Le Maréchal Erich von Manstein (1887-1973) est considéré comme le meilleur stratège allemand du IIIe Reich.

C’est Manstein qui a imaginé le plan d’invasion de la France par la réputée infranchissable forêt des Ardennes en mai 1940. Et bien d’autres théâtres lui ont permis d’exercer ses talents de grand stratège et d’habile tacticien, comme le le verront les lecteurs de ce livre. Il faut donc se réjouir de la publication de la traduction française des Mémoires de ce maître de guerre qui constituent un document de qualité pour plonger dans les opérations majeures de ce conflit.

Si les campagnes de Pologne et de France portent en partie la marque d’Erich von Manstein, c’est sur le front est qu’il a passé le plus clair de son temps durant la seconde guerre mondiale. C’est sur ce terrain, qui a englouti 80 % des forces allemandes engagées dans le conflit, que cet ancien combattant de 1914 a su se montrer aussi inventif dans les offensives de grand style que brillant dans les retraites avec des retours agressifs fulgurants contre une Armée rouge sur ses talons.

Couvert de décorations et de récompenses, son titre de gloire demeure la conquête de la Crimée et de la forteresse dite imprenable de Sébastopol au terme de combats homériques. C’est, avant Stalingrad, le lieu symbolique de la grande confrontation entre Hitler et Staline. Ce livre décrit par quel stratagème incroyable Manstein, contre l’avis de tout son état-major, a trouvé la martingale géniale et risquée pour faire tomber la citadelle. Cette victoire lui vaudra le bâton de maréchal à 55 ans.

Le général Heinz Guderian, le père des Panzerdivisionen, considérait Manstein comme  » le plus brillant cerveau opérationnel  » de la Wehrmacht.

Une fois refermées ces pages, le lecteur aura compris que Manstein était un stratège hors pair, cumulant des qualités que l’on retrouve rarement chez le même homme : la capacité à conceptualiser un grand nombre de combinaisons guerrières possibles et la force de caractère pour en engager une seule avec résolution. Il est l’homme de la mobilité et de la surprise mises en œuvre grâce à une compréhension fine de ce qui se passe dans le cerveau de son adversaire. C’est le mariage de la recherche fondamentale et de la recherche pratique appliquée à l’art de la guerre.

Mémoires, Erich von Manstein, éditions Perrin, collection Tempus, 608 pages, 11 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com