bart-de-wever-mister-gay-mpi

Belgique – Bart De Wever, président de la NVA et bourgmestre d’Anvers, est souvent présenté par les médias comme un leader nationaliste flamand. Le qualificatif est inexact : Bart De Wever peut être considéré comme un régionaliste, un autonomiste, un indépendantiste ou un séparatiste mais sa vision politique ne correspond pas à la définition du nationalisme communément admise en politique.

Sur l’échiquier politique, Bart De Wever se situe dans la ligne de la droite libérale. Ses positions économiques le confirment, mais aussi ses positions morales et sociétales. Il vient encore d’en donner un exemple en participant le 29 juin au jury de l’élection de… Mister Gay Vlaanderen.

Bart De Wever voulait ainsi prouver le caractère « gay-friendly » de sa ville d’Anvers. Il n’a pas hésité à payer de sa personne en embrassant le gagnant en même temps qu’il lui remettait un cadeau offert par une société spécialisée dans les croisières pour homosexuels…

bart-de-wever-embrasse-mister-gay-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Le parti nationaliste FR c’est la même… L’espoir, ce n’est QUE le Messie pour nous délivrer de Babylone la reine des prostituées.

  2. Serviam says:

    Aujourd’hui, il ne faut pas grand-chose pour « catégoriser » ou « taxer » (car c’est devenu une insulte ! Alors qu’il existe un sain nationalisme qui s’articule avec le sain patriotisme. Lire : « Patrie, Nation, Etat » sur http://www.civitas-institut.com/content/view/9/100/) quelqu’un ou une structure de « nationaliste »… Comme ça, on augmente, par une synonymie débile qui voudrait que nationaliste = fasciste, raciste etc., la possibilité d' »anathémiser » encore un peu peu plus les gens qui seraient coupables d’être encore un peu « trop à droite », trop « conservateurs », pas assez « progressistes » quoi.

    Bart De Wever n’est en rien un nationaliste;-) Il suffit qu’on exprime un tant soit peu une importance pour « l’identité », paf, nationaliste ! Donc nazi etc., vous connaissez le truc habituel…
    Bart De Wever est juste une catastrophe;-), loin du nationaliste rassurez-vous;) Et bien loin de la morale évidemment;-))

    Un exemple qui me revient : Sur BFMTV je crois (ou une chaîne du même tonneau), au soir des élections européennes, une journaliste française déclare tranquillos, sans que personne ne réagisse : « Ici en Hongrie percée du Jobbik, parti clairement néo-nazi, qui… » Hein ?!? Vlà que le Jobbik est déclaré néo-nazi ! Ils se privent de rien les journaleux… Elle a dit ça sans complexe, comme si ça coulait de source, comme si c’était la vérité « que tout le monde connait ». Il se trouve simplement que le Jobbik est un mouvement hongrois nationaliste certes (et alors??), patriotique, chrétien, aux valeurs morales traditionnelles affirmées. Du traditionalisme politique en clair. Eh ben paf ! « Néo-nazi » !

    Un jour on entendra peut-être dans une télé officielle: « L’Eglise, cette structure clairement néo-nazie… »
    Les conneries qu’il faut pas entendre…

    Mais on peut comprendre : Déjà que Viktor Orban les épouvante, alors « un peu plus conservateur » encore dans le même pays;-))

    Aujourd’hui on utilise des dizaines de qualificatifs sans savoir ce qu’ils recouvrent en fait… Ca s’étudie avec soin, tous ces qualificatifs, toutes ces doctrines… Avant de les utiliser ! Et on ne les étudie pas avec les manuels de l’Education Nationale ou les médias…

  3. dominique says:

    La Flandre sera indépendante,la Belgique est une nation qui n’a pas réussi,l’avenir de la Wallonie est le rattachement à la France.

    • Serviam says:

      Etant moi-même certainement Wallon de par mon père (en ratio/stats : 1 personne seulement en France porte mon nom de famille alors qu’il est porté par 10 ou 15 dans la partie francophone de la Belgique depuis la nuit des temps;), et le nom n’est pas très commun;-), né dans les Ardennes (françaises je précise;-), j’ai souvent entendu parler de ces questions.

      Les Flamands souhaitent en fait je crois, au-delà d’une simple indépendance, être rattachés aux Pays-Bas.

      Il y a des décennies de cela, la partie flamande était pauvre, et la Wallonie, en raison des ressources sidérurgiques par ex, plus riche. Puis ça s’est complètement inversé, avec notamment la crise de la sidérurgie, industrielle, minière. Aujourd’hui la partie flamande se porte mieux. La Wallonie est en revanche fortement teintée « socialo » (penser à la catastrophe invertie nommée Elio Di Rupo !), et son infériorité économique plombe la Belgique.

      Avec en plus les querelles traditionnelles linguistiques, finalement y avait plus que le roi pour réaliser une sorte d’union;-)Bon, on n’a pas retrouvé un roi de l’envergure d’un Baudouin;-) Catastrophe que son frère et successeur Albert;-), et désastre encore pire que le fils de ce dernier, Philippe ! Qui vient de donner sa signature pour l’euthanasie des enfants…

      Je crois que mon père m’avait dit une fois que la Wallonie avait demandé par le passé son rattachement à la France, mais que De Gaulle n’avait pas voulu.
      En même temps, absorber la Wallonie socialiste, ce sera peut-être comme pour la RFA absorber la RDA;-)) Va falloir le digérer;-) Pardon pour nos amis francophones d’outre-Quiévrain;-))

      Mais en plus faut voir, alors que les « Flahutes » ou les « Flamingants » si vous préférez;-), comme on les a toujours plus ou moins appelés de façon « légère » dans la ferme familiale;-) (y a des raisons pour cette péjoration, si si… :-), sont déterminés à rejoindre les Pays-Bas, beaucoup de Wallons ne veulent pas de la France ! Se rendent-ils compte de leur isolement ? 🙂 Si les Flamands se cassent, que font-ils ? Economiquement…

      Bon ça peut se comprendre aussi quand on voit notre France;-), mais vu que la Belgique est pionnière dans tout ce qui est scandales sociétaux (devancée par les Pays-Bas quand même je pense, champions toutes catégories. Toujours en tête pour proclamer les lois les plus immorales…)

      Nigel Farage au Belge Herman Van Rompuy : « Peut-être parce que la Belgique est plus ou moins un non-pays… » (en VO : « Perhaps because Belgium is pretty much a non-country… ») Voilà qui va faire plaisir aux unitaires belges;-))

      Bon les Belges… Arrêtez vos co**eries… Les Flamands vont rejoindre l’autre pays du fromage, et les Wallons rejoignent la France (avec Bruxelles;-)… Nan mais c’est quand même plus ou moins des Néerlandais d’un côté, des Français de l’autre;-))) Bon après y a le cas des germanophones… Heu… Ben on les refile au Luxembourg ou à l’Allemagne… 🙂

      La Belgique, ce pays artificiel, ce pays tampon;-)

      Signé encore un gros Français ignorant arrogant, je sais;-) Mais d’origine belge je vous dis;-), wallonne ! …. française quoi… 🙂 ^^

  4. Serviam says:

    C’est là qu’on voit tous les problèmes de cette division zone/langue flamande/wallonne : Par ex, l’illustre Premier ministre Elio Di Rupo, – « Il est aussi le premier chef de gouvernement ouvertement homosexuel de l’Union européenne » « Il fait par ailleurs partie de la franc-maçonnerie belge » (source Wikimerda) – n’a sans doute pas eu le droit de concourir ! Vu que c’était « Mister Gay » mais « Vlaanderen » ! Discrimination… à caractère raciste en plus sans doute… Pourtant il avait l’air de s’entraîner dur ces derniers temps ! Il avait quand même tombé la chemise à la télé par ex !
    Il n’aura donc pas droit au bisou de Bart De Wever, notre ami à l’éternel noeud-papillon ! « Alors j’ai envie de vous le faire bouffer votre ridicule noeud-papillon !! » (Le député Laurent LOUIS à l’Assemblée;-))

    C’aurait pourtant été un « signal fort », comme on dit de nos jours;-), de réconciliation flamando-wallonne… ^^

    Nan mais mieux vaut en rire…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com