« Mon devoir immédiat c’est de répondre au besoin de ma petite fille ». « Aujourd’hui il est temps pour moi d’avoir une autre expérience que la politique, si un jour je dois refaire de la politique… » « Et si un jour je dois refaire de la politique… » « donc je quitterai définitivement et totalement la politique du moins pour quelque temps… »,  » Je quitte également mes responsabilités au sein du Front national, je reste adhérente, je ne suis pas dans une rupture politique. » « Cette décision n’est pas irrémédiable, je ne pense pas définitive », « Je pense que je referai de la politique parce que j’aime ça, parce que j’ai le souci de mon pays… »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

10 commentaires

  1. gigibobo says:

    Jeune femme de valeur, qui a pris une sage et courageuse décision. Revenez-nous bientôt Marion !

  2. JUGURTHA says:

    Avec mes regrets de vous voir partir et l’espoir que cette absence sera brève et permettra un retour triomphal à la tète du Fn Vous seule pourrez redonner vigueur à une ligne plus droitière et catholique .
    Songez que votre absence au parlement créera un vide de la pensée.
    Revenez vite

  3. blague à part says:

    Marion n’est une politicienne ordinaire. De même que son grand-père avait quitté le confort d’un siège de député pour partir au combat en Indochine puis en Algérie, Marion prend la courageuse décision de quitter le confort de son siège de députée. Non pour aller combattre puisqu’elle a été refusée dans la garde nationale, mais pour s’occuper davantage de sa vie de famille et pour apprendre la réalité de la dureté de la vie. Peut-être aussi en a-t-elle eu assez d’avaler des couloeuvres… Sans vouloir remettre en question la campagne de Marine, dans la dernière semaine elle semblait adapter son discours aux sondages… Il y a eu un cafouillage détestable durant la dernière semaine, alors qu’il ne fallait rien changer, il n’était plus temps.

    Probablement que Marion ne connaîtra pas la réelle dure réalité des gens ordinaires, celle du chômage, des portes fermées, de l’angoisse de se voir envahis, dépossédés de chez soi, puisque sa réputation la précède. Mais elle nous reviendra plus forte, du moins pouvons-nous l’espérer, peut-être sera-t-elle le dernier recours de la France patriote lorsque tout paraîtra perdu?

  4. Sancenay says:

    Le retrait de Marion n’est pas lié directement à la « défaite ». il couvait depuis un certain temps. D’une part Marion a ses raisons d’ordre privé qu’il convient de respecter.
    D’autre part, bien qu’elle fût sans conteste la surdouée de la vie politique française, elle voyait au néo -FN son influence sur les orientations politiques sensiblement bridée par la « génération spontanée ».
    Elle n’est bien sûr pas irremplaçable au niveau qu’elle quitte, encore qu’à l’Assemblée , il faudra s’employer pour l’égaler , mais elle manquera sensiblement au niveau supérieur où on aurait aurait bien fait de l’ écouter.
    Ce n’est pas nouveau, le FN historique en quarante ans a connu des défaites bien pires que celle-ci présentée comme telle, évidement, par les media et qui n’en est pas une en réalité compte tenu de l’écran de fumée des fausses affaires. Celui-ci a été monté pour faire apparaître, » ex machination » , un étrange chevalier blanc de la « réconciliation » …pourtant écumant de rage !
    Désormais est venu le temps des conseilleurs de la 25ème heures et autres charognards qui n’ont même pas l’intelligence de lutter pour la liberté d’expression et prennent très concrètement le chemin de la normalisation en faisant servilement pour les uns, et malicieusement pour les autres , du passé table rase.
    Avec de telles dispositions, je ne leur donne pas longtemps pour détruire 40 ans de sacrifices.
    Vous avez raison Marion, de forcer le courage- car il en faut en l’espèce- pour prendre du recul devant la curée imbécile qui se prépare. Laissez passer cette tempête pour marins d’eau douce. Vous reviendrez en temps et en mode utiles, je n’en doute pas .
    Merci à vous , du fond du coeur pour votre courageux et exemplaire engagement, tant sur la forme que sur le fond.
    Que Dieu vous garde , vous et votre petite fille.

  5. patate says:

    on aurait largement préféré que ce soit l’autre tanche Phiphi qui dégage de lui même ou l’autre bouzeux Collard qui l’un comme l’autre dévalorisent le parti,le sapent et l’affaiblissent

  6. ARRABY says:

    « donc je quitterai définitivement et totalement la politique du moins pour quelque temps… », …définitivement pour quelques temps, chapeau quel oxymore ! pour une brillante jeune femme !

  7. Claude says:

    @ ARRABY
    Que l’on se souvienne de son hésitation à se présenter aux régionales de l’année dernière….
    Son retrait était déjà ancré dans son esprit, le contexte de l’époque étant celui de la guerre intestine entre le père fondateur et la fille héritière.

    Elle l’avait déclaré au micro de RTL, elle n’avait pas donné suite pour ne pas paraitre être une victime collatérale des règlements de compte familiaux.

    Visiblement elle en a certainement souffert à l’époque, cela peut se comprendre, et ce que vous prenez pour un oxymore n’est peut être que le message envoyé à l’adresse de ceux qui pourraient vouloir infléchir la décision…. que cette fois-ci, et pour le temps que durera la volonté de retrait, il n’y aura pas de changement d’avis.

    Cette fois ci c’est fait.

  8. pépé says:

    Je pense qu’il y a autre chose,plutôt le départ que de tenir tête a sa Tati?
    Mais c’est dommage une telle carrure en politique quitter si vite,j’ai un doute?Y Aurait-il autre chose j’en suis sur mais Chut.

  9. Sancenay says:

    La propaganda staffel a déjà tellement peur que Marion revienne, qu’une journalope s’est ingéniée à tenter de l’enterrer vivante en déclarant sur une onde:  » elle a fait un calcul démoniaque ( sic !) pour revenir en 2022  » L’ineffable adjoint à la sécurité à Nice, Estrosisi n’ a pas manqué également de se « motoriser » à faire preuve à cet égard de son abyssale goujaterie.

  10. Claude Bachr says:

    Elle a tout dit quand elle nous a communiqué qu´elle était mère d´une fillette de trois ans. Si elle continuait la politique, elle ne verrait jamais sa fille grandir… ce serait un terrible drame.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com