Invité mardi 17 mai 2016 de Lea Salamé sur le plateau de France Inter, l’eurodéputé Nadine Morano a donné une leçon d’histoire au pape François qui nie, dans son interview au quotidien La Croix les origines chrétiennes de la France :

Il faut parler de racines au pluriel car il y en a tant. En ce sens, quand j’entends parler des racines chrétiennes de l’Europe, j’en redoute parfois la tonalité, qui peut être triomphaliste ou vengeresse. Cela devient alors du colonialisme. Jean-Paul II en parlait avec une tonalité tranquille. L’Europe, oui, a des racines chrétiennes. Le christianisme a pour devoir de les arroser, mais dans un esprit de service comme pour le lavement des pieds. Le devoir du christianisme pour l’Europe, c’est le service. Erich Przywara, grand maître de Romano Guardini et de Hans Urs von Balthasar, nous l’enseigne : l’apport du christianisme à une culture est celui du Christ avec le lavement des pieds, c’est-à-dire le service et le don de la vie. Ce ne doit pas être un apport colonialiste.

Des propos ahurissants dont Nadine Morano fait une critique sévère mais juste.


Nadine Morano se paie le pape François par Lopinionfr

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Emily says:

    Très courageux de votre part, Madame Morano. Vous n’allez pas vous faire que des amis … Avec mes respects, vous avez l’habitude.

  2. monalisa says:

    ce PAPE est de plus en plus scandaleux ..et volontairement ignorant de ce qu’est l’Europe et la France il est franc-masson et ne mérite pas notre respect il veux détruire un peut plus le moral des chrétiens et il sabote les rituels qui en fait ne valent plus rien puisqu’il fait chanter la gloire de Lucifer en pleine messe au VATICAN alors QUI EST CE PAPE ???? COMME L’A DIT JESUS ET CETTE FOIS NOUS Y SOMMES LUCIFER EST EN SA PLACE ,…………..

  3. Sancenay says:

    Au risque de déplaire aux lecteurs pressés de  » se faire un Pape » comme il est de coutume à l’occasion de toute guerre mondiale, permettez-moi de poser la question suivante: Nadinette est-elle bien placée pour donner des leçons de catholicisme à qui que ce soit ? Elle que l’avortement n’a pas plus chagriné que cela pendant des décennies passées au service de l’UMPS dont elle se pose aujourd’hui en « sauveteure « ? Son étrange catholicité de circonstance à la veille des présidentielles ne l’ a pas conduite à défendre sensiblement le mariage me semble-t-il, non ? Quid de sa prétendue résistance face au « suicide assisté » proposé si ce n’est imposé par son co-partisan le Docteur Léonetti ? Autant de carences et d’incohérences d’avec le discours qui fleur bien mauvais le relativisme dénoncé par le Pape Benoît XVI.
    Cela ne nous conduit-il pas à convenir qu’il ne suffit pas de se parer du blanc manteau des racines chrétiennes de la France et de l’Europe pour agir politiquement en cohérence avec celles-ci?
    Pour rester accrochée au marigot politique qui a jeté l’opprobe sur tous ceux qui s’opposaient courageusement en temps utile à dénoncer la déchristianisation de la France par voie conjuguée d’avortement et d’immigration intensive, et faire ses choux gras de la « dédiabolisation » d’un parti rival réalisée par un fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur, Nadinette n’est pas crédible, elle ment , effrontément.
    Enfin la politique migratoire de Madame Merkel qui ne choque pas grand monde à l’UMPS n’est-elle pas comparable dans l’esprit comme dans la forme à l’esclavage et à certains abus du colonialisme utilitariste du XIX éme siècle ?
    Si l’on veut invoquer les racines chrétiennes de la France et de l’Europe il faudrait en effet commencer par
    agir en cohérence avec celles-ci.

    • balanine says:

      Très très bonnes remarques !!!!

    • vous aussi soyez cohérent:si vous pensez à des arrières-pensées d’esclavagisme il est logique de tous les refouler , mais c’est un mensonge car les antécédents montrent qu’en fait avec des avantages de toutes natures ils seront mieux traités et même au détriment des autochtones et que par ailleurs ils détruisent notre société.

    • Hilarion says:

      Le problème n’est pas de savoir si elle est ou non sincère. Ce qui est important c’est que certaines vérités soient dites et répétées sur tous les tons afin de contrer les mensonges déversés à pleins gosiers par les médias du système qui finiront par nous expliquer que la chrétienté en Europe a chassé injustement l’Islam et qu’il n’est en conséquence que justice que celui-ci veuille y reprendre sa place.

  4. Fred says:

    Ferme là Morano, avec l’infâme Sarkozy, tu as contribué à la destruction de la culture française !

  5. michèle chevrier says:

    Nadine Morano était invitée à Télé Matin, elle n’a pas eu la langue dans sa poche, j’apprécie son franc- Parler, elle soutient Sarkozy, là je ne la suit plus.

  6. Philippe says:

    Je lis un peu partout sur Internet que le Pape François aurait nié récemment les racines chrétiennes de l’Europe.

    Je tiens donc à corriger cette désinformation :

    Le Pape François ne nie pas les racine chrétienne de l’Europe. Depuis 2013 il les a régulièrement rappelée en déplorant la honte que l’Europe démontre envers ces racines. Le Pape dénonce cependant une interprétation colonialiste de celles-ci. Essayons retransmettre l’information correctement et de ne pas pratiquer la désinformation comme le fait si bien le monde des médias.


    Parler de racines chrétiennes inquiète le souverain pontife qui craint d’y déceler un triomphalisme vengeur et un relent de colonialisme.

    http://www.riposte-catholique.fr/en-une/entretien-pape-racines-chretiennes-de-leurope-ont-relent-de-colonialisme

    —-
    En mai 2013, « Le Saint Père a exprimé sa profonde appréciation des racines chrétiennes de l’Europe et a demandé aux évêques de transmettre un message d’encouragement à tous ceux qui travaillent à faire avancer le projet européen ». Une appréciation particulièrement bienvenue alors que l’Union Européenne et tant de pays membres s’efforcent depuis des années à nier nos racines chrétiennes et à pousser à la christianophobie !

    http://www.christianophobie.fr/breves/le-pape-francois-et-les-racines-chretiennes-de-leurope

    —-

    François et « l’Europe désorientée qui a honte de ses racines chrétiennes »

    « Que se passe-t-il, aujourd’hui, en Europe ? Qu’y a-t-il dans le cœur de notre mère l’Europe ? Est-ce qu’elle continue à être notre mère l’Europe ou bien est-elle devenue notre grand-mère l’Europe ? Est-elle encore féconde ? Est-elle tombée dans la stérilité ? Est-ce qu’elle ne parvient plus à faire naître de nouvelles vies ? D’autre part, cette Europe a commis quelques péchés. Il faut bien le dire, avec amour : il y a une de ses racines qu’elle n’a pas voulu reconnaître . Voilà pourquoi elle se sent chrétienne sans se sentir chrétienne. Ou alors, elle se sent chrétienne un peu en cachette, mais elle ne veut pas la reconnaître, cette racine européenne.  »

    (…)

    « Ce qu’a dit Son Éminence m’a beaucoup plu, parce que c’est vraiment le drame de l’Europe aujourd’hui. Mais nous ne sommes pas à la fin. Je crois que l’Europe a beaucoup de ressources pour aller de l’avant. C’est comme si l’Europe avait aujourd’hui une maladie. Une blessure. Et sa plus grande ressource, c’est la personne de Jésus. Europe, reviens à Jésus ! Reviens à ce Jésus dont tu as dit qu’il n’était pas dans tes racines ! Voilà le travail des pasteurs : prêcher Jésus là où se trouvent ces blessures. Je n’en ai cité que quelques-unes, mais ce sont de grosses blessures. »

    http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/Francois-et-l-Europe-desorientee-qui-a-honte-de-ses-racines-chretiennes

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com