marisol-touraine-3-mpi

L’Institut pour la Protection de la Santé naturelle communique :

Jusqu’ici, nous avions décidé de ne pas diffuser le document ci-dessous, que nous jugions trop compromettant pour Marisol Touraine, actuelle Ministre de la Santé.

Dans cette lettre, elle s’engageait par écrit à mettre des vaccins sans aluminium à disposition des familles, en cas de victoire électorale, ce qu’elle refuse aujourd’hui de faire.

Voici donc ce qu’elle écrivait pendant sa campagne (voir ci-dessous le scan de la lettre originale signée de sa main) :

 

« De nombreuses études ont ainsi alerté sur le possible potentiel cancérigène et perturbateur endocrinien des sels d’aluminium (…). Il faut donner les meilleures assurances de sécurité pour effectuer les vaccinations obligatoires dans l’intérêt de la santé de notre population. La nature des adjuvants utilisés dans leur fabrication doit faire l’objet d’une attention particulière et doit être communiquée aux familles afin qu’elles soient pleinement informées. Elles doivent également avoir le choix de faire procéder aux vaccinations obligatoires par des vaccins sans sel d’aluminium, d’autant plus que cela était le cas jusqu’en 2008. » (c’est nous qui soulignons)

Cela partait donc d’une bonne intention. Mais une fois gagnées les élections, Marisol Touraine a manifestement « oublié » sa promesse.

Bien sûr, nous ne pouvions pas le lui reprocher.

En effet, cette lettre date de 2012. Marisol Touraine n’était encore que simple députée. Elle faisait la campagne électorale du candidat François Hollande. Et comme dit le célèbre dicton : « les promesses des politiques n’engagent que ceux qui les croient ».

Toutefois, autant nous sommes obligés d’admettre le cynisme d’une personne qui cherche à gagner des élections, autant il ne nous paraît pas acceptable que, devenue Ministre de la Santé, Marisol Touraine attaque le Pr Henri Joyeux dans des termes d’une rare violence, l’accusant de manquer à ses obligations de médecin, d’être « rétrograde » et dangereux, alors qu’elle a elle-même écrit il y a si peu de temps que, oui, les vaccins à l’aluminium posent problème.

Rappelons que :

  • le vaccin DT-Polio est obligatoire est obligatoire mais il n’est plus disponible en France depuis 2008 ; est-ce normal ?
  • les bébés sont vaccinés avec l’Infanrix hexa, qui vaccine en plus contre 3 autres maladies non-obligatoires, parmi lesquelles l’hépatite B ; très controversée
  • l’Infanrix Hexa contient de l’aluminium, ce qui n’était pas le cas du vaccin DT-Polio Meirieux ; est-ce raisonnable ?
  • l’Infanrix Hexa coûte 39,10 euros, contre 6,10 euros pour le DT-Polio sans aluminium, soit près de 7 fois plus cher ; n’y a-t-il pas là comme un abus, sachant que le vaccin est obligatoire et donc l’achat, lui aussi, obligatoire ?
  • jusqu’au lancement de notre campagne, les laboratoires pharmaceutiques annonçaient que la pénurie était durable, peut-être même définitive !!

Dans ces conditions, comment une ministre qui s’est elle même engagée par écrit à rendre disponibles les vaccins sans aluminium peut-elle attaquer avec tant de violence une initiative qui demande précisément cela ??

Comment peut-elle déclarer sur TF1 que « la vaccination, ça ne se discute pas », alors qu’elle en connaît parfaitement les limites et les dangers dans les conditions actuelles ?

Et enfin, puisque seul le DT-Polio est obligatoire, pourquoi tient-elle absolument à ce que les enfants continuent à tous se faire vacciner à l’Infanrix Hexa, sans laisser le choix aux parents ???

Sommes-nous en dictature ?

courrier-de-marisol-touraine-E3M

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. openbrief says:

    deux poids deux mesures, selon que l’on est dans le gouvernement, ou contre
    Notre « MST » nationale ferait mieux d’agir correctement.

  2. Elieja says:

    tête de démon

  3. Une pétasse-putasse de plus!erlande.wordpress.com;ces femme sont prêtes à tout trahir pour un maroquin vérolé qui flatte leur vanité incommensurable!

  4. C.B. says:

    « la vaccination, ça ne se discute pas »
    Hé bien si, ça se discute.
    La variole a été éradiquée, et pourtant elle ne faisait l’obligation d’aucune vaccination dans bien des pays.
    Actuellement, la seule chose irréfutable concernant l’obligation vaccinale, c’est que cela arrange bien (financièrement) les laboratoires pharmaceutiques.

  5. gillic says:

    Oui, mais qui touchent les pots de vin ? Cela concerne aussi le plan cancer, j’ai écouté hier le Professeur d’ oncologie Nicole Delépine sur Radio Courtoisie, l’état de la santé en France est consternant, le système est totalement pourri par le fric et les labos !!

  6. Denis says:

    Pardonnez, mais PUTAIN!
    Il attend quoi le peuple de DIEU????…

  7. jleon says:

    Passer en force, ce n’est pas bon ! Pourquoi a-t-elle changer d’avis sur les vaccins ?
    Mais il y a une autre question qui vient immédiatement : quel était vraiment son avis ?
    Mais cela suppose dans tous les cas que la vaccination n’était dèjà pas populaire il y a quelques années. D’où une campagne électorale mensongère ?

  8. Dickès Jean-Pierre says:

    Je signale que les vaccins vont bénéficier d’une forme qui ne sera fas effectuée sous la forme d’une injection sous cutanée ou intra usculaire mais directement itroduit par laser ce qui aura pour effet de supprimer toute douleur. Mais surtout ils seront sans aluminium ; il n’y aura pas d’adjuvants.Infi du Quotidien du Médecin d’hier.

    • Denis says:

      « Vont bénéficier, ne sera pas effectué… aura pour effet… »
      Très bien!
      Mais en attendant, c’est la Bérézina
      Et, dès le 23 mai, un enfant espagnol a contracté la diphtérie, et n’a été vacciné QUE le 4 juin, grâce à un envoi spécial des méchants russes…

  9. Je suis une maman désespérée. Ma fille de 9 ans est diabétique et doit être suivie régulièrement à l l’hôpital par les pédiatres. À chaque fois que j y vais j ai une boule au ventre , non pas pour ses resultats,mais car ils me font énormément culpabiliser de ne plus vouloir vacciner ma fille. Je ne sais même pas si ses précédents vaccins n ont pas eu un rôle dans le déclenchement de cette maladie auto-immune. En tout cas je serai prête à faire des milliers de kilomètres pour trouver un vaccin sans aluminium! Comment faire???

    • Tchetnik says:

      Il existe aussi le cas (que je connais personnellement) d’une petite fille qui, à cause d’un vaccin, a développé une forme d’autisme.

      La famille est désormais bien plus prudente, subit toujours les pressions de certains médecins mais sait mieux y résister. Elle a adopté des moyens de traitement plus naturels qui, en l’occurrence, ont considérablement amélioré la situation sans encore la faire revenir à la normale.

      Il ne faut pas rejeter la médecine ni le principe des médicaments, mais être plus défiant envers le business qui est généré et récupéré derrière.

      Mais ne culpabilisez pas, vous êtes la mère et avez une souveraineté, un pouvoir de décision que nul ne peut vous enlever.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com