Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, met fin à sa carrière politique et rejoint une entreprise de cybersécurité à New York.

Humiliée par sa défaite aux législatives, NKM, 44 ans, polytechnicienne, part diriger l’activité Projet & Consulting de la division Cloud Infrastructure et cybersécurité du groupe Capgemini aux Etats-Unis.

Selon Capgemini, « Nathalie Kosciusko-Morizet est une spécialiste reconnue de l’économie numérique, et renoue, en prenant ces fonctions, avec sa formation d’ingénieur ».

 

12 commentaires

  1. Surtout qu’elle ne revienne pas…

  2. LANKOU RU says:

    Enfin ! pas du tout une perte pour la FRANCE ;
    Mais qu’est ce qu’ils ont dans la tête à « cap gémini » ???
    Contrôle : 1 billet aller simple ?

    • Un refuge pour les SDF politiques, un point de chute pour les serviteurs du système, pour service rendue.

  3. Réveil06 says:

    Réveil français la république française est en danger et nos valeurs et nos entreprises et notre civilisation.

  4. Champalier says:

    Radotage. La République française en danger c’est à dire la gueuse, tant mieux.
    Notre seul valeur: Le Christ-Roi diffusant sa royauté sociale par la charité.

  5. Pas une grosse perte,bon débarras, qu’elle aille se faire voir ailleur cette bourgeoise socialo

  6. Dan Tutou says:

    C’est cela les apatrides. Ils agissent tels des saprophytes. Quand la carcasse ne leur donne plus de quoi se gaver, ils vont en chercher une autre. Les ricains sont effectivement une carcasse en devenir. J’espère qu’elle va bien décomposer cet égrégore d’apatrides mondialistes, cette calamité de l’humanité.
    Adieu parasite et ne revient JAMAIS. Reste chez les tiens, reste chez les chiens et n »oublie pas d’emporter ton Sarközy de Nagy Bosca !

  7. boulogne says:

    les rats quittent le navire France car ils savent que la prochaine étape est la guerre civile

  8. Ils quittent tous le navire… direction N.-Y., la Grande Prostituée (avec son art financier et ses moeurs) et risquent bien de déchanter !

  9. jeanval says:

    Il faut se demander ce que cette femme va pouvoir faire aux Etats-unis et quels services elle va leur rendre ou leur a rendu en étant ministre. Les industries aux USA travaillent souvent pour l’Etat. L’industrie numérique est un secteur sensible de l’économie et de l’armement. Voyons si sa promotion va permettre à Cap Gemini d’avoir plus de puissance et de contacts en Europe.

  10. MAUCLERC says:

    Bon débarras…cette blanchette qui voulait dégazer plus haut qu’elle n’avait le trou avec ses paires de bottes à 5.000€ ne nous manquera pas; le parfait produit du ouistiti agité roi du karcher, bon débarras…
    et sans retour j’espère, adieu définitif!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com