L’Eglise apostolique arménienne a diffusé quelques photos de sa messe du 1er jour de l’An en la Cathédrale Saint-Sarkis, à Téhéran, en Iran.

st-sarkis1

st-sarkis2

st-sarkis3

st-sarkis4

st-sarkis5

st-sarkis6

st-sarkis7

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. queniartpascal says:

    qui c’est qui dit que dans les pays musulmans il n’y a pas d’église,des mauvaises langues sans doute sarkoton hollandouille,les vendus au sionisme international

  2. champar says:

    Contrairement à la propagande les chiites en Iran sont beaucoup moins sectaires que les sunnites (notamment en Arabie Séoudite).

    – Pour les chiites, le coran peut être interprété à la différence du sunnisme pour lequel le coran est à lire à la lettre sans aucune interprétation. Le chiisme est susceptible d’évolution ce qui n’est pas le cas du sunnisme qui restera au niveau d’un vendeur bédouin d’il y a 1500 ans (style Arabie Séoudite).

    – En Iran il y a eu les périodes troubles de la révolution qui a renversé le Shah, les exécutions sommaires ont été semblables à celles de la révolution française ou de l’épuration de 1944.

    – Actuellement en Iran les « anciennes » religions (Zoroastriens, chrétiens dont l’église a été fondée avant l’invasion de l’islam) ne sont pas persécutés même s’ils sont brimés et doivent vivre sous une loi musulmane. Ils ont ès qualité (zoroastriens et chrétiens) des représentants au parlement iranien (très minoritaires mais libres).

    Rien à voir donc entre les chiites (susceptibles d’ouverture sur le monde) et les sunnites dont l’expression la plus absolue est le califat islamique qui est une barbarie criminelle dont la seule valeur est le rapport de force et en aucun cas la culture et la civilisation .

    Maintenant s’il est de loin préférable de vivre en Iran (il y a d’importantes références culturelles à la grande civilisation perse) qu’en Arabie Séoudite ou au Qatar (civilisation d’arrivistes vendeurs de chameaux) les chiites ont beaucoup beaucoup de progrès à faire en matière de liberté car si les « anciennes » religions sont « acceptées » elles doivent rester très très discrètes et, notamment, la conversion d’un musulman à une autre religion est punie de mort.

    • « la conversion d’un musulman à une autre religion est punie de mort. »

      ce qui montre bien que c’est une « religion » où il n’y a aucune possibilité de conversion.
      Dans le catholicisme, lorsqu’une personne se convertit à une autre religion, il n’y a pas punition de mort, car il y a toujours l’espérance que la personne fasse pénitence, revienne à la vérité, et soit finalement sauvée.
      Dans l’islam, on ne veut pas sauver les âmes, on n’espère rien, on n’a pas miséricorde, et finalement on tue.
      Belle « religion » de l’espérance et du pardon, en vérité…

      • champar says:

        C’est vrai qu’actuellement en Iran la conversion d’un musulman n’est pas accepté mais comme je l’ai indiqué dans mon commentaire le chiisme peut interpréter le coran donc une évolution dans ce domaine est possible pour les chiites, ce qui n’est pas le cas pour les sunnites.
        Je suis d’accord avec vos considérations actuelles sur le catholicisme mais cette tolérance n’a pas toujours été pratiquée par les catholiques alors donnons acte aux chiites de « tolérer » certains chrétiens en Iran, c’est un début, ne le balayons pas d’un revers de la main.

        • Vous parlez de l’inquisition sans doute. Mais je ne la défendrai pas dans ses excès. Comme je ne défendrai pas l’islam, puisque ce n’est pas la Vérité enseignée par le Christ.
          En disant cela, je ne dis pas que je balaye « d’un revers de la main », puisque je crois à la conversion. Je dis que la seule vraie religion du pardon et de l’espérance est celle du Christ, car c’est Lui seul qui pardonne et qui donne l’espérance, non pas Mahomet. et pour la bonne raison que le Christ est Dieu et que Mahomet ne l’est pas (il n’est même pas un prophète).

  3. Tchetnik says:

    Depuis Shah Abbas, les Chrétiens, en particulier Arméniens ne sont pas trop mal traités en Iran. Il existe aussi l’église située à Ispahan dans le quartier de Djolfa.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com