Il ne se passe pas  un jour sans qu’on parle des exactions de la secte Islamiste Boko haram. Le week-end qui vient de se passer a été triste pour les habitants de Diffa au Niger. Six personnes – un gendarme et cinq civils – ont été tuées dimanche matin dans des attentats-suicides perpétrés par des kamikazes du groupe islamiste Boko Haram au cœur de la ville de Diffa, dans le sud-est du Niger.

 « Il y a eu au total dix morts : un gendarme, cinq civils et les quatre kamikazes », a rapporte l’AFP. « Il y a eu quelques blessés légers qui ont été admis à l’hôpital pour des soins ».

Plus tôt, un haut responsable municipal avait parlé d’au moins quatre victimes, un gendarme et trois civils, précisant que les quatre éléments de Boko Haram étaient morts.

Le drame est survenu vers 9H00 (8H00 GMT), a précisé le responsable municipal. Selon lui, quatre combattants de Boko Haram sont venus en ville à pied et portaient des ceintures d’explosifs. « Une première explosion a eu lieu lorsqu’un des kamikazes s’est tué avec un gendarme qui l’a intercepté, en faisant exploser sa charge », a-t-il expliqué.

Après une course-poursuite avec les forces de l’ordre, deux des assaillants ont été abattus et un troisième a réussi à se faire exploser près d’une échoppe, tuant le propriétaire de la boutique et deux autres civils, a-t-il raconté.

Apparemment, les assaillants qui étaient tous armés de ceintures d’explosifs « visaient des cibles militaires, mais ils n’ont pu en atteindre aucune. (…) Ils ont été pris en chasse pas des habitants qui les ont dénoncés aux militaires et ceux-ci les ont vite pris en chasse ».

Depuis deux semaines, le sud-est du Niger  subit une recrudescence des raids de Boko Haram. Deux militaires nigériens ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi, dans une attaque sur un village proche de la frontière nigériane.

Le 25 septembre, ce sont au moins 15 civils qui avaient péri dans un raid meurtrier dans un village nigérien situé sur les bords de la rivière Komadougou Yobé, qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com