Nicolas II

Jean des Cars, historien des grandes dynasties européennes, a rédigé une passionnante biographie du dernier couple impérial russe.

Ce très beau livre, richement illustré, revient, près de cent ans après la tragique fin des Romanov, sur l’existence du dernier Tsar, de son couronnement à l’exécution de toute sa famille.

L’auteur dresse un portrait intime de ce couple très uni formé par Nicolas II et Alexandra Fedorovna, et de leurs enfants : les grandes-duchesses Olga, Tatiana, Maria, Anastasia et le tsarévitch Alexis.

Depuis l’effondrement de l’Union soviétique, d’innombrables archives de la mémoire prérévolutionnaire sont devenues accessibles. Jean des Cars a fouillé ces documents historiques conservés à Moscou et à Saint-Pétersbourg et sélectionné des photographies inédites pour illustrer cet ouvrage. Le résultat de ces recherches nous est livré avec d’innombrables détails de l’existence de la famille impériale, y compris pendant leur captivité. Souvent accusé de toutes les erreurs, Nicolas II nous apparaît sous un jour différent, fascinant, bouleversant, attachant. Surtout, ces archives confirment le profond patriotisme de Nicolas II : d’une part en refusant de s’enfuir et en condamnant la honteuse paix séparée qu’il n’aurait jamais signée, d’autre part en rapatriant très tôt de Londres sa fortune et celle de son épouse pour soutenir l’effort de guerre russe. Des millions appartenant aux Romanov furent investis dans la défense du territoire national, de l’armement aux vêtements pour son peuple.

Terminons par cette citation du père Tikhon, patriarche de la Russie moscovite et de toute la Russie, le 21 juillet 1921 : « Nous n’allons pas ici juger et évaluer l’action de notre ancien souverain : son jugement impartial appartiendra à l’histoire, et il se trouve aujourd’hui devant la justice du Seigneur, mais nous savons qu’il renonça au trône, en pensant au bien de la Russie et par amour pour elle. Après son abdication, il aurait pu trouver refuge à l’étranger et s’y établir assez tranquillement mais il ne le fit pas, désirant souffrir avec la Russie.« 

Nicolas II et Alexandra de Russie, Jean des Cars, éditions Perrin, 458 pages, 25 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Et si vous désirez privilégier les « bonnes librairies » vous pouvez commander cet ouvrage richhement illustré et travaillé par ce grand historien qu’est Jean Des Cars sur Livres en Famille :

    http://www.livresenfamille.fr/p11497-jean_des_cars_nicolas_ii_et_alexandra_de_russie.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com