Mgr Pascal Gollnisch, qui dirige l’Oeuvre d’Orient, est aussi le frère honteux de Bruno Gollnisch, eurodéputé FN. Est-ce pour cela que Mgr Gollnisch multiplie depuis des années les gages en faveur du politiquement correct ?

Dernier exemple en date, Mgr Gollnisch s’est senti obligé, à Lourdes, devant les journalistes, d’égratigner l’association SOS Chrétiens d’Orient dont plusieurs dirigeants ont été assistants parlementaires, notamment pour Marie-Christine Arnautu, eurodéputé FN en fin de parcours, ou pour le député Jacques Bompard, maire d’Orange et président de la Ligue du Sud.

On sait que Mgr Gollnisch avait eu la même attitude dédaigneuse à l’égard de la manifestation de soutien aux Chrétiens d’Orient organisée en septembre 2014 par Civitas – pourtant avec le soutien de patriarches chrétiens orientaux (le Patriarche latin de Jérusalem et le Patriarche d’Antioche) – et des conférences de Mère Agnès-Mariam de la Croix, supérieure d’un couvent en Syrie et venue plusieurs fois témoigner à Paris de la situation vécue par les chrétiens d’Orient.

Mgr Gollnisch prétexte que tout cela est politiquement trop orienté. Un refrain culotté de la part d’un clerc qui s’affiche fréquemment à des événements organisés par des figures du parti Les Républicains.

En faut-il des preuves ? Souvenons-nous du  » grand rassemblement de soutien aux chrétiens d’Orient  » au Cirque d’hiver le 23 juin 2015 à Paris. Les cartons d’invitation (deux modèles) ne laissaient aucun doute sur le marquage politique de la soirée, puisque François Fillon et Valérie Pécresse étaient les invitants officiels.

Ce marquage politique n’a pas gêné Mgr Gollnisch, dont la présence était signalée bien en évidence sur les invitations, et qui y a pris la parole.

Le 19 septembre de la même année, c’est sur le parvis de la mairie de Montfermeil que Mgr Gollnisch retrouvait son ami le député LR Claude Goasguen.

Et à Auxerre aussi, Mgr Gollnisch apparaissait au nom de L’Oeuvre d’Orient aux côtés d’élus politiques.

Au final, Mgr Gollnisch est-il allergique à la droite national, est-il redevable au parti Les Républicains ou est-il mécontent de ne pas contrôler l’entièreté des dons versés en France pour les chrétiens d’Orient ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Vincent says:

    Devenir courageux, un long et raid chemin, impraticable pour beaucoup qu’ils soient laics ou du clergé.

  2. Sancenay says:

    dis que fais-tu de ton frère, Pascal?

  3. Sancenay says:

    d’après la première photo ci-dessus, il s’agit peut-être du club des costards ?

  4. Encore un connard sectaire, qui nuit à la cause qu’il prétend défendre.

  5. hathoriti says:

    Moi, je n’aime ni les républicains, ni la république…!

  6. C’est bien dommage pour Bruno d’avoir un frère comme celui-ci mais enfin il doit être bien vu de François et peut-être convoit-il le poste ce cardinal ? ou plus modestement d’évêque ? Qui c’est !

  7. General François Meslin says:

    Si les chrétiens d’Orient ne doivent pas être récupérés par les partis, comment se fait-il que Mgr Gollnish prenne à parti SOS chrétien d’Orient ?
    Prendre à parti, c’est créer des partis, couper de, sectariser, diviser.
    Et puisque lui-même est si complaisant vis-à-vis de son parti politique, qu’il apprenne donc le sens des mots, car il est dit: « Tu n’auras qu’un seul maître. »

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com