marisol-touraine-mpi

Il se dit souvent que le gouvernement Hollande est frappé d’autisme. Systématiquement il fait le contraire de ce que lui demande son opinion publique. Nous pensons par exemple à la question de l’exercice de la Justice, de l’immigration ou de l’insécurité. Enfermé dans ses rêveries idéologiques il ne sait même plus entendre ni écouter. D’où son impopularité. On se demande par exemple pourquoi Taubira qui est massivement rejetée des Français est toujours en place. Relations maçonniques ? Secrets détenus par elle ? Qui sait ?

Mais le ministre qui tient le pompon du désamour, c’est Marisol Touraine. Cette femme d’appareil ayant fait carrière dans la politique a été nommé ministre de la santé par Hollande. C’est un poste difficile et elle eut été mieux inspirée de s’occuper de son fils incarcéré depuis 2013 pour « détournement de fonds et séquestrations. » Il va de soi qu’elle est une bonne idéologue socialiste qui n’a aucune notion du terrain et peu concernant ses interlocuteurs. À ce jour elle est le ministre le plus impopulaire probablement de toute l’histoire de la République. Elle a réussi à faire monter un véritable raz de marée contre elle. Qu’on en juge !

2 % seulement des médecins sont favorables à son projet de santé

9 sur dix demandent le retrait pur et simple du dit projet

88 % des médecins ne lui font pas confiance. Elle n’a la confiance que de 9 % d’entre eux. Même Hollande n’était jamais tombé aussi bas et si brutalement.

Aucune mesure du projet de santé ne trouve grâce aux yeux des médecins. Chaque article est rejeté par la très grande majorité d’entre eux. Le plus impopulaire, celui du tiers payant ne reçoit un accueil favorable que de 11 % des médecins libéraux.

Telles sont les données émergeant d’un sondage Ifop Quotidien du Médecin du 27 février. Que pensez-vous qu’il arriva ? Tant Marisol Touraine et Manuel Valls ont claironné qu’en aucun cas ils ne reculeraient sur la mesure la plus impopulaire, celle du tiers payant.

Le mode médical est écœuré par l’intransigeance de « l’exécutif ». 41 % des médecins en activité vont manifester sous forme d’un cortège le 15 mars prochain. La mobilisation apparaît comme colossale. L’hospitalisation privée et les dentistes seront présents. Les praticiens annoncent, par-delà leurs idées politiques, vouloir sanctionner le gouvernement lors des prochaines élections. Mais la colère est tellement forte que même si Marisol Touraine faisait marche-arrière, elle ne pourra plus remonter la confiance de ses partenaires du monde médical. Des bruits de remaniements commencent à courir. Mais ceux qui sont pressentis ont eux-mêmes des cotes de popularité très bas allant de 3 à 15 %

Dr-Jean Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Tchetnik says:

    Le problème desdits médecins étant qu’ils continueront à voter pour les mêmes, pour la plupart.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com