moureaux fumier 3

Le samedi 21 novembre, des militants de NATION, mouvement nationaliste belge, ont mené des actions devant les domiciles de Philippe Moureaux, qui fut pendant 20 ans bourgmestre PS de Molenbeek.

Ces domiciles sont situés pour l’un à Molenbeek, pour l’autre (bien plus cossu) à Bois-de-Villers en province de Namur !

Nation voulait rappeler « la responsabilité écrasante de Philippe Moureaux » dans la situation que connaît actuellement cette commune ! L’action à Molenbeek a consisté à distribuer un millier de tracts : « Moureaux 100% responsable – 100% coupable  » dans le quartier de l’intéressé.

moureaux sonnette

MOUREAUX_molenbeek2

moureaux molenbeek 3

Dans le hall d’entrée de son habitation à Molenbeek, des militants de Nation ont disposé quelques affiches tandis qu’un calicot a été déployé à l’entrée !

A Bois-de-Villers, plusieurs kilos de fumier ont été déversés devant la cossue propriété de Philippe Moureaux.

moureaux fumier

moureaux fumier 2

Dans son communiqué, Nation rappelle « qu’outre sa responsabilité dans ce qu’est devenue la commune de Molenbeek, l’intéressé est l’initiateur de la loi du même nom. Loi qui est un outil régulièrement utilisé pour baillonner les patriotes qui ont pourtanr prédit depuis des années, ce qui est en train de se passer actuellement dans nos rues ! »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Tant que ne sera pas réalisé le droit de chaque peuple à préserver sa culture, à refuser qu’une autre, tel l’islamisme, cherche à la dénaturer au point de désirer la remplacer, les confrontations ne peuvent que s’accroître et survenir, malgré la grande passivité actuelle au nom d’un vivre ensemble malheureusement utopique, pour vouloir mélanger le vinaigre et le vin, comme disait le Général De Gaulle.
    Les récents compatriotes musulmans sont les bienvenus s’ils épousent totalement la culture française, – ce qui les oblige à se libérer de leurs coutumes liées à leur religion qui s’opposent à celles de la France.
    En cette période de guerre contre l’islamisme radical, ils se doivent de démontrer clairement leur camp, en traquant les islamistes, au lieu de vouloir imposer des coutumes rétrogrades de leur religion qui sont comme une provocation, comme une démonstration de leur soutien à ces barbares.
    La laïcité ne saurait être utilisée comme un moyen de s’imposer, ou comme une arme de conquête visant à dénaturer le beau peuple de France.
    Quand on choisit un pays, on l’épouse totalement ou on le quitte.
    Être français, ce n’est ps une carte d’identité qui donne des droits, c’est montrer un attachement total à la culture de la France, sans chercher à la détourner de son évolution qui est un exemple pour l’Humanité, non pas parce qu’elle s’engagerait sur la voie du multiculturalisme, mais parce qu’elle est attachée à la liberté, – qui implique de respecter les cultures de tous, sans que l’une cherche à s’imposer.
    L’Islam est un péril, car il retrouve son désir originel d’hégémonie par la conquête. Tout musulman qui y souscrit, clairement, ou même intimement, n’a évidemment pas à demeurer en France et dans l’Europe, qu’il n’a pas réussi à conquérir, depuis son apparition. La religion devient idéologie néfaste lorsqu’elle cherche à s’imposer politiquement. transrealisme.org

  2. Aliénor says:

    les populations de souche sont dans la merde depuis trop longtemps, qu’il y goûte aussi !

  3. C’est ‘ti pas beau la domiciliation « fictive » de Moureaux ? Un appartement à Molenbeek pour un ancien bourgmestre et sénateur (on passe sur les émoluments dévolus à ces édiles) et … une maison cossue (une villa croit-on deviner) dans le Namurois. On remarquera que le laïcard Moureaux a fini par épouser ses convictions (au sens propre et figuré) et s’est « marié » avec une habitante du « cru » : c’est bon comme là-bas, dis !

  4. ALIENOR says:

    j’écris mon nom en majuscule puisqu’une bonne personne n’a pas jugé utile de se trouver son propre pseudo , ce ne sont pas les prénoms qui manquent pourtant ! bref , ce monsieur commence à goûter le prix de la collaboration

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com