Quinze civils ont été tués et quatre blessés jeudi dans une attaque du groupe islamiste Boko Haram dans un village du sud-est du Niger proche du Nigeria, a annoncé vendredi la télévision d’Etat nigérienne.

« Le bilan de cette attaque cruelle et barbare de la nébuleuse Boko Haram est lourd: 15 morts et quatre blessés », a précise la télévision d’Etat nigérienne Télé Sahel.

Les assaillants, « au nombre d’une dizaine » et « armés de fusils », étaient venus « à pied » pour « commettre le massacre » dans un village nigérien situé sur les bords de la rivière Komadougou Yobé, qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria, a précisé la télévision.

Parmi les morts figure « le chef du village » attaqué, selon la radio privée Anfani. Cette attaque des islamistes est intervenue le jour de la fête musulmane d’Aïd al-Adha (fête du mouton) et après près de deux mois d’accalmie dans cette zone. Plusieurs hauts fonctionnaires locaux, des responsables militaires et des chefs coutumiers ont assisté vendredi à l’enterrement des victimes, d?après les images diffusées par Télé Sahel.

« Nous avons trouvé un spectacle désolant, une quinzaine de personnes ont été exécutées, dont quatre ressortissants du Nigeria », a déploré à la télévision Hassane Ardo, un responsable du gouvernorat de Diffa, la capitale provinciale du sud-est nigérien.

Vingt-deux maisons, un véhicule et un moulin à grains ont été incendiés par les assaillants, a déclaré Hassane Ardo. « Nous avons invité la population qui fuyait le village à rester » car « un dispositif militaire est mis en place pour leur sécurité », a-t-il assuré.

Depuis février, Boko Haram et ses éléments locaux ont perpétré des attaques meurtrières dans la zone de Diffa (sud), frontalière du nord-est du Nigeria, fief des insurgés islamistes.

Les armées du Nigeria, du Tchad, du Niger et du Cameroun luttent ensemble contre les insurgés désormais affiliés à l’organisation Etat islamique (EI), auxquels elles ont infligé de sérieux revers ces derniers mois.Mais les violences et les attentats du mouvement armé n’ont pas cessé.

Pour combattre Boko Haram, les quatre pays et le Bénin ont mis sur pied une Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) dotée de 8.700 militaires, policiers et civils, avec un quartier général à N’Djamena au Tchad. La coalition « a sans conteste affaibli la nébuleuse » islamiste mais « pour autant elle ne s’avoue pas vaincue », a reconnu le président du Tchad Idriss Déby Itno lors d’une visite lundi dernier au Niger.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Gong Ounophris says:

    Le terme « attaque » ne semble pas approprié pour faire état des raids, des attentats ou des assassinats perpétrés par contre haram sur des civils désarmés. Une attaque dénote une opération loyale de combat contre une force armée. Parler d’attaque ou d’offensive confére à boko haram une haute considération qu’il n’a pas, une importance grâcieusement offerte frisant la propagande. Or, boko haram n’est qu’une bande de voyous obcurantistes armée

  2. Vous avez raison, mais rien n’empeche qu’ils ont assassiner 15 personnes innocentes. Je suis bien contente qu’enfin ils aient de la protection tout en esperant que cette protection ne sera pas retirer de sitot. Et souhaitons qu’ils ne commencent pas a s’y prendre via la voie des airs pour achever leur oeuvre dementielle.

    J’entends parler des Islamiques autour de moi, et croyez-moi, ce n’est pas rassurant tout ce qu’ils peuvent imaginer et sont prets a faire pour arriver a leur djiad.contre l’humanite entiere.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com