A quelques semaines de la Cop 21, l’affaire Philippe Verdier fait grand bruit. Voici le monsieur météo de France 2 au milieu de la tourmente pour avoir signé un livre intitulé Climat investigation qui lui vaut d’être accusé d’un crime grave aux yeux de la police de la pensée : être « climato-sceptique ». La sanction fut immédiate : le voilà écarté de l’antenne !

Et tous les médias mainstream de sonner l’hallali. Philippe Verdier utiliserait… « la rhétorique complotiste », le modèle « conspirationniste ». Bref, il est devenu un paria à éliminer. « C’est possible que ce soit l’Elysée qui soit intervenu dans cette affaire. Quand quelqu’un se met au travers de la route de la COP21, ça gêne l’Elysée », a répliqué Philippe Verdier.

Ceci n’est-il qu’un avant-goût d’un nouvel interdit en préparation ?

Dans une atmosphère quasi-secrète, une conférence internationale réunissant des juges s’est tenue dans la plus haute salle d’audience en Grande-Bretagne, afin de proposer de rendre illégal pour quiconque de remettre en cause les preuves scientifiques du réchauffement climatique d’origine humaine.

Ce colloque très discret sur «le changement climatique et la loi » a duré trois jours et a été organisée à la Cour suprême de Londres. Il a été financé, entre autres, par la Cour suprême elle-même, le gouvernement britannique et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Comme l’un des deux commanditaires de son Groupe d’experts intergouvernemental sur les changements climatiques de l’ONU, le PNUE a été l’un des principaux moteurs de l’alarme sur le réchauffement climatique depuis 40 ans. L’organisateur et président de la conférence a été le juge de la Cour suprême Sir Carnwath, un fervent partisan de la théorie du réchauffement climatique par la faute de l’homme, qui a travaillé avec le prince de Galles depuis plus de 20 ans, et avec le PNUE depuis 2002.

Le but de cet étrange rendez-vous a été décrit dans un discours (visible sur YouTube) de Philippe Sands, QC de Matrix Chambers de Cherie Blair et professeur de droit à l’University College, Londres.

Supprimer et interdire tout débat sur le réchauffement climatique et la responsabilité de l’homme en dit long sur l’état psychologique liberticide qui se met en place dans nos sociétés occidentales.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Ils sont totalement cinglés !

  2. En 1968, le slogan « il est interdit d’interdire » faisait rage.
    De nos jours, il devient de plus en plus interdit de s’opposer à une soi-disant bien pensante universelle qui n’a pour souci que de soumettre la populace et de robotiser les esprits.
    Les révolutionnaires de la liberté sont devenus ses bourreaux, tout comme, jadis, les révolutionnaires de l’égalité ont créé une nouvelle classe de privilégiés. Liberté et égalité des Droits ne sont qu’illusions si l’on se soumet au nivellement de la pensée, si l’on accepte le nivellement par le bas…, si l’on plie devant la dictature.

  3. « Il est interdit d’autoriser » est la suite logique d' »il est interdit d’interdire ».
    La preuve, ces mêmes idéologues veulent confisquer jusqu’à notre opinion sur le supposé réchauffement climatique. Entre leurs mains même la climatologie devient un nouveau totalitarisme !

  4. Anne Lys says:

    Nous vivons dans un pays et une Europe qui se prétendent libres et amis de la liberté, mais jour après jour certains, juges et/ou politiques restreignent notre liberté, sous des prétextes vaguement « scientifiques », même quand on sait pertinemment qu’ils sont insuffisamment prouvés, voire truqués (comme certaines affirmations du GIEC), nous traitant comme des enfants mineurs à qui il faut dire quoi manger, comment s’habiller ou se chauffer, quand et où circuler et surtout quoi penser.

    Comment se fait-il que tant de gens le supportent ? Sans doute parce que depuis des décennies les médias de grande diffusion – la seule source d’information de la majorité des gens – les assomment d’affirmations fausses traitées comme paroles d’Evangile. Comment ceux qui ne savent pas où trouver d’autres informations (et qui n’en ont d’ailleurs même plus le désir) ne croiraient-ils pas ce qu’on leur répète à longueur de journée tout en vilipendant les « affreux » qui osent ne pas croire tout ce que les médias leur débitent.

  5. Nier les effets dangereux du fumage de tabac, nier les effets dangereux des gaz fluorocarbonés, nier les effets dangereux de l’amiante, nier les effets dangereux du CO2 industriel. Chaque époque sa résistance négationniste scientifique. Ce n’est pas du négationnisme de la barbarie humaine, mais quand le danger est identifié, il faut être sacrément idiot ou inconscient pour considérer qu’il n’y a pas de danger. NKM a raison : celui qui aime mettre le dawa alors que le temps doit être consacré à la prise de conscience, c’est un f*d*m*. Et NKM est la politique qui connaît le mieux le réchauffement climatique, car elle est la seule qui a une formation scientifique de haut niveau. La seule. En politique, elle est caricaturale comme les autres, mais sur la science elle assure.

    • de quoi tu parles ? de ça ? https://www.youtube.com/watch?v=BZOvN3pwbIY
      les fouteurs de merde sont les salopards qui nous mentent depuis 25 ans sur cette foutaise totale et qui détruisent RÉELLEMENT l’environnement en s’appuyant là-dessus – genre raser des forets primaires pour soi-disant replanter pcq soi-disant les jeunes plants vont absorber plus de CO2, ou pour y faire pousser des « biocarburants » etc etc
      Si tu cherches un négationniste de la réalité, prends un miroir !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com