Capture

Règlement de comptes sur l’autoroute à l’entrée de Marseille à coup de mitraillettes d’un véhicule à l’autre, d’une voie vers l’autre, avec de nombreuses victimes collatérales, voilà un fait récent qui n’a pas été relaté, me semble-t-il, aux informations et qui a pourtant fait de nombreux morts parmi les voyous en faisant de cet axe-clef de l’entrée dans ce grand port méditerranée, une zone de panique et d’épouvante, avec circulation interrompue durant des heures. Ce n’est qu’un exemple, il ne se passe pratiquement pas une semaine sans un règlement de compte à Marseille ou dans sa zone. Souvenons-nous de la visite triomphale de Manuel Valls venu pour se féliciter à Marseille de la baisse du bilan de la délinquance, et dont la venue a été saluée par des tirs de kalachnikovs de la part d’individus en tenue militaire…

Journaliste d’investigation, spécialiste du crime organisé et du milieu marseillais, Jérome Pierrat explique ce qui a fait de Marseille une plaque-tournante du banditisme en France et en Europe.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Efgy says:

    Et le pape qui prévoit une p’tite virée par là-bas… Ca va chauffer !

  2. Jean Monnaie says:

    Une nuit, je remontais le long du pont de la ligne 6 qui mène au métro Bercy, et d’un coup des Africains en costume remontent tout excité de l’accès qui mènent au bord de Seine en hurlant très fort entre eux à propos de quelqu’un qui s’était enfui après leur avoir tiré dessus et qu’ils voulaient tuer à leur tour.

    Je me suis demandé si c’était un canular vu qu’ils n’étaient même pas gêné que je me trouve devant eux pour raconter leur histoire et alors qu’en plus on est quand même au coeur de Paris, à proximité du Ministère de l’économie et de la gare d’Austerlitz. C’était il y a déjà plus de 5 ans. Bref, c’est limite s’il ne faudrait pas débusquer un scanner de la police pour savoir ce qu’il se passe réellement dans ce pays, vu que les journalistes nous racontent seulement ce qu’ils veulent bien.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com