Un tribunal de San Francisco a condamné le géant Monsanto à payer 290 millions de dollars à un jardinier pour ne pas avoir averti de la nocivité de son produit désherbant Roundup à l’origine du cancer généralisé du jardinier.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

2 commentaires

  1. Les tribunaux USA octroient des indemnités colossales, mais en réalité les sommes réellement versées sont beaucoup plus faibles et objet de marchandages féroces. C’est la justice du toc et de la frime.
    Imaginez que tous les agriculteurs, jardiniers concernés ou leurs veuves reçoivent chacun cette somme? Pipeau, comédie. Monsanto pourra continuer à polluer la planète, les trusts pharmaceutiques à nous empoisonner avec leurs molécules et vaccins. Où est le problème? Tout le monde il est gentil et fermons notre gueule.

  2. Bardamu says:

    Le problème est que dans des domaines qui relèvent avant tout de la science, tout le monde donne son avis sans avoir les données, ni même l’aptitude à les comprendre.
    Combien savent que ce jugement se base sur UNE étude biaisée, alors que 200 autres ont clairement conclu que le glyphosate, utilisé largement depuis plus de 40 ans, n’était pas cancérigène.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com