AsnXBVbCAAAWyh0Cela prendra le temps qu’il faudra, voilà ce qu’Hollande ne cesse de dire. Il devait inverser la courbe du chômage d’ici la rentrée 2013. Aujourd’hui, cette promesse ne tient plus et personne ne sait quand elle sera tenue.  En déplacement hier à Aubervilliers, le président de la république a tenu des propos ambigus, en déclarant à propos de la bataille du chômage : « Ce sera une bataille, c’est une bataille que nous avons engagée, elle se fera mois par mois, et nous devons y travailler sans cesse et ça prendra tout le temps nécessaire, ce mois-ci comme les autres mois, mais ce qui compte c’est cette tendance que nous devons maintenant imposer, c’est que le chômage doit cesser d’augmenter. » Que doit-on comprendre ? Que cela prendra plus de temps que prévu ? En attendant, même ses anciens alliés n’y croient plus comme Pierre Laurent du PCF : « On est toujours à un niveau record de 3.270.000 chômeurs pour ceux qui le sont tout le temps. Et quand on ajoute ceux qui sont dans des chômages partiels, ça augmente de 40.000 personnes et on atteint quasiment 5 millions, 4,9 millions. On est dans une situation qui reste préoccupante et je ne crois pas qu’on soit, pour le moment, loin de là, dans l’inversion de la courbe du chômage. »

Même son de cloche, du côté de la fiscalité… Le 19 novembre, Jean-Marc Ayrault annonce une remise à plat du système fiscal français d’ici le vote du budget 2015 à l’automne 2014. Le lendemain, Hollande le contredit pour déclarer : « Il y a là un engagement qui se traduit et qui prendra le temps nécessaire, c’est-à-dire le temps du quinquennat. » Pour l’instant, on peut dire que la réforme fiscale n’est pas la meilleure réalisation de ce quinquennat puisqu’on assiste à une véritable fronde de mécontentement. La taxe à 75% tarde à se mettre en place et pour l’instant, elle a changé de nombreuses fois de forme. On ne sait pas plus quand aura lieu une pause fiscale. L’écotaxe est suspendue et ne devrait voir le jour qu’en 2015… si les mécontents sont calmés d’ici-là. Le gouvernement a voulu augmenter les prélèvements sociaux sur les plans d’épargne en actions (PEA), les plans d’épargne-logement (PEL) ou l’épargne salariale mais là aussi il a dû partiellement reculer tout comme sur le projet de taxe sur l’excédent brut d’exploitation (EBE).  Cela laisse une mauvaise impression comme si le gouvernement n’avait aucun plan et que tout était brouillon. On teste différentes solutions mais aucune vue d’ensemble.

Nous allons entrer dans le mois de décembre 2013 et cela fait un an et demi qu’Hollande a été élu. Il lui reste donc trois ans et demi… mais on prendra le temps qu’il faudra. Hollande a-t-il seulement le temps alors que le mécontentement ne fait qu’augmenter ?  Le temps est compté. Ce serait le moment d’agir parce que ce n’est pas sûr que les Français puissent attendre 2017 !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com