Natacha Polony répond à quelques questions concernant la police de la pensée, les journalistes en laisse, les journalistes invités au Bilderberg,…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. François says:

    Surprenant de la part d’une journaliste du Système! Elle a raison, les élites hors sol mondialistes sont complètement déconnectés du bien commun des Etats qu’ils dirigent en clair ou dans les coulisses.

    Les intérêts des uns et des autres sont même carrément opposés comme on le voit avec l’immigrationnisme musulman qui n’est qu’au profit des puissants.

    Son analyse est bonne.

    La saignée chez les journalistes est limitée, parce que les journalistes sont triés au départ.

    Mais l’EPURATION est en route dans le monde politique. Et si cette dame peut s’exprimer c’est uniquement parce qu’elle est à gauche toute.

    • … ou qu’elle sent le vent tourner….

      Sociétés secrètes :

      https://www.youtube.com/watch?v=C-qP3-1Stp8&feature=youtu.be

    • Je ne pense pas qu’elle soit si « à gauche » que ça, mais je ne pense pas non plus qu’il faille compter sur son comité pour réellement combattre le système. Sa fonction, toujours dans le système, est probablement d’allumer un contre-Feu politiquement correct à la vague de ré-information qui enfle sur la toile. (Accompagner partiellement et dévier la trajectoire).
      La censure intellectuelle est tellement flagrante qu’elle n’est plus tenable (elle le dit elle-même. C’est donc la notion d’urgence qui la fait réagir et non l’idée du bien commun et le danger mortel qui guette la nation). Elle se situe juste à un niveau éthique (ce qui n’est déjà pas si mal). Je crains hélas qu’elle ne soit que dans l’opposition contrôlée.

    • @ « Surprenant de la part d’une journaliste du Système! »

      Fait-elle vraiment partie du système ? Pour être journaliste (ou autres métiers du système), vous devez savoir vous intégrer au système…(c’est une façon différente de voir les choses…).

  2. Rosabijoux says:

    Courageux de sa part, tres bonne interview, des vrais journalistes quoi.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com