Capture d’écran – Muriel Réus, fondatrice des Femmes avec Fillon

Muriel Réus est la fondatrice du mouvement des Femmes avec Fillon. Durant toute la campagne présidentielle, elle lui a témoigné une fidélité rare.

Mais pour les législatives, voilà encore une personnalité du parti Les Républicains qui aimerait faire partie de la future majorité présidentielle d’Emmanuel Macron.

Elle sera donc candidate sans étiquette (mais soutenue par 577 pour la France, Nous citoyens et le Parti libéral démocrate) aux législatives, dans la 4ème circonscription des Français de l’étranger (Benelux), et revendique s’inscrire dans la « majorité gouvernementale », selon son communiqué envoyé le 22 mai pour présenter son équipe de campagne.

Habile choix des mots : « majorité gouvernementale » se réfère au Premier ministre Édouard Philippe, issu du parti LR, plus qu’à Macron.

 Et pour justifier sa démarche, Muriel Réus déclare aux médias qu’Emmanuel Macron partage des « fondamentaux libéraux » avec François Fillon et Alain Juppé :

« Au fond si on regarde bien les trois programmes – Emmanuel Macron, Alain Juppé et François Fillon – les mêmes fondamentaux libéraux étaient exprimés. Ce qui était différent, c’était la méthode, la mise en place et le calendrier. »

Tout est dit. Avec Emmanuel Macron, le concept LRPS s’est matérialisé.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    les sociaux républicains ou … le libéral socialisme, c’est encore plus parlant, pour la France d’en bas les inconvénients cumulés des deux systèmes et a contrario pour les zélites les avantages cumulés des deux systèmes.

  2. jeannine vaxelaire says:

    En somme ,elle cherche a justifier sa traîtrise ,tout sa pour avoir aussi sa gamelle ,lamentable ,dégoût complet ,il me donne envie de gerber ,et en plus oser parler de fidélité

  3. Chris... says:

    Ce qui est triste, c’est de voir, en face, s’organiser la division. Et pour cela il n’est nul besoin de programme.
    Démolisseurs, à vos pioches !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com