Police de la zone vesdre

Belgique – Dans la nuit de jeudi à vendredi, à Anderlecht, chaussée de Mons, deux snacks appartenant à des Syriens ont été attaqués par une vingtaine d’individus cagoulés et armés de pierres, de cocktails Molotov, de barres à mine et de pistolets.

Le patron de l’un des deux snacks syriens explique :

« Ils nous terrorisent. Ce sont des jeunes de la communauté marocaine qui nous attaquent. Tout a commencé il y a deux jours lorsqu’on a refusé de donner à l’un d’eux une cuillère pour qu’il puisse réchauffer sa drogue. Il nous avait prévenus qu’il reviendrait plus tard. »

« Lorsque l’un de mes frères a voulu les empêcher de rentrer à l’intérieur pour tout casser et de mettre le feu comme dans le snack de notre cousin, ils ont fait feu dans sa direction à travers la vitrine. La balle n’a heureusement qu’effleuré son visage. Juste avant, ils avaient déjà tiré plusieurs coups de feu en l’air. »

« On a fui la Syrie pour être en sécurité. On ne pensait pas se retrouver à la merci de petits voyous qui font preuve d’une violence totalement gratuite et contre lesquels on ne peut rien faire parce qu’ils répliquent toujours à plusieurs et savent qu’ils ne craignent rien. On se demande si vos lois sont faites pour les protéger, si on est bien en Belgique ou dans la jungle… »

Arrivée rapidement sur place, une patrouille de police a été encerclée par les voyous. Des renforts de police ont été nécessaires mais aucune interpellation n’a eu lieu. Une impunité qui ne peut que révolter.

Ce quartier bruxellois très multiculturel est aussi multi-criminel. Le 9 mars dernier, dans une rue perpendiculaire à la chaussée de Mons, un jeune d’origine marocaine avait été tué. « Des Albanais l’ont mis à la porte de leur café parce qu’il posait problème. Ils l’ont massacré juste devant à coups de couteau et de batte de baseball », raconte un témoin. « Quatre jours plus tard, le 13 mars, des Marocains ont bloqué tout le quartier avec des voitures qui venaient d’un peu partout en Europe : France, Espagne, etc. Ils cherchaient les meurtriers du jeune de 25 ans. Ils ont fini par brûler le café des Albanais. »

Le parquet de Bruxelles se borne à confirmer qu’une instruction judiciaire est en cours. Les violences inter-ethniques restent un sujet tabou.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. claire says:

    Ils recréaient dans nos pays ce qu’ils prétendent fuir dans leur pays . Ça va s’aggraver , les gouvernements de traites le savent très bien puisque c’est ce qu’ils veulent et ont commendé au Père Noèl .

  2. Daniel Daflon says:

    Ce qui serait le top c’est qu’ils s’entretuent. Il nous resterait juste à jouir du spectacle.

  3. Georges .S says:

    Une honte le laxisme belge, mais en France avec notre justice « mur des cons » on n’a rien à leur envier.

  4. tirebouchon says:

    Nos pays d’europe sont des pays dirigés par des tapettes !
    Qu’ils demandent donc aux polices algérienne ou marocaine de leur montrer comment il faut gérer pareille situation…Il faudra trés peu de temps et donc peu d’argent pour apprendre ce qu’il faut faire ! Les petites merdes arabo-crapules raseront vite les murs en boitant, le crane ouvert les jambes brisées et les bras ballants….parfois on en trouvera avec une balle dans le trou du cul ou dans l’oreille ! Nos gouvernants n’ont rien compris à la violence on répond par la violence et non en offrant son arrière train…l’Europe et les européens se font sodomiser ! Jusqu’à quand ? En autriche ils se sont réveiller à nous en Bezlgique et en France de faire de même et d’aller plus loin encore ! C’est une simple question de survie pour nos nations.

  5. simonviollet says:

    pourquoi est-ce que des gens violents hors d’europe deviendraient subitement doux une fois arrivés?
    la violence des caucasiens,des kosovars,des albanais ou des maghrébins n’est pas précisément une nouveauté,au lien d’essayer de circonscrire le problème,on ne fait que l’étendre,et c’est bientot tout le pays qui devient violent parce que face à ça,on est forcé d’apprendre à se défendre

    les rares chrétiens qui avaient survécu en orient, fuient vers l’occident et se rendent compte que c’est à peine mieux ici,et pire dans certains quartiers où leur religion n’est pas acceptée

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com