Dans les kiosques, on peut remarquer que Têtu, le magazine pour homosexuels fondé par Pierre Bergé, signale un entretien avec Marlène Schiappa qualifiée de « Madame LGBT » du gouvernement.

Nous n’avons pas voulu débourser le moindre sou pour lire cet entretien qui n’est pas disponible sur le site internet du magazine.

Mais un fait nouveau vient étayer ce qualificatif de « Madame LGBT » décerné à Marlène Schiappa.

Jeudi, Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, était auditionnée par le Sénat en pleine polémique sur le montant des subventions accordées aux associations par son ministère. C’est dans ce contexte que Marlène Schiappa a annoncé son intention de généraliser la pratique du « gender budgeting » (« budgétisation sensible au genre »).

Peu connu jusqu’ici, le « gender budgeting » est un nouvel outil du nouvel ordre mondial présenté pour la première fois en 1997 par les Nations Unies et s’inscrit dans un plan global d’intégration de la notion de genre aux politiques publiques soutenu également par la Banque mondiale du Développement, par le FMI ainsi que par la Commission européenne et le Conseil de l’Europe.

Dans une note parue déjà en 2005, le Conseil de l’Europe définissait le « gender budgeting » comme « une application de l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le processus budgétaire », toujours le même faux prétexte pour faire avancer l’idéologie du genre auprès du grand public en réduisant sa méfiance. Le Conseil de l’Europe ajoutait : « Cela implique une évaluation des budgets existants avec une perspective de genre à tous les niveaux du processus budgétaire, ainsi qu’une restructuration des revenus et des dépenses dans le but de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes ».

En France, un projet pilote devrait être expérimenté au sein du ministère de l’Agriculture, avant sa probable généralisation à l’ensemble des ministères d’État.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Encore une conne parasite, nuisible et grassement payée pour s’agiter stérilement, comme il y en a tant dans cette ripoublique.

    • L' ANKOU RU says:

      la « shiappa , encore elle .Celle qui a travaillé rue St Denis , après formation à St Claude ? C’est plus qu’une parasite celle là .
      Et combien d’autres dans ce GVT de merde???

  2. Comment est il possible d’avoir nommé une personne telle que M. Schiappa secrétaire d’état ?
    Du macronisme à l’état pur pour sur!
    Hors de question d’allouer quelque crédit pour satisfaire les turpitudes de cette perverse, en période de récession qui plus est.
    Ce gouvernement n’a pas fini de nous faire honte! Il va falloir nous en débarrasser encore plus vite que prévu si nous ne voulons pas sombrer dans le chaos total!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com