Angela Pellicciari est une historienne et une spécialiste des rapports entre la papauté et la franc-maçonnerie.

Si les catholiques ont de tout temps subi les calomnies et les persécutions, à partir de 1517, la persécution contre l’Eglise se renforce parce que, à la suite de Luther, de nombreuses nations devenues protestantes voient leur haine contre Rome justifiée par la prédication de cet ex-moine augustinien devenu le « Moïse allemand ».

Ce livre nous rappelle que la haine envers Rome que Luther manifeste par ses paroles, ses œuvres et ses gravures, tout au long de sa vie publique, a conduit à une attaque militaire contre les nations catholiques ainsi qu’à une attaque culturelle menée à travers une réécriture systématique de l’histoire.

Le protestantisme va mener à la fin de la vérité théologique. Selon Luther, chacun peut interpréter la Parole de Dieu en se fiant à l’assistance personnelle de l’Esprit Saint. En résulte une interprétation autant subjective que fantaisiste de la volonté de Dieu. C’est la dissociation de la liberté avec la vérité. Franc-maçonnerie, despotisme éclairé, jacobinisme, révolutions en découleront. Et les nations protestantes vont aussi donner naissance à la première internationale de l’histoire : l’internationale protestante, divisée sur tout, sauf sur la haine anti-catholique.

Aujourd’hui, dans de nombreux milieux, y compris se disant catholiques, on tient presque pour acquis que Luther avait raison et l’Eglise catholique tort. Ce livre se propose de remettre les pendules à l’heure et d’esquisser les contours essentiels à la compréhension de la Réforme luthérienne, à partir de documents et en examinant de près les écrits de Luther, même ceux dont la presse et les livres évitent de parler.

Un livre précieux en ces temps de grande confusion.

Martin Luther, Angela Pellicciari, éditions Téqui, 158 pages, 14,50 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. cadoudal says:

    Luther aimait représenter le pape sous la forme d’u âne, d’une truie , ou d’un diable.

    (AUDIN- HISTOIRE DE LUTHER – PARIS – CHEZ MAISON- 1841)

    curieux qu’ Imbroglio apprécie Luther au point d’installer sa statue au Vatican; étape préalable à la canonisation.

    • anonyme says:

      Imbroglio a installé au Vatican la statue de Luther.

      le message de Luther est simple: le pape est l’ Antéchrist.

      Imbroglio est donc convaincu qu’il est l’ Antéchrist;

  2. « Aujourd’hui, dans de nombreux milieux, y compris se disant catholiques, on tient presque pour acquis que Luther avait raison et l’Eglise catholique tort.  » = C’est aussi ce que disent les soi-disant « traditionnalistes » de la FSSPX qui tiennent pour papes des hérétiques.

    • cadoudal says:

      des traditionalistes tiennent Imbroglio pour un pervers intrus grâce à des cardinaux corrompus,
      et Luther
      pour un Antéchrist.

  3. cadoudal says:

    (Références :Bossuet –œuvres complètes– Versailles—chez LEBEL- 1816– tome 19 –p:504)

    ,

    Thèses de Luther publiées en 1545 ;

    « Là LUTHER comparait le pape à un loup enragé , « contre lequel tout le monde s’ arme au premier signal,

    sans attendre l’ ordre du magistrat . Que si renfermé dans quelque enceinte le magistrat le délivre , on peut continuer

    à poursuivre cette bête féroce , et attaquer impunément ceux qui auront empêché qu’on ne s’ en défit. »

    « Si on est tué dans cette attaque avant d’ avoir donné à la bête le coup mortel , il n’y a qu’un seul

    sujet de se repentir , c’est de ne lui avoir pas enfoncé le couteau sous le sein . »

    « Voilà comme il faut traiter le Pape . Tous ceux qui le défendent doivent aussi être traités comme les soldats d’un chef de brigands , fussent-ils des Rois ou des Césars. »

    Sleidan qui récite une grande partie de ces thèses sanguinaires, n’a osé rapporter

    ces derniers mots , tant ils lui ont apparu horribles : mais ils étaient dans les thèses de Luther, et

    on les y voit encore dans l’ édition de ses œuvres ( Sleidan , livre 17- 276).

    en conséquence de quoi , Imbroglio a donc installé la statue de Luther au Vatican.

  4. Pour en savoir plus, consultez la sélection de Livres en Famille qui réunit les meilleurs ouvrages sur Luther :

    LUTHER APOSTASIE : http://www.livresenfamille.fr/index.php?s=luther%20apostasie

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com