munich-naturisme-2-mpi

Les autorités munichoises ont décidé, le 14 avril dernier, de légaliser le naturisme dans six zones publiques situées dans des parcs ! Il s’agit de la troisième ville à légaliser cette pratique à la vue de tous.

Le Jardin anglais, situé en centre-ville, est l’un de ces lieux où chacun est autorisé à s’exhiber de la sorte.

Le nudisme est relativement banalisé en Allemagne depuis bien longtemps : c’est en 1920 que fut inaugurée la première plage naturiste. La Freikörperkultur (culture du corps libre) est admise dans de nombreuses villes allemandes.

Il faut rappeler que les revues naturistes sont très prisées par les pédophiles qui y trouvent facilement des images d’enfants nus.

Le nouvel ordre sexuel mondial s’impose étape après étape…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Pingback: trop de sexualité…Munich permet de se promener nu dans ses parcs ! » LMPT Collectif Oise

  2. Struyven says:

    Et la décadence se perpétue……

  3. Pingback: Munich permet de se promener nu dans ses parcs ! | La voie de la vérité

  4. Ian Allan says:

    Comme quelqu’un de bon neutre bon genre qui a vécu et en France et en Allemagne, je vous assure que les Allemands ont toujours regardé la nudité et la sexualité bien autrement que les Français. En ce qui concerne en particulier le Jardin Anglais de Munich, je peux vous certifier que ce que vous décrivez n’est pas du tout nouveau, mais se faisait là les dimanches d’été déjà en 1981. C’était amusant de voir les pères de famille tout endimanchés à la bavaroise mener leurs familles nombreuses sans aucune nécessité par le beau milieu des « Nackerten », tout en faisant semblant de ne pas les regarder, pour pouvoir écrire ensuite avec une hypocrisie toute catholique à l’archevêque de Munich et Freising, à l’époque Joseph card. Ratzinger, pour protester contre l’attente ainsi commise à la pudeur de leurs enfants. Donc il n’y a pas là l’essor de nudité dont vous parlez ; au contraire, le densité des nus par qm était plus grande en 1981 que sur votre photo. En plus ce jardin, établi avant la Révolution française par l’avant-dernier Électeur de Bavière, un « éclairé », sur les terres étendues de sa Résidence de Munich et se réclamant aujourd’hui comme premier parc princier du monde à être ouvert à tout le monde, à été aménagé par le comte Rumford, qu’on appellerait aujourd’hui un Américain (c’est surtout à cause de lui que les Français parlent d’un « jardin à l’anglaise »), et il faut convenir que les Américains anglophones étaient à l’époque encore plus prudes qu’ils ne le sont aujourd’hui. Mais en dépit de sa pruderie ancestrale, Rumford fut créé comte d’un Saint Empire Romain dont la tolérance habituelle devait quelques années plus tard succomber à une autre rigidité, la jacobine.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com