulons pas de cette soi-disant « soumission » pôvre taré.

    • Faure Michèle says:

      C’est dans la charia!

    • Michele Faure says:

      Cette réponse amène une question: vous vous appelez Jean Baptiste ou R T Erdogan?

    • C’était autrefois ainsi, mais nous avons changé tout cela.

    • Basile Thibault says:

      Ah bah si Jeanne d’Arc avait raisonné comme ça …

    • patrick says:

      Oh mon « pov » petit bonhomme, mais t’es complètement à la ramasse… Il faut arrêter de fumer la moquette et laisse le gros rouge à la cave, à moins que tu ne sois l’idiot du village…
      Va faire un gros dodo, demain ça ira mieux…

    • Merci, @ Jean-Baptiste.
      Votre 2e paragraphe est un conseil particulièrement utile en notre temps, y compris dans les milieux de la Tradition.

      • Un conseil en valant un autre:
        @ Jean-Pierre et Emily
        Que les hommes apprennent à s’habiller correctement, sans montrer leurs fesses avec des pantalons sur les chevilles ou en bas des fesses, et qu’ils apprennent ce qu’est un homme catholique!

    • @ Jean-Baptiste

      Si toutes les femmes restaient à la maison, qui irait travailler ?
      (par exemple, vous ne rencontrez aucune commerçante en faisant vos courses ? A l’époque les hommes allaient à la chasse, et ils ramenaient à manger au foyer. Aujourd’hui, ils préfèrent rapporter de l’argent…)

      Quant à l’habillement, la mode des perruques et des fanfreluches des rois et courtisans n’est pas si éloignée…

    • Mathieu says:

      Et Jeanne d’Arc dans tous ça ?

  2. Gérard Francillon says:

    Bienvenue à bord!

    Gérard Francillon
    Lieutenant honoraire des Troupes de Marine

  3. Je connais unˋrégiment qui va vite se transformer en demi brigade!

  4. Rémi de VÖLN says:

    @ Jean-Baptiste
    Vous avez tout-à-fait raison: la femme est faite pour donner la vie et élever ses enfants.
    Ce dont a besoin la France en ce moment, c’est d’enfants élevés dans l’amour maternel, et pas de femmes dans l’infanterie de Marine!!
    Toutes ces réactions de lecteurs qui vous dénigrent sont la preuve que notre pays est vraiment malade, et pas prêt de se relever, hélas.

    • pauledesbaux says:

      connaissez-vous seulement l’HISTOIRE DE JEHANNE D ARC? celle de Geneviève de GALLARD THERAUBE ? et d’autres encore ? avez-vous des oeillères à ce point, nous avons besoin de tous les combattants FEMMES OU HOMMES? et ISABELLE LA CATHOLIQUE çà ne vous dit rien non plus ? que foutiez-vous à l’école ? vous êtes resté surement page 14 ou alors vous avez manqué des chapitres, déjà de votre temps avait-on supprimer des chapitres pour empécher la STIGMATISATION ,?

    • patrick says:

      Encore un… Reste à dormir derrière ton clavier, ta place est nul part ailleurs…

  5. C’est un élan de patriotisme. Un point c’est tout. Les hommes ont parfois besoin d’être « réveillés » par les femmes!

    A tous les grincheux, Jeanne d’Arc aurait-elle mieux fait de fonder une famille?

    Faites donc un petit tour vers les livres de Régine Pernoud pour apprécier la condition féminine au Moyen-Age.

    • Bien dit, Franck! Certains diront aussi que la politique n’est pas faite pour les femmes… Mais si on enlève Marine et Marion de la vie politique, qui reste-t-il ?

      Régine Pernoud remet, en effet, bien les pendules à l’heure à propos du sommet de la chrétienté que fut le Moyen-âge. La religion catholique n’a rien à voir avec l’islam, c’est tout le contraire. Le christianisme a libéré la femme et lui a donné sa dignité. Le féminisme l’a enchainé et lui a ôté sa dignité. Mais la dignité ne réside pas dans le modèle islamique dont certains rêvent.

      On sent que Marion boue littéralement face à la mollesse ambiante, elle rêve d’héroïsme et de grandeur pour la France et dans son identité. On ne peut que s’en flatter. Elle transmettra de bonnes valeurs à ses enfants.

      • Le christianisme, et surtout les catholiques, a libéré la femme, parce que c’est la seule religion qui honore la Vierge Marie (Mère de Dieu, Immaculée Conception, Médiatrice de toutes grâces, et co-Rédemptrice).

        • On ne peut pas en dire autant des enfants, malheureusement …

        • Mère de Dieu, et pour cette raison conçue sans le péché originel, c’est une chose. Mais médiatrice de toutes grâces, et avant tout corredemptrice (mot truqué) sont de bien autres choses. La Mère de Dieu est une grande sainte à laquelle un plus haut degré de vénération, l’hyperdulie (ὑπερδουλεία ‘suresclavage’), est dû qu’aux autres saints, qui ne reçoivent que la dulie (δουλεία ‘esclavage’), tandis que c’est la latrie (λατρεία ‘adoration’, comme d’un chien envers son maître) qui est due à Dieu. Or, dans le cas de la Mère de Dieu on ne parle pas d’une quelconque *ὑπολατρία ‘sous-adoration’, mais justement d’un ‘suresclavage’ ; il s’agit donc d’une sainte qui a droit d’un plus haut degré de dévotion que n’importe quel autre saint, et non pas d’une divinité mineure, sauf dans le sens du Ps. 81.6sq. : ‹ dii estis, et filii Excelsi omnes › ‘vous êtes tous des dieux et des fils du Très-Haut’. Toutefois, le Psalmiste continue : ‹ vos autem sicut homines moriemini › ‘mais en tant qu’hommes vous allez mourir’. Bénie entre tous les hommes, la Mère de Dieu n’est pas morte mais, comme disent bien les Orthodoxes, elle s‘est seulement endormie pour se réveiller au Ciel.
          C’est l´Église qui définit de telles doctrines, et, comme disait ma grand-tante en citant sa mère, il ne faut pas être plus catholique que l’Église.

          • Errata:

            *ὑπολατρεία (j’ai été influencé par la transcription latine des théologiens)

            « […] qui a droit à un plus haut […] », évidemment

          • @ « ‘adoration’, comme d’un chien envers son maître »

            Un chien est incapable d’adoration.
            Revoyez vos termes, pamino, ils sont incorrects.

            @ « il s’agit donc d’une sainte qui a droit d’un plus haut degré de dévotion que n’importe quel autre saint, et non pas d’une divinité mineure »

            Il n’y a que vous qui parlez de « divinité ».
            La très sainte Vierge Marie n’est pas une divinité, ne l’insultez pas svp ! Vous n’êtes pas sur un cite païen.

            @ « la Mère de Dieu n’est pas morte mais, comme disent bien les Orthodoxes, elle s‘est seulement endormie pour se réveiller au Ciel. »

            La Mère de Dieu est morte. C’est pourquoi elle est montée au Ciel. Ce n’est pas parce que les orthodoxes parlent plus facilement de « Dormition », que Marie n’était pas morte. Le Christ aussi est mort, et pourtant, lui aussi est monté au Ciel corps et âme.
            Nous ne sommes pas « plus catholiques que l’Eglise ». C’est vous qui n’êtes pas catholique ou qui êtes hors de l’Eglise (au choix).

            • Je ne trouve dans cette réponse aucune infirmation de mon exposé sur les degrés de véneration dus à Dieu, à la Sainte Vierge et aux saints. Je dis bien : mon exposé, qui n’invente rien et se limite à un examen des termes théologiques traditionnels utilisés par l’Église latine en la matière. Ces termes sont grecs. Si vous croyez pouvoir les analyser mieux que moi, allez-y, mais attention à votre grec. Ceci dit : c’est Dieu qui jugera de nos degrés respectifs de catholicité, pas vous. Je vous recommande l’Introit de samedi prochain, un jour pénitentiel : ‹ Venite, adoremus Deum, et procidamus ante Dominum : ploremus ante eum, qui fecit nos : quia ipse est Dominus Deus noster. › C’est quand même un peu le chien devant son maître, n’est-ce pas ? Mais je vous donne raison sur un point : λατρεία n’a rien à voir avec ‹ latrare › ‘aboyer’.

              • @ « C’est quand même un peu le chien devant son maître, n’est-ce pas ? »

                Non, pas du tout. Vous avez d’ailleurs changé vos termes : vous avez ajouté « quand même un peu »… Ce psaume 94 que vous mentionnez est récité tous les « jours » par les religieux à Matines : c’est une prière d’adoration.
                Il n’est pas ici question de langue, mais de prière.
                Lorsqu’un chien se lèvera chaque nuit pour aller adorer et prier son maître, Dieu vous permettra peut-être de comparer ce qui ne l’est pas.
                La lettre tue l’esprit.

                Quant aux degrés de « vénération », vous avez bien raison de les exposer, mais n’utilisez pas le terme « divinité », il est impropre; il faut garder le nom « sainte », puisque c’est celui qui est utilisé pour l’appeler : on dit « la (très) sainte Vierge Marie ». Et il faut supprimer toute la suite : « sauf dans le sens du Ps. 81.6sq », car même là, il n’est pas question de divinités (c’est la participation à la grâce qui nous donne quelque chose de Dieu, mais on ne devient pas des divinités). Vous comprenez peut-être tout cela parfaitement, mais ce n’est pas le cas de tout le monde malheureusement.
                Dans la religion catholique, il n’y a pas d’autres dieux que Dieu. Ceux qui continuent de penser que l’on adore la sainte Vierge Marie se fixent eux-mêmes dans leur erreur. On ne pourra pas les changer.

    • pauledesbaux says:

      JEHANNE D ARC a en tout cas REFONDE LA FAMILLE FRANCE que les anglais voulaient anéantir elle en a bavé pour çà et en a fait baver le COCHON D EVEQUE traitre à la FRANCE comme nous devrions faire de ce pape dévoyé à l’argent de SOROS, comme aux musulmans qu’il a fait venir au vatican il aura mis le ver dans la pomme au lieude recevoir tous les CHRETIENS D ORIENT qui se font massacrés pour leur FOI QUE LUI NE DEFEND AUCUNEMENT LE DESTITUER PUREMENT ET SIMPLEMENT

  6. pauledesbaux says:

    BRAVO MARION? que n’ai votre age pour vous suivre sur ce chemin de l’honneur et de la pugnacité, j’espère que votre exemple se multipliera, encore BRAVO HAUTS LES COEURS

  7. Jean-Pierre says:

    Nous avons besoin de Marion, pas à l’armée avec nous .Ses interventions sont remarquables, face à tous ces politiques assez moyens et cela nous change car nous commencions à désespérer.
    Maintenant si elle est Jehanne réincarnée c’est autre chose.

    • pauledesbaux says:

      elle ne veut pas entrer dans l’armée mais profiter d’une bonne formation de celà aussi nous en avons bien besoin n’en déplaise à Jean-Pierre, elle a un caractère bien trempé IL NOUS LA FAUT DANS TOUS LES DOMAINES, même celui du SOLDAT A BON ENTENDEUR……

  8. champar says:

    En temps ordinaire c’est vrai que la place des femmes n’est pas à l’armée mais sommes-nous en temps ordinaire ?
    Les cas précédents de Jeanne d’Arc, Jeanne Hachette (un peu oubliée aujourd’hui) ou Saint Geneviève montrent que quand il y a défaillance des hommes, la survie peut passer par la mobilisation des femmes.
    En sa qualité de parlementaire elle rejoint par l’exemple courageux de Maginot (Grièvement blessé pendant 14-18 ce qui explique qu’il ait fait construire des fortifications pour protéger les soldats) et de celui de son grand père.

    A comparer … avec le fils de Sarkozy qui est officier de l’armée américaine. Pour la défense de l’identité française l’original de Marion Maréchal Le Pen est préférable à la copie de la famille apatride des Sarkozy !

    • pauledesbaux says:

      bravo Champar je pense très fort comme vous , décidement ce sarkonainul est à vomir, il bouffe à tous les rateliers (nous le savions déjà c’est pour celà qu’il faut lui faire prendre une bananée qu’on ne l’entende plus que pour gémir et encore ?

  9. Yves ESSYLU says:

    Une action de communication tout au plus

    • François says:

      A Yves Essilu:

      Une action de communication dites-vous ? Eh bien dans ce cas vous irez faire ses entrainements à sa place sans doute ? Pour être aussi insensible à l’élan de Marion vers son idéal d’héroïcité vous devez être bien malheureux, je vous plains.

      Ne voyez-vous pas qu’elle aspire à l’action pour sauver la France ? Cela ne veut pas dire qu’elle fera grand chose, l’avenir nous le dira, mais en tout cas elle est comme nous, atterrée de ce qui se passe et boue d’envie de faire quelque chose pour que ça change. C’est beau.

  10. tirebouchon says:

    J’ose espérer que cette jeune femme n’arrive pas trop tard pour notre pays !
    Cependant elle ne peut le dire sous peine de poursuite judiciaire et avoir tous les merdiats de France e t de Navarre sur le dos mais elle élude que Sarkozy est à 50 % hongrois et 25 % juif turc et que sa part de français reste à faire…Comment aimer la France dans ces conditions ? D’autant qu’il n’a fait que des conneries pendant son mandat et surtout en offrant un fauteuil royal à l’islam et aux frères musulmans avec l’UOIF !

  11. la suite de l’histoire c’est que Jehanne n’avait pour mission que de remettre sur le trône le lieutenant de Dieu sur terre, garant des fondements chrétiens du royaume. Et là le front national en est vraiment très loin…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com