eelv

Ce n’est pas une « rumeur »…

Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV) qui pensait avoir bouclé sa liste pour les municipales à Toulouse se trouve confronté à un mélange  de « genre » hallucinant.

En effet, sur sa liste pour les municipales dans la ville rose (à plus d’un titre), la présence d’un candidat transgenre sème le trouble.

En cause, l’obligation de la parité et de la parfaite alternance Homme/Femme sur les listes candidates dans des communes de plus de 1000 habitants.

Problème d’un « genre » nouveau, cette candidate qui à l’origine était un homme se retrouve en 31° position sur cette liste entre deux femmes.

Dilemme donc, pour l’état-major des Verts toulousain qui n’était pas encore au courant qu’aux yeux de l’état civil leur « citoyen candidat », judicieusement placé entre deux femmes, était devenu entre temps « une citoyenne candidate ».

A un mois des municipales, les verts devront donc revoir leur copie en tenant compte de la dernière actualité de l’état civil de tous leurs candidat(e)s.

A part ça,  dans un pays où on change de sexe et d’état civil comme on changerait d’adresse, on comprend que pour les complices de ce système, il peut apparaître superflus de se préoccuper de l’enseignement obligatoire de la théorie du genre (Gender) dans les écoles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Cyrille says:

    Anéantissement de la parité par castration ! Les progressistes auront réussis l’annulation mutuelle de deux concepts tordus voulu par eux: La parité et la reconnaissance de la transsexualité.
    Mais au fait, je croyais qu’avec leur théorie si on se croyait homme ou femme il suffisait de se déclarer en tant que tel et que tout était réglé. Pour correspondre à l’exigence paritaire, il suffit que ce dame se déclare être une homme et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com