La séquence vidéo a fait le tour des réseaux sociaux où l’on voit le président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, traiter le pseudo-journaliste Frédéric Haziza de « merde intégrale ». Sur le coup, on ne peut pas lui donner tort. Mais il faut s’intéresser à l’origine de cette altercation.

La séquence vidéo a été captée par les caméras de Canal+ lors de la remise de prix du livre politique. Frédéric Haziza reproche la complaisance de Debout la République avec Egalité et Réconciliation d’Alain Soral : « Marion Sigaut a défendu les mêmes idées que Farida Belghoul et elle était à DLR. », avance le journaliste. Remarquons au passage le raccourci rapide d’Haziza. Vraisemblablement hors de lui, Nicolas Dupont-Aignan rétorque : « Elle a été à DLR, mais quand elle a été chez Soral, je l’ai enlevée du bureau national. » D’ailleurs, son nom ne figure nulle part dans l’équipe dirigeante que l’on peut trouver facilement sur le site internet du parti. Dupont-Aignan prétend, en somme, avoi fait le ménage dans ses rangs, comme si Farida Belghoul et Marion Sigaut étaient devenues infréquentables. A travers cette séquence, on comprend que, pour Nicolas Dupont-Aignan, la théorie du genre n’existe pas et ne représente donc pas de danger. Encore un politicien qui appartient bien au système !

Il est assez flagrant de constater que malgré les gages de non-extrémisme que tente en vain de donner Debout la République au système politico-médiatique, cela ne sert à rien. Il ne convainc pas comme on peut le constater sur le plateau d’On n’est pas couché face à Aymeric Caron sur les travailleurs européens qui viennent en France, en décembre 2013. Il fantasme. Il se voit aussi attaquer sur son soutien à Robert Ménard qui lui-même est soutenu par le FN. Au lieu de répondre, Nicolas Dupont-Aignan se contentera de détourner la conversation s’en prenant à l’inquisiteur Aymeric Caron.  Le président de Debout la République a toujours cherché à montrer ses différences avec le FN en proposant une troisième voie. Mais pour quel résultat ?

Concernant le mariage homosexuel, Nicolas Dupont-Aignan avait d’abord dénoncé la division des Français avant d’inviter Frigide Barjot à son Congrès, marquant ainsi ses distances avec la Manif Pour Tous. Sur la théorie du genre, Debout la République s’est contenté de dénoncer l’instrumentalisation alors que le niveau des écoles françaises est en baisse. Il n’y a donc aucune prise de position et son président vient bien de marquer ses distances avec Farida Belghoul. Ce parti manque de courage face au système médiatique qu’il entend pourtant dénoncer et ce n’est pas pour rien que son poids est insignifiant en politique française.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. En effet, Nicolas Dupont-Aignan (je l’ai entendu sur les ondes) a affirmé qu’il n’était pas contre le mariage des homos, qu’il était pro-avortement, etc…
    Pour lui, les questions sociétales (morales) ne sont pas importantes.

  2. son attitude n’est pas surprenante: il est franc-mac !

  3. Quand on veut faire juste 2% au élection, Nicolas Dupont-Aignan ne prend pas de risque pour faire mieux

  4. Tout le monde s’excite parceque NDA traite Haziza de sous-merde (et à raison), mais ce qu’il dit une seconde avant à propos de Marion Sigault et de Farida Belghoul donne raison à Haziza. De toute façon NDA n’est pas clair, j’aime beaucoup son discours, mais honnetement, avec le discours qu’il tient, il devrait être au FN, pourquoi faire un parti concurrent alors qu’il a EXACTEMENT le même discours, si ce n’est que NDA est encore plus médiagogue que Marine Le Pen (qui est pourtant déjà bien atteinte). Et pourquoi a-t’il eu besoin de plus de 10 ans pour se rendre compte que l’UMP est un parti pourri à la racine? Dans un sens, il me fait un peu penser à Mélanchon qui a eu besoin de 30 ans pour comprendre que le PS est pourri…

  5. RIBIERE says:

    JE SUIS D ‘ACCORD AVEC  » DU-CON Aignan JUSTE POUR UNE CHOSE ! AZIZA EST UNE GROSSE MERDE ! je l’ai « ENCORE  » (indigestion totale ) vu sur PUBLIC SENAT AVEC Mr.Serge Moati !!pour votre livre « vol au dessus d’un nids de fachos  » je vois que lA SHOAH BUSINESS CONTINUE !!! eh !tant que l’on peut entretenir l’entrée du pognon dans le bas de laine ,pourquoi pas ! vous nous reprocheriez presque (encore ) le drame que vos ancêtres ont subit! nous ne sommes pas amnésiques NOUS! mais vous OUI! car vous reproduisez en PALESTINE ceux que vos ancêtres ont subit !!! arrêter de nous gonfler avec votre torchon et si vous n’êtes pas heureux en FRANCE , vous savez ce qui vous reste en FAIRE !!!!!!!!!!!!!!!

  6. BREIZHIL says:

    NDA est un peu notre nouveau Philippe De Villiers pour les 10 années à venir… avec la fin qu’on lui connait !!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com