prêtre-gilet-pare-balles-MPI

Dans le climat ultra-violent qui règne à Apatzigán (ville du Michoacan) et à la suite des diverses menaces de meurtre qui pèsent sur le clergé, le Père Gregorio Lopez a été forcé de célébrer la messe vêtu d’un gilet pare-balles .
Le prêtre a appelé les autorités à capturer les chefs de gang.
La violence dans la région a conduit il y a quelques jours Mgr Miguel Patiño Velázquez, évêque d’Apatzingan, à encourager les fidèles de son diocèse à ne pas perdre espoir devant les actes criminels graves de ces derniers jours. Certains ont quitté la communauté « submergés par la peur et l’anxiété ».

De son côté, le Cardinal Francisco Robles a déclaré que l’Eglise catholique était grandement préoccupée par la violence observée dans le Michoacan, et estime qu’il existe un risque d’extension. Cependant, il espère que le gouvernement  fera le nécessaire et que le bouclage de la frontière aura des résultats positifs. Le Cardinal a également dit comprendre les religieux des communautés du Michoacán qui soutiennent les groupes d’auto-défense.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com