Madame Marisol Touraine, supposée être ministre de la santé, après avoir ouvert les salles de shoot, véritables encouragement à l’usage de la drogue, voudrait relancer la question du cannabis. Elle serait bien inspirée de se renseigner au lieu de mettre en danger la santé des Français.

Depuis 2013, les médecins savent qu’il existe une relation entre les AVC (accidents vasculaires cérébraux) et l’usage récréatif du cannabis. Oui, la « fumette » détruit les artères du cerveau ! Or plusieurs études récentes montrent que les AVC sont devenus très nombreux chez les jeunes ; il faut impliquer principalement la consommation de tabac et surtout du cannabis. Beaucoup de facteurs sont impliqués, notamment la chute du taux d’oxygène dans le sang et des poussées d’hypertension.

Autre nouvelle intéressante. Pour la première fois, une équipe de l’université d’Édimbourg (Royaume-Uni) met en évidence un impact sur la santé osseuse. Les consommateurs réguliers ont un risque de fractures sur le long terme. Voilà ce que démontre une étude parue dans l’American Journal of Medicine de juillet dernier. La densité osseuse de ceux qui pratiquent la « fumette » est diminuée au niveau des lombaires, des hanches et du col du fémur. Bien sûr il y a un effet consommation-dose. Plus la consommation est forte plus les risques sont grands de voir apparaître une ostéoporose.

Le 11/10/2016, le professeur Patrice Tran Ba Huy, membre de l’Académie nationale de Médecine, est professeur de Médecine à la Faculté Saint-Louis-Lariboisière et président de la Société française d’ORL. Il dénonce « l’irresponsabilité politique » face au cannabis. Certes, cette irresponsabilité ne s’exerce pas que dans ce domaine… Pour lui « le cannabis, qui constitue la première marche vers les drogues dures, dégrade, avilit et tue ». Il explique ce qu’il nomme « cette descente aux enfers ».  Il détaille les effets sur les fonctions cognitives et motrices, responsable de centaines d’accidents mortels par an sur les routes de France ; mais aussi de comportements agressifs, d’agressions sexuelles, de l’accroissement du taux de suicide chez les adolescents. C’est « un voyage sans retour ». Le cannabis se fixe en effet de manière définitive sur les graisses notamment celles du cerveau. Ce qui entraîne une dépendance tendant à s’accroître et menant à la déchéance mentale et physique, un esclavage, puis la mort.

L’addiction au cannabis entraîne le décrochage scolaire en raison principalement des troubles de l’attention et de la mémoire ; des troubles psychiatriques qui apparaissent tôt ou tard si un jeune de moins de 18 ans a déjà fumé 50 joints. Le risque de cancer du poumon est beaucoup plus important qu’avec le tabac, car la concentration des goudrons du cannabis est de six à huit fois supérieure à celle du tabac. Bref, l’usage de cette drogue est « la peine de mort différée ».

Le professeur va plus loin encore : même pour des raisons médicales de suppression de la douleur, l’usage du cannabis ne se justifie pas. Il est intéressant de voir la question posée par deux pages entières du Quotidien du Médecin (27/10/2016). Trois pays (Etats-Unis, Canada, Allemagne) ont à ce jour autorisé le « cannabis thérapeutique » de manière temporaire ad expérimentum et pour un seul cannabinoïde de synthèse : il ne s’agit donc pas d’un dérivé de la feuille de cannabis. En effet, rien ne prouve qu’un tel produit soit plus utile que les antalgiques connus. C’est du moins la position de l’Organisation mondiale de la santé.

Quant à nos (certes rarissimes !) lecteurs qui continuent d’user du cannabis, le « pétard » va leurs « péter » tôt ou tard en pleine figure. S’ils ont encore de la mémoire, ils penseront aux articles que ce site a publiés sur la question. Quant à Touraine, autant s’adresser à un âne : elle va toujours à l’inverse du bon sens.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

203 commentaires

  1. Dommage qu’on lutte pas plus contre l’alcoolisme qui tue encore plus que le cannabis.

    • François ALLINE says:

      Intéressante comparaison. Exacte qui plus est. Quand remettra-t-on l’éducatif au cœur du débat. la consommation d’alcool des jeunes filles s’est multipliée par 3 ces dernières années, atteignant celle des garçons.
      Il faut protéger ,nos filles avant que l’es Imams s’en chargent….

      • Jean AYMAR says:

        « avant que les imams s’en chargent  » ?!?! Dis-donc François !, t’as pas un peu trop forcé sur le Haschisch ?! Les cons ça ose tout . D’ailleurs c’est à cela qu’on les reconnaît ! Pauvre France !

  2. Patricia says:

    Vous avez-vu le regard de cette femme? C’est surprenant!
    Je me demande à quoi elle fonctionne : amphétamine ou cocaïne…
    Alors, franchement ce qu’elle peut dire ou non, pour ce qui me concerne, n’a vraiment aucun intérêt.
    De plus, je sais qu’elle fait partie de ces personnes qui sont allées étudier en Amérique… cela ne vous rappelle rien? Ce fut la même chose pour Hollande et Juppé ainsi que cette femme, Valérie Pécresse qui ont reçu la formation de « young leader. » Cà sent vraiment les formations du Nouvel Ordre Mondial, tout çà! Surtout en constatant leur comportement qui le vérifie!

    J’ai vu un reportage sur TV Liberté dans la séquence Zoom où il était question d’un Monsieur qui demandait à être reçu par cette femme, soit disant Ministre de la Santé… et qui, pour le moins, devrait être attentive aux demandes ou questions des gens concernant leur santé et la santé publique.
    Il n’était pas reçu, alors il s’est installé sur le banc d’en face avec une pancarte. Cela a duré un certain temps… tous les midis, cette soit disant ministre de la santé, sortait de l’immeuble pour aller se faire recoiffer chez le coiffeur du coin et…., jamais elle n’a tourné la tête vers ce pauvre homme, qui a attendu en vain! Les caméras l’ont filmé. J’espère qu’il a trouvé d’autres solutions et des gens normaux pour venir à son aide, ailleurs et peut-être autrement!
    Cet homme père de famille venait demander que des soins supplémentaires soient attribués à son fils qui avait reçu la foudre (ce qui est tout de même rarissime!) et qui, de fait, avait besoin d’un kinéthérapeute spécialisé et surtout des séances supplémentaires, afin de récupérer la santé de son fils… et cela pouvait être positif pour un vrai rétablissement.
    Alors, vous savez, ces gens-là qui nous « gouvernent » comment voulez vous leur faire confiance un seul instant quand on voit qui ils sont dans la réalité et dans les faits!!!
    La liste commence a être longue… le moment venu. De toutes façons, ils sont tous FM dans ce gouvernement ; cela simplifie les choses.

    Bref, chacun sait que le cannabis est très dangereux pour la santé du fait qu’il y a des molécules de tétra hydro-cannabinols qui détruisent peu à peu certaines cellules du système nerveux, non renouvelables. Je ne comprends pas que les médecins ne la rectale pas énergiquement, cette incapable, cette tordue qui joue avec la santé des gens… De plus, chacun sait qu’il y a accoutumance qui entraîne une consommation accrue et ensuite qui fait basculer dans des addictions de produits et drogues mortels…
    Je vais vous dire : elle s’en « fou. » N’oubliez pas : ces gens nous méprisent! Pour eux, nous ne sommes que du bétail. Comment ne pas le comprendre : il y a tellement de preuves qui s’accumulent.
    Il n’y a rien d’humain chez eux.
    Nous, par contre, nous commençons à intégrer le fait qu’ils sont des engeances sorti tout droit de l’enfer… en tout cas, qu’ils sont habités. Il y a qu’à regarder ses yeux pour le constater… Nous vivons des temps ténébreux, c’est le moins que l’on puisse dire!
    « Seule la vérité rend libre. » St Jean.

    • Hollande a étudié aux USA !!?

    • Patricia says:

      Je précise : je ne dis pas que Hollande a fait des études aux Etats Unis… Peut-être n’ai-je pas été suffisamment précise dans ma formulation tandis que j’écrivais. Je disais que Hollande et les autres nommés ont fait la formation de Young Leader. Alors, où? Je ne le sais pas. En tous cas, je ne l’ai pas inventé. C’est une personne informée qui affirmait ce fait dans les médias.
      De toutes façons, tous ces politicards ne m’intéressent pas. Ils ont tous le même profil ; tout le monde peut le constater. Ils sont formatés Nouvel Ordre Mondial.
      Je ne fais que constater les faits : la république maçonnique nous entraîne au fond du gouffre et bientôt, il n’y aura plus de France, puisqu’ils ont déjà décidé derrière notre dos, le démantèlement de notre Pays.
      De toutes façons, il est question ici de M.Touraine qui fait semblant de ne pas savoir que la consommation de cannabis entraîne les gens vers leur déchéance, à plus ou moins long terme… et à de grands désordres sur le plan personnel et social. Ce qui, de la part d’une « ministre de la santé, » est surprenant et consternant.
      Ces gens n’ont jamais vu la souffrance induite par la dépendance de produits quels qu’ils soient chez un être humain. J’espère que des médecins vont recadrer les choses et dire la vérité qu’ils doivent aux gens, du fait de leur profession et de leurs compétences.
      Je me demande jusqu’où ces « puissants de ce monde » vont nous entraîner dans la déchéance? J’espère que les Français vont se réveiller avant le point de non retour.

      • « C’est une personne informée qui affirmait ce fait dans les médias. […] Je ne fais que constater les faits. »
        Mais Patricia, le seul fait que vous constatiez ici, c’est que vous avez lu, vu ou entendu dans un quelconque médium l’allégation d’une personne considérée par certains être informée … C’est peu contre les allégations des médecins chercheurs, n’est-ce pas ? Je ne nie pas bien entendu la possibilité que tous ces chercheurs aient tort, mais il faut laisser l’église dans le village, comme disent les Allemands.

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    Patricia, bien sûr que les médecins le savent et le disent. En témoigne cet article de ce professeur publié dans le Figaro. De même qu’ils savent très bien que la moitié des nouveaux cas de sida sont en rapport avec l’homosexualité. Cannabis et homosexualité se trouvent bénéficier de leur sympathie. C’est l’esprit de Mai 68 : rien ne doit entraver la jouissance des sens. Que cela ait des conséquences pour la santé, ils s’en battent l’oeil. Ce qui les intéressé c’est de gagner des voix pour continuer de profiter de leur place. C’est le principe même de la démocratie. Quand les députés ont décidé d’augmenter leurs émoluments alors que toute la France se serrait la ceinture, il n’y a eu qu’un seul député divers droite de la Vendée qui a voté contre.

    • Cependant, des résultats positifs n’ont-ils pas été constatés lorsque l’on a autorisé le cannabis dans d’autres états ? Au portugal ou aux usa, je ne sais plus… la forte rentrée d’argent dans les caisses de l’état couplée à la chute budgétaire des réseaux criminels et donc de leur nocivité, ce genre de choses…

      De toutes façons, légale ou illégale… la seule chose qui fonctionne vraiment, c’est la prévention par la démonstration de la nocivité.

    • François ALLINE says:

      Associer le cannabis à l’homosexualité, ça c’est intéressant… Il y aurait plus de 3 millions de consommateurs en France !
      Pour l’esprit de Mai 68 « jouir sans entraves » ce n’est pas faux, mais vous seriez mieux avisé d’incriminer les véritables responsables telles que les féministes « d’osez le clitoris » qui sont à la manœuvre depuis trop longtemps. Personne n’impose « d’osez le pénis…
      Je n’ai jamais entendu dire qu’un élu l’ait été parce qu’il était homo. En revanche, on se fait élire, puisque femme se revendiquant féministe, au nom de cette débilité qu’est la parité.
      De toute façon Jean Pierre ce sont ceux qui poussent à la clandestinité en ostracisant les autres qui sont responsables de regrettables comportements à risque pour simplement les pousser à la transgression.
      Au pays Bas, pour le sujet de votre article, la libéralisation de la vente de cannabis n’a pas entraîné de surconsommation des populations autochtones.
      Ceux qui mélangent analyses et études truquées pour les mettre au service de leur idéologie se trompent.
      C’est ce que font les féministes radicales depuis 4 décennies dixit E.Badinter

      • Les féministes radicales sont ennuyeuses, mais cette vérité ne fait pas d’une candidate hétéro l’analogue d’un candidat homo.

  4. Vous vous prėsentez à la fin de votre article comme une association qui offre un service de réinformation.
    Vous devriez plutôt dire un service de désinformation.
    La fameuse théorie de l’escalade à laquelle vous faites allusion, qui soutien que le cannabis mènerait la plupart des consommateurs vers la consommation de drogues dures ( héroïne, lsd, ecstasy, etc…) est une supercherie, des études sérieuses qui remontent déjà à quelques années l’on fort bien démontré et tendent même à prouver que sous controle médical, le cannabis est un précieux allié pour sortir des consommateurs de l’addiction d’une autre drogue autrement plus néfaste: l’alcool.
    Vous allez encore plus plus loin dans le surréalisme et la désinformation en vous acharnant sur Madame Touraine qui, contrairement à ce que vous croyez et affirmez, est en fait dans le camp des prohibitionnistes et donc, le votre.
    J’en veux pour preuve sa décision d’envoyer au sénat, pour la discussion d’un projet de loi de légalisation du cannabis proposé par Madame Esther Benbassa en 2015, la délėguée au droit des femmes qui n’a bien entendu aucune compétence dans ce domaine. Ce fut une façon de se moquer de l’ensemble de la communauté cannabique, des dėfenseurs d’une nouvelle approche politique et philosophique ainsi , accessoirement que de Madame Benbassa et de son parti politique, EELV, tout en fermant la porte à une quelconque réforme.
    Votre gnorance et vos contre vérité ne plaident pas en faveur de la prohibition et donc des prohibitionnistes qui ne sont finalement que des complices des traficants, organisations terroristes et autres groupes mafieux qui se réjouissent de votre discours car ils peuvent, grâce à vous, continuer leur lucratif trafic.
    Pour votre gouverne, sachez que cela, les Français en ont désormais conscience. Ils sont 84% à trouver la loi Française inefficace et inappropriée, 54% souhaitent un débat au sujet du cannabis dans le cadre des élections présidentielles et 52% choisissent la légalisation comme solution aux problèmes résultant non pas du cannabis mais de la prohibition.
    A bon entendeur…

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Compte tenu des positions très gauchistes de Mme Touraine, je doute qu’elle relance le sujet du cannabis pour arriver aux conclusions déjà élaborée interdisant le trafic de cette drogue.
      En ce qui concerne ce que je raconte, je ne suce pas les infos de mon pouce. Je prend les avis de ceux qui s’y connaissent mieux que moi, comme ce professeur académicien que je cite ; ainsi que dans la presse spécialisée. De plus en tant que médecin j’ai eu des cas de jeunes personnes passées du cannabis au néocodion puis au LSD et la coke. L’un d’entre eux d’ailleurs a voulu me trancher la gorge avec un ancien rasoir de barbier. Je m’en suis tiré en me battant ; ce qui m’a valu deux décollements de la rétine.Comme tous les rédacteurs je m’appuie sur des données scientifiques spécialisés. Et je vois des gens comme vous sans compétence particulière qui viennent parler de contre-vérités et de mon ignorance.
      Quant à se servir du cannabis pour désintoxiquer l’addiction à l’alcoolisme, c’est passer de la peste au choléra.

  5. Fumer du cannabis et avancer dans la vie n’est pas incompatible , pourquoi ne pas légaliser pour contrôler la consommation et surtout éviter que ça tombe dans les mains de notre jeunesse ? Les deallers n’ont pas de scrupule à vendre à nos jeunes . Nous sommes dans une hypocrisie totale , regardez les dégâts de l’alcool Monsieur , vous êtes sans doute adepte de votre verre de Whisky et bien sachez que fumer un joint n’est pas plus mauvais . Il est temps de faire évoluer la mentalité , des statistiques montrent que le cannabis a très peu d’impact sur la vie de l’homme , son entourage et son travail , contrairement à votre alcool ! ( et fumer n’empêche pas de lire les actualités et de se cultiver … )
    Denver

  6. HorsSujet says:

    La prohibition d’un produit consommé par plusieurs millions de personnes engendre violence, insécurité, corruption, produits frelatés, prolifération des trafics, des consommateurs et des contrefaçons synthétiques…C’est promouvoir son utilisation notamment par la jeunesse. C’est une source de souffrance incommensurable pour la société qui ne peut aller qu’en s’accroissant…
    Un minimum de culture historique permet d’en comprendre les mécanismes. Limiter le débat aux bienfaits ou méfaits du cannabis sur la santé est au pire une escroquerie intellectuelle, au mieux une fadaise. Cette paresse intellectuelle ressemble à celle de ces Maoïtes qui exterminèrent les moineaux pour protéger les cerises qui finalement se sont toutes faites dévorer par les vers. Bien Cordialement.

  7. c’est fou, de manière systématique les anti cannabis nous ressortent les mêmes intox… si fumer du cannabis est effectivement dommageable pour la santé pour quoi ne jamais parler d’autres modes de consommation tel que la vaporisation ou l’inhalation ?

    • Plante merveilleuse qui soulage la douleur de beaucoup de malades, notamment ceux qui ont la sclerose en plaque. Oui, cela fait des années qu’il existe des vaporisateurs, très souvent utilisés par ces malades, cela evite la combustion et le tabac. On produit à partir du chanvre des tas de choses (papier, textiles, carburant, isolation, etc.) et ça c’est pas bon pour les lobbies et entreprises, c’est la vraie cause de la prohibition. Imaginez-vous, c’est une plante très facile à cultiver, si c’était légal au niveau ludique, d’autres la cultiveraient, entre autres à des fins commerciaux de proximités, cela ferait de la concurrence aux lobbies.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Il existe effectivement des spray au cannabis (Marinol, Sativex). Ils ne sont utilisé que de manière expérimentale par certains services des hospitalier par dérogation en attendant que le gouvernement ne prenne une décision. Très peu de patient en bénéficient. La question est que malheureusement il y a une confusion qui s’est faite entre la forme thérapeutique qui à mon avis est utile et l’usage récréatif qui lui est toxique.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Il y a des formes en inhalation qui sont expérimentées dans certains hôpitaux ad expérimentum. Peu de gens en profitent.

  8. Je vous souhaite de ne pas avoir à supporter le millième des douleurs quotidiennes des malades chroniques (crohn, sclérose en plaques, sida, cancers, maladies orphelines…).
    Les effets antidouleur et luttant contre la nausée et autres symptômes des maladies chronique du cannabis ne sont plus à démontrer. Le sativex entre autres est la pour le prouver.

    « l’usage du cannabis ne se justifie pas »
    Les antidouleurs classiques (paracetamol, ibuprofène, ketoprofène etc…) sont une catastrophe pour le corps humain et une consommation excessive détruit le foie et l’estomac.
    Pourquoi en consomme t’on ? Eh bien car pour le moment légalement il n’y a pas d’alternatives et le cannabis pourrait en être une, naturelle et non synthétisé en plus…

    De plus, quid des modes de consommations alternatifs ? Le joint n’est pas la seule méthode et la majorité des problèmes liés au cannabis sont dus à sa consommation fumée. Quid de la vaporisation qui permet de consommer sa beuh sans abimer son système respiratoire ? Quid des aliments infusés de cannabis ?

    De plus, désolé de vous décevoir mais le cannabis n’est pas la drogue passerelle vers les drogues dure : c’est l’alcool. Oui cet alcool que vous prônez au nom d’une stupide culture historique « judéo-chrétienne » comme disait l’autre conne.

    Je concluerais en citant un célèbre humoriste qui disait « si au lieu de dire buvez ce vin c’est mon sang dieu avait dit fumez ce shit c’est mes cheveux, on fêterait le marocain nouveau chaque année. ».

    Bref arrêtez le pastis, ça vous fait dire beaucoup de conneries.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Bravo ! Je vous admire de voir que vous vous y connaissez mieux qu’un professeur spécialiste de la question et que l’Organisation mondiale de la santé. Mes infos viennent d’un article publié dans le Figaro dont il était exclu que je fasse un copié-collé ce qui aurait beaucoup plus simple mai que la loi m’interdit. Idem pour les deux pages du Quotidien du médecin. Vous vous prenez pour quoi. Vous avez la science infuse. C’est « l’imagination au pouvoir » le grand slogan de Mai 68. Je ne vois pas pourquoi je vous réponds. Autant demander à un aveugle de voir et à un sourd d’entendre. Conclusion : continuez à vous droguer en toute bonne foi. Tôt ou tard la médecine vous rattrapera.
      Je vois cela autour de moi. Des amis médecins qui fumaient comme des sapeurs présentent sont mort de cancers du poumon ou de bronchite chronique. Ils sont morts prématurément. Pour l’alcool idem
      Je ne bois du ricard uniquement quand j’ai la diarrhée..

      • Utiliser la même réponse copié-collé pour chaque commentaire qui ne va pas dans votre sens indique bien que vous ne souhaitez pas ouvrir le débat.

        Depuis quand est-il interdit de citer ses sources ? Existent-elles vraiment ?

        « Je vois cela autour de moi. Des amis médecins qui fumaient comme des sapeurs présentent sont mort de cancers du poumon ou de bronchite chronique »
        J’ai écrit 4 lignes à ce sujet dans ma réponse, merci de les considérer.
        Merci de considérer également les autres commentaires évoquant la vaporisation.

        • « [x] indique bien que vous ne souhaitez pas ouvrir le débat. » Que signifie alors le fait que c’est lui qui a ouvert le débat en rendant accessibles aux lecteurs de MPI les recherches de ses collègues parues dans un journal spécialisé ? A-t-il fait par mégarde quelque chose qu’il ne voulait pas faire ?

          • Parler de sources sans les citer et dénigrer les avis contraires à sa positions ce n’est pas un débat, plutôt de la propagande dont le milieu catho est si friand

      • Effectivement, il y a eu cet article sur le figaro. Rappelez-moi, quelles sont les compétences d’un ORL en addictologie? Quel était la teneur de ses cours sur le cannabis pendant sa formation? La théorie de l’escalade a été réfutée de nombreuses fois depuis les années 70 par toutes les études sérieuses. Qu’il soit membre de l’académie de médecine ou de pharmacie ne m’étonne guère. Leurs sorties sur le sujet leur a fait perdre toute crédibilité et c’est à cause d’eux qu’encore aujourd’hui, au pays des droits de l’homme, de nombreux malades qui pourraient bénéficier de cette plante en sont privés. Ces académiciens ont vendu leur serment d’Hippocrate à l’industrie pharmaceutique qui a tout à perdre d’une légalisation. http://mashable.france24.com/monde/20160914-labos-pharmaceutiques-cannabis-medicaments

        • @ « Ces académiciens ont vendu leur serment d’Hippocrate »

          Comme ceux qui pratiquent l’avortement et l’euthanasie ?

  9. Jean-Pierre Dickes says:

    Bravo ! Je vous admire de voir que vous vous y connaissez mieux qu’un professeur spécialiste de la question et que l’Organisation mondiale de la santé. Mes infos viennent d’un article publié dans le Figaro dont il était exclu que je fasse un copié-collé ce qui aurait beaucoup plus simple mai que la loi m’interdit. Idem pour les deux pages du Quotidien du médecin. Vous vous prenez pour quoi. Vous avez la science infuse. C’est « l’imagination au pouvoir » le grand slogan de Mai 68. Je ne vois pas pourquoi je vous réponds. Autant demander à un aveugle de voir et à un sourd d’entendre. Conclusion : continuez à vous droguer en toute bonne foi. Tôt ou tard la médecine vous rattrapera.
    Je vois cela autour de moi. Des amis médecins qui fumaient comme des sapeurs présentent sont mort de cancers du poumon ou de bronchite chronique. Ils sont morts prématurément. Pour l’alcool idem.

  10. Jean-Pierre Dickes says:

    Bravo ! Je vous admire de voir que vous vous y connaissez mieux qu’un professeur spécialiste de la question et que l’Organisation mondiale de la santé. Mes infos viennent d’un article publié dans le Figaro dont il était exclu que je fasse un copié-collé ce qui aurait beaucoup plus simple mai que la loi m’interdit. Idem pour les deux pages du Quotidien du médecin. Vous vous prenez pour quoi. Vous avez la science infuse. C’est « l’imagination au pouvoir » le grand slogan de Mai 68. Je ne vois pas pourquoi je vous réponds. Autant demander à un aveugle de voir et à un sourd d’entendre. Conclusion : continuez à vous droguer en toute bonne foi. Tôt ou tard la médecine vous rattrapera.
    Je vois cela autour de moi. Des amis médecins qui fumaient comme des sapeurs présentent sont mort de cancers du poumon ou de bronchite chronique. Ils sont morts prématurément. Pour l’alcool idem. De plus je ne bois du Ricard que quand j’ai la diarrhée.

    • exo-plank says:

      Bel argument d’autorité, mais totalement sans valeur…

      Soyez scientifique et acceptez les oppositions lorsqu’elles sont référencées.

      Je précise que je suis non fumeur, mais scientifique adepte de la méthode que malheureusement vous ne suivez pas.

      • Continuez à devenir le scientifique que vous n’êtes pas encore en cherchant dans un bon dictionnaire ce que veut dire ‹accepter›.

        • exo-plank says:

          À quoi sert ce commentaire si ce n’est à déverser votre haine que vous ne pouvez plus contenir?

          Vous n’apportez rien, et ne faite en rien avancer cette discussion, votre commentaire est donc purement inutile.

          Effectivement, je vous accorde que mon français n’est pas parfait. Cependant, il ne s’agit pas non plus de ma langue maternelle, et il faut bien avouer que votre langue n’est pas des plus simples à maitriser. De plus, attaquer sur la forme et non sur le fond démontre un aveu de faiblesse et une incapacité a contre argumenter.

          Pour terminer et pour satisfaire votre curiosité, je vous informe que je suis professeur en biologie moléculaire. À l’avenir, éviter d’avancer des faits dont vous ignorez la véracité, cela vous évitera de passer pour un imbécile.

          • Vous parlez avant de penser assez loin. Un coup de dictionnaire s. vv. ‹accepter› et ‹référencer› (en assumant toutefois que vous y trouviez celui-ci) est bien indiqué dans le cas actuel, car vous semblez penser non seulement qu’accepter ce que dit quelqu’un est la même chose que dire qu’il a raison, mais aussi qu’il faut croire n’importe quoi qui émane de n’importe qui qui se tient pour une autorité parce qu’il a affublé ses assertiions de quelques références douteuses ou même bidons. Je ne vous hais pas, mais vous avez encore des choses à apprendre sur le procédé scientifique ; commencez donc avec le dictionnaire (de français ou pas ; accepter, accept, annehmen, tous ces verbes se laissent pervertir dans le sens d’en haut).

            • Qu’entendez vous par références douteuses ou bidons ?
              Des exemples de revues scientifiques à recommander peut être ?
              Est ce que ce sont celles qui ne vont pas dans votre sens ? Sinon je suis content de savoir que vous acceptez par la théorie de l’Évolution et que vous rejetez le créationnisme.

              • Désolé enlever le « par »

              • Écoutez, le monde scientifique, wissenschaftlich (je parle de toutes disciplines) est pourri. On écrit des articles pour obtenir un poste, et après cela pour être promu. On écrit à cet effet ce qui sera publié, donc justement qui ne contient pas de nouveaux aperçus, si ce n’est que sur des trivialités non dérangeantes appuyées ou détrônées par les trivialités d’autres. Les universités sont tout à fait aussi corrompues que les associations de PDG des grands monopoles La fameuse recherche de la vérité dont on parle n’existe pas sur le marché intellectuel, puisque ça ne s’y paie pas ; il faut au vrai scientifique attendre la béatitude éternelle pour avoir sa pai-, les requiem æternam et lucem perpetuam. Oremus et pro scientificis. Flectamus genua. Levate.

                • Il est plus facile de dénigrer l’ensemble comme vous le faîtes que de réfléchir; C’est sûr, çà demande un effort. Ce n’est pas à la portée de tout le monde. Croire dans une religion est beaucoup plus facile on évite les questions puisqu’il suffit de… croire.
                  Plutôt que vos citations latines, ouvrez un livre de sciences. Il y a en d’excellents et de tout niveau. Même Einstein en a écrit d’abordables.
                  Merci d’avoir donner raison à Nietzsche. La foi, c’est refuser de connaître la vérité.

                  • MCF68, Ne dites pas que c’est facile de croire et « qu’il suffit de croire » puisque vous n’y arrivez même pas.

                    • Penser n’est pas croire. …
                      L’intelligence c’est ce qui, dans un homme, reste toujours jeune. Je la vois en mouvement, légère comme un papillon ; se posant sur les choses les plus frêles sans seulement les faire plier. …
                      Lorsque l’on croit, l’estomac s’en mêle et tout le corps est raidi ; le croyant est comme le lierre sur l’arbre. Penser, c’est tout à fait autre chose. On pourrait dire : penser, c’est inventer sans croire

                  • Tout ça pour dire quoi ? « penser n’est pas croire » : vous enfoncez des portes ouvertes, MCF68.

                  • Mais penser mène à croire.
                    La perfection implique l’existence de Dieu (cf saint Anselme « Proslogion »)

                    • Pas du tout sinon il n’y aurait pas autant d’athées dans le monde. Et plus de 90 % scientifiques ne le seraient pas non plus; Je le regrette pour lui mais Saint Anselme n’a aucune compétence dans le domaine de la science.

                  • @ MCF68
                    Saint Anselme a toutes les connaissances dans la Science des sciences, en tant que Docteur de l’Eglise.

                    Comment expliquez-vous qu’il y ait 90% d’athées alors qu’il « est si facile de croire » ?
                    L’intelligence va en diminuant. Et les jouissances (là où il n’est pas besoin de réfléchir) en augmentant.

                    • @Efgy.
                      Effectivement si vous prenez la théologie en compte (qui n’est pas une science) je reconnais les grands mérites de Saint Anselme dans ce domaine. Mais c’est tout.
                      Je ne crois pas que l’intelligence va en diminuant. (Encore que quand je corrige les partiels je me pose des questions). Mais se rendre à l’ignorance et l’appeler Dieu a toujours été prématuré. Et le reste aujourd’hui.

                  • L’intelligence vient de Dieu, donc ne parlez pas d’ignorance ! Ainsi, ce ne peut être Lui qui va s’opposer à la science, mais la science qui s’oppose à Lui. Dieu n’a jamais été un obstacle à la science, Il ne peut aller contre Lui-même.

                    La théologie est une science, contrairement à ce que disent certains auteurs, qui, en revanche, admettent sans problèmes la sociologie, la psychologie, la logométrie, la philosophie, etc. comme des sciences… Les détracteurs de Dieu se reconnaissent aisément.

                  • L’intelligence vient de Dieu, donc ne parlez pas d’ignorance ! Ainsi, ce ne peut être Lui qui va s’opposer à la science, mais la science qui s’oppose à Lui. Dieu n’a jamais été un obstacle à la science, Il ne peut aller contre Lui-même.

                    La théologie est une science, contrairement à ce que disent certains auteurs, qui, en revanche, admettent sans problèmes la sociologie, la psychologie, la logométrie, la philosophie, etc. comme des sciences… Les détracteurs de Dieu se reconnaissent aisément…

      • Il y a de nombreuses études qui montrent les dangers du cannabis. Je vous mets le lien d’une d’entre elle : http://www.pnas.org/content/109/40/E2657.abstract

        Les experts sont également unanimes sur la théorie de l’escalade : il n’existe aucune preuve expérimentale d’un lien de causalité directe entre consommation de cannabis et expérimentation de drogues plus « dures ». « Quitte à chercher une corrélation, elle serait plutôt entre l’alcool et l’héroïne », souligne d’ailleurs Marc Valleur médecin chef du centre médical Marmottan à Paris.

        • Jean-Pierre Dickes says:

          Qui a donc raison, Marc Valeur ou le professeur et académicien qui a écrit dans le Figaro. Mais j’ai effectivement vu une dérive du cannabis vers le shit. Dans le temps je m’étais occupé de drogués. J’ai arrêté dans la mesure où j’ai failli être tué par un toxico qui exigeait du subutex alors que les pharmacies avaient téléphoné aux praticiens pour leur dire que l’intéressait tournait d’un médecin à un autre et d’une pharmacie à une autre.

          • Je ne sais pas. Possible d’avoir les références de l’étude de votre professeur qui démontre la théorie de l’escalade ?

          • Dr.Tuble says:

            Jean-Pierre Dickes « Vous avez failli être tué pour refuser de la drogue à un toxico ».
            Ok mais
            Vous avez un problème de vision cher Monsieur
            Vous ne voyez pas une personne en souffrance.
            Vous voyez un TOXICO. .
            La compassion et le recul Zéro

            Tout est dit

            • Xavier Celtillos says:

              Vous appelez ça de la compassion d’enfoncer quelqu’un dans ce qui le détruit ?

            • Jean-Pierre Dickes says:

              Dr Tuble. C’est précisément parce que j’avais de la compassion que je m’occupais des toxicomanes. Mais le Conseil de l’Ordre des médecins et la Sécurité Sociale se sont mis d’accord pour que nous ne pouvions suivre que cinq d’entre eux au maximum. Ce dont je me suis contenté. Ceci à cause des trafics qui se faisaient avec le Subutex

          • « Une dérive du cannabis vers le shit » ? Vous savez que le shit est composé de cannabis au moins ?
            Et à votre avis qui pousse à la consommation d’un produit frelaté vendu dans la rue, ce ne serait pas l’état par hasard ? Alors qu’aux états-unis cela à permis de supprimer tout cet argent sale et créer de vrais emplois pour les citoyens normaux… (cannabis=+70% des sommes de la drogue dans le monde)
            52% des français sont pour un changement et ça ne fera qu’augmenter. Que vous postiez vos vieilles propagandes ou non 🙂

          • Elbatlebeur says:

            @a tous ceux et celles qui prônent la légalisation du cannabis ,
            Petit rappel :
            – la drogue n’est pas nocive parce qu’elle est illégale mais qu’elle est illégale parce que nocive.
            Qu’on se le dise et qu’on se le répète !

            • Le tabac et l’alcool sont aussi des drogues. Et leur dangerosité est plus grande que le cannabis. Pourtant elles ne sont pas interdites.

            • C’est tellement évident qu’il paraît même incroyable d’avoir à le rappeler.

              • Et quand le fait qu’elle soit illégale la rend encore plus nocive et qu’elle est consommée par plusieurs millions d’individus dans notre pays, d’autres évidences ne vous sautent pas aux yeux?
                https://www.ted.com/talks/ethan_nadelmann_why_we_need_to_end_the_war_on_drugs?language=fr

                • A vos yeux, mais pas aux miens.
                  Et vous, l’existence de Dieu ne vous saute pas aux yeux ?

                  • Ce n’est pas le sujet mais si ça peut vous faire plaisir, oui, je crois en Dieu. Pas en la religion en revanche. Je ne suis donc pas athée mais plutôt agnostique. J’ajoute que la foi n’est pas incompatible avec la science. Cette dernière décrit juste le monde quand la foi cherche à lui donner un sens.

                  • @ Tom
                    Je ne souhaitais pas une réponse à la lettre de votre part.
                    Ma question était là pour vous dire que ce qui saute à vos yeux n’est pas ce qui saute aux yeux de tout le monde.
                    Donc je suis parfaitement d’accord avec Elbatlebeur :
                    « – la drogue n’est pas nocive parce qu’elle est illégale mais qu’elle est illégale parce que nocive. »

        • exo-plank says:

          MCF68, vous n’avez manifestement pas compris mon commentaire. Je ne dis pas qu’il n’existe pas de publication en faveur des dangers du cannabis.

          Je ne fais que remarquer que Mr Dickes utilise un argument d’autorité :

          « Je vous admire de voir que vous vous y connaissez mieux qu’un professeur spécialiste de la question et que l’Organisation mondiale de la santé. »

          Or, ce type d’argument n’a strictement aucune valeur, et n’est pas digne d’un scientifique.

          L’acceptation des positions inverses (argumentées) est non négligeable pour éviter les dérives et pour faire avancer le débat.

          • Vous avez raison. Et je m’en excuse. Je viens de m’en rendre compte en lisant votre commentaire. Je ne peux évidemment que souscrire à ce que vous dites.

            PS : Mettez peut être mon erreur sur la surprise de rencontrer quelqu’un sur ce site qui partage la démarche scientifique. Nous ne sommes vraiment pas très nombreux.

            • Entre partager « la démarche scientifique » et adhérer à des théories surréalistes, il y a un profond abîme. Car il me semble, au contraire, que sur ce site, il y en a peu (ou pas) qui ne partagent pas « la démarche scientifique ».

              • Qu’est ce que vous considérez comme une théorie surréaliste ? De mon point de et de celui de la communauté scientifique le créationnisme, le dessein intelligent sont des théories surréalistes.
                Quelles seraient les vôtres ?

                • Pour vous les scientifiques, notre point de vue est surréaliste, en quoi vous intéressent-ils ? Ne faites pas semblant de vous y intéresser. Vous avez déjà décrété que Votre point de vue est Vérité, et vous l’avez érigé en théorie; pourtant il ne donne AUCUNE preuve tangible. Et il ne peut pas en avoir puisque votre théorie de l’évolution sort de l’imagination scientifique, un peu comme les romanciers de science fiction pour lesquels tout pourrait être vrai. La science de l’affabulation a un bel avenir (comme le dit pamino : ça paye).

                  • plutôt au singulier : « en quoi vous intéresse-t-il ? »

                  • Manifestement,ni Pamino ni vous n’avez la moindre idée de la démarche scientifique. Mais en y réfléchissant ce n’est pas anormal. Pour un croyant il est difficile de concevoir que la raison prime sur la foi.
                    C’est surréaliste effectivement. Car vous rejetez des preuves non pas en leur opposant d’autres preuves mais simplement au nom d’une croyance. Un peu comme ceux qui ont condamné Galilée. Mais au bout de 400 ans de la m^me litanie çà lasse un peu et la surprise s’émousse.
                    Je vous ai déjà indiqué un ouvrage sur la théorie de l’Évolution. Lisez le d’abord et on en reparle ensuite.
                    Vous savez question science-fiction la bible c’est vraiment le best-seller n°1.

                  • La raison ne prime pas sur la foi. Elle mourra avec vous.
                    Foi et raison ne s’opposent pas. Lisez les écrits de saint Anselme pour vous en rendre compte, il a travaillé à le prouver.
                    Les « preuves » que vous prétendez avancer n’en sont pas (en ce qui concerne la théorie de l’évolution). Peut-être que dans 1000 ou 2000 millions d’années, lorsque les hommes auront encore évolué et se seront transformés en… je ne sais quel autre animal inconnu (?), peut-être alors que l’on pourra parler de théorie de l’évolution !…
                    En attendant, nous descendons d’Adam par la chair et de Dieu par l’esprit, et non d’un nul part sidéral.

                    • Enfermez dans vos croyances vous êtes en plein déni. Je n’arriverai sans doute jamais à vous convaincre. Mas j’ai bon espoir. Après tout l’un des plus hauts représentant de l’Église qui fut canonisé pour ses grands mérites a reconnu cette théorie. Comme il a reconnu l’erreur de l’Église sur Galilée.

                      Et si vous avez des enfants, vous devriez leur interdire d’aller à l’école parce que la théorie de l’évolution est au programme.

                  • @ « si vous avez des enfants, vous devriez leur interdire d’aller à l’école parce que la théorie de l’évolution est au programme »

                    Les enfants savent réfléchir droit. Lorsqu’on leur parle de cette théorie, en famille, ils comprennent bien que c’est de l’imagination scientifique. C’est pourquoi, il leur est facile de retenir cette fable en pensant différemment.

                    • Penser différemment ? Fort heureusement le créationnisme n’est pas enseigné. Et concernant les enfants les miens n’ont jamais cru à un type qui multipliaient les pains.

                  • pamino ne l’a pas si bien dit.

                  • @ « les enfants les miens n’ont jamais cru à un type qui multipliaient les pains »

                    C’est pourtant écrit dans un document historique, et avec des témoins, contrairement à votre théorie où il n’y a ni témoin ni documents pour la prouver.

                  • @ MCF68

                    Lorsqu’une enquête est faite sur un vol par ex, on arrive par déduction à trouver un coupable : il suffit d’aller sur le terrain, de recueillir les preuves et de faire marcher son intelligence.
                    La disparition du corps du Christ est réelle. La résurrection a été révélée, comme le Christ Lui-même l’avait d’ailleurs annoncée. Ensuite, vous croyez ou non, mais votre démarche sera la même que pour n’importe autre quel « fait de société » : vous donnez votre confiance ou non. Il y a tant de faits auxquels vous croyez sans que jamais il n’y eut de témoins !
                    Chacun est libre de sa sélection, en effet, mais ne venez pas mettre en doute des faits avérés, simplement parce que vous avez choisi de ne pas y croire : ce n’est pas un argument valable.

                    • Je vais essayer le point de vue scientifique : Le même mot de résurrection est employé dans les Évangiles suivant plusieurs significations qui n’ont finalement rien à voir entre elles. D’une part, Jésus ressuscite des morts qui redeviennent vivants comme les autres vivants, et puis qui de toute façon, suite à cela, mourront à nouveau un jour pour de bon comme tout le monde. D’autre part, la résurrection de Jésus une fois pour toutes, pour passer à travers les murs, pour apparaître subitement et se volatiliser comme un fantôme, et puis ensuite pour monter au ciel. Ce sont bien deux notions de résurrection très différentes l’une de l’autre. Ainsi Paul insiste sur le caractère très différent de la résurrection promise: on ressuscitera très différent (« corps spirituel » etc) en comparaison de la manière qu’on a vécu. Donc, aucun rapport avec les résurrections telles des guérisons de la mort, que Jésus aurait opérées de son vivant, à Lazare et un autre. Ces dernières ne sont pas si extraordinaires que cela, puisque (quasiment) semblables à des choses qui arrivent régulièrement (arrivées actuellement à des millions de gens): des gens dans le coma ou semblant morts, qui sont réanimés. Or, dans ces derniers cas, un nombre significatif (quoique minoritaire) des personnes revenant de la mort en rapportent un témoignage, de sortie du corps, rencontre avec une Lumière etc. N’est-ce pas la partie la plus intéressante de l’aventure ? Mais les Évangiles ne rapportent pas de tels témoignages. Pourquoi ? Cela n’aurait-il pas été l’occasion de témoigner de la réalité (le caractère non inventé) de cette aventure, que de raconter les voyages hors du corps des personnes concernées ? Car hors du corps on accède a une plus grande connaissance. Ainsi, si c’est bien Jésus fils de Dieu qui a ramené ces âmes dans leur corps, le témoignage aurait pu inclure le fait que hors de leur corps, regardant Jésus, ils y auraient vu une grande lumière, et un dialogue en pensée entre eux et Jésus, lequel aurait, contrairement aux autres humains, la capacité de percevoir et dialoguer avec les âmes désincarnées. Mais rien de tout cela. Aucune trace, dans ce récit, de la réalité telle qu’on la connaît aujourd’hui de ce qui est vécu par ceux qui reviennent de la mort…

                      Aussi, l’idée de résurrection est une absurdité par rapport à ce qu’on sait désormais de la physique, d’après le formalisme de la physique quantique: les atomes ou particules de chaque espèce n’ont aucune individualité, sans possibilité, même métaphysique et inobservable, de les repérer: un échange d’atomes de même espèce préserve rigoureusement l’état du système. La seule chose qui définit un système physique est donc son nombre d’atomes de chaque espèce et leur disposition. Ainsi un corps (« une chair »), c’est ni plus ni moins un ordre particulier d’assemblage des atomes. Même si on voulait s’amuser à suivre les atomes dans le corps humain, on sait que la plupart des atomes qui nous constituent sont quasi entièrement renouvelés un grand nombre de fois au cours de la vie par l’alimentation et autres échanges de matière avec l’extérieur – remplacement qui est une non-transformation. Donc lorsqu’un corps devient mort, autrement dit cet ordre s’effondre, même si jamais on voulait le regretter et recréer ce qui a disparu, il n’y a aucune valeur à attacher aux atomes individuels qui constituaient le corps. Il n’y a pas plus de raison de reconstruire le corps avec les mêmes atomes qu’avec des atomes « différents » (par clonage par exemple), cela étant la même chose. Donc, même si on a quoi que ce soit à regretter au niveau matériel, l’idée de résurrection est une absurdité. Une réincarnation dans un autre corps (ayant si possible bénéficié d’un progrès génétique) est déjà une possibilité bien plus cohérente.

                  • @ MCF68

                    Il est évident que vous ne savez pas lire les Ecritures.
                    Ce que vous dites n’a aucun sens.
                    Si ce que vous dites est vraiment le point de vue scientifique, alors c’est très grave d’en arriver là : les scientifiques ne savent ni lire ni raisonner. Ils restent au ras des pâquerettes. Les bras m’en tombent. Je ne sais quoi répondre devant votre commentaire si puéril. Il faudrait passer beaucoup de temps à vous former l’intelligence et je n’ai pas ce temps malheureusement.
                    Histoire quand même de répondre quelque chose que vous pourrez comprendre, sachez qu’un mot a souvent plusieurs sens, ouvrez un dico de temps en temps et vous verrez que c’est vrai. Par ex, le mot « pied » peut vouloir dire « partie terminale du membre inférieur, articulée avec la jambe » ou « partie d’un objet servant de support » ou « groupe de syllabes constituant la mesure élémentaire du vers, dans la métrique grecque et latine » ou « arbre, plante, en tant qu’unité », etc. Et l’on trouve aussi des expressions avec ce même mot qui peut signifier plusieurs choses différentes bien que le mot en lui-même soit le même. Ex : « c’est le pied ! » qui veut dire que c’est agréable. ou « Faire des pieds et des mains » qui veut dire « se démener ». Etc. Donc que le mot « résurrection » ait plusieurs significations n’a rien d’exceptionnel. D’où l’importance du contexte pour en tirer le vrai sens.
                    Je n’ai pas le temps de reprendre tout le point de vue scientifique qui est d’une absurdité sans nom, donc je vous laisse à vos atomes. On n’a rien à espérer de la science aujourd’hui. Elle ne sait plus rien et devient débile.

                    • @Efgy

                      Comme ceux qui ont condamné Galilée vous ne comprenez rien à la science ni à la démarche scientifique. Je vous recommande la lecture de l’ ouvrage de Robert Merton « The normative Structure of Science ». Et dans ce cadre là, dans cette démarche là, la théorie de l’Évolution est parfaitement fondée et c’est une théorie scientifique.

                      Il n’ y a d’ailleurs aucune je dis bien aucune autre théorie scientifique qui explique mieux que la théorie de Darwin. Il n’a y aucun scientifique qui propose une alternative valable. De mon coté la science est parfaitement claire. C’est même tellement clair que le pape Jean Paul II a reconnu cette théorie. Si du point de vue de la religion vous pensez en savoir plus que lui çà ne me pose aucun problème

                      Si pour des raisons religieuses vous pensez que Dieu nous a crée c’est parfaitement respectable. Mais votre opinion même partagée par des millions d’autres gens n’est absolument pas un théorie scientifique.

                  • @ MCF68
                    La « théorie » de l’évolution n’est absolument pas une théorie, quoique vous en disiez. Il n’y a AUCUNE preuve à l’appui de cette absurdité.Cette théorie sort tout simplement de l’imagination scientifique athée et pourtant friande de surréalisme. Et c’est cette absurdité sans pareil que les soi-disant scientifiques veulent faire avaler à des gogos, comme le pape, qui n’est pas infaillible en la matière !
                    Notre-Seigneur a dit dans Matthieu 19, 4 : « Il répondit: N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme. »
                    L’Homme ne descend donc pas du singe, c’est clair.
                    Que vous ayez un singe pour ancêtre, ça regarde votre famille, mais dans ma famille, on descend d’Adam et Eve. Et là est la vérité révélée par Dieu.

                    • Il y a pléthore de preuves. Il y a en même tell ment qu’aucun scientifique ne soutient le contraire. Il n’y aucune autre théorie qui explique les faits aussi bien. Vous invoquez Dieu. Vous n’êtes donc plus dans le domaine de la science. Mais vous savez il a fallu près de 350 ans à l’Église pour reconnaître son erreur sur Galilée. J’espère juste que cela vous prendra moins de temps. Si vous ne voulez pas suivre la science suivez au moins Jean Paul II sur ce sujet.

                  • @ MCF68

                    Il ne peut y avoir que des fausses preuves, inventées par les hommes, car le fait est que l’on ne descend pas du singe, mais des être humains que sont Adam et Eve.
                    Il n’y aura jamais de preuves de cette histoire pour enfants qu’est la « théorie » de l’évolution, qui reste une théorie fictive, en effet…

                    Jean-Paul II est le chef de l’Eglise et le domaine scientifique n’est pas de sa compétence de successeur de saint Pierre. Qu’il s’égare donc n’est pas étonnant, il s’est bien égaré en embrassant le coran, alors…
                    D’ailleurs, pourquoi d’un seul coup partez-vous foi à ses propos puisqu’il ne représente rien pour vous ? Vous êtes bienveillant avec les gens quand ça vous arrange. La science est loin de l’humilité dont elle se vante sans arrêt. Cette hypocrisie est déplaisante, et pas digne de confiance.

                    • @Efgy
                      Le point d’achoppement de notre désaccord est que nous argumentons suivant 2 domaine différents. la science pour moi. La religion pour vous.

                      Si on se place dans le champ de la science, Il y a 2 choses très importantes :

                      – La première c’est que la théorie de l’Évolution c’est amplement démontré , c’est parfaitement admis, c’est même enseigné. Dès la terminale scientifique en France. D’ailleurs vous seriez en peine de trouvez une théorie scientifique alternative. Il n’y en a tout simplement pas.
                      – Il existe des théories alternatives à l’Évolution, créationnisme, dessein intelligent etc..Mais ce ne sont pas des théories scientifiques.

                      La question simple est de quel coté vous vous placez. Qu’un croyant par ses convictions religieuses pensent qu’une entité divine nous a crée ne me pose aucun problème. Car il n’est pas dans le domaine de la science. Mais si ce même croyants se sert de ses même convictions et vienne sur le terrain de la science pour directe la théorie de Darwin est fausse et ne repose sur rien, là je vais me permettre de lui demander quels arguments scientifiques il peut avancer à l’appui de sa théorie.
                      Pour avoir débattu depuis longtemps pas seulement avec vous mais aussi avec d’autres et sur d’autres sites, je peux vous dire que la réponse est simple : Il n’y aucun argument scientifique en faveur d’une théorie alternative.

                      Comme vous êtes assez réfractaire aux concepts scientifiques je citai Jean Paul II dans l’espoir mince de vous convaincre. Ce n’est pas un scientifique je suis d’accord. Mais je gage que comme pour Galilée il aura pris l’avis de l’académie pontificale des sciences.
                      Il n’était d’ailleurs pas le seul, avant lui il y a eu le père dominicain Marie-Dalmace Leroy qui préconise d’abandonner une lecture littérale de la genèse. Ainsi que Teilhard de Chardin Et certaienment quelque autres certainement dont le nom m’échappe.

                  • @MCF68

                    La science a son domaine, bien sûr, et la religion la sienne en tant qu’elle s’occupe des âmes.
                    Mais la science n’est pas au-dessus de la Révélation.
                    Le Verbe s’est incarné pour réparer le péché originel d’Adam et Eve.
                    La théorie de l’évolution ne tient pas face à la Révélation divine donnée à TOUS les hommes en vue de leur salut éternel.
                    La pseudo-théorie de l’évolution est une fable pour scientifiques, soit en mal de science-fiction, soit qui ont pris un autre Dieu (le dieu hasard) en vénération. Ils prêts à se damner et à damner les autres pour défendre leur dieu hasard.
                    C’est de l’idolâtrie quoi que vous en disiez.
                    Les ecclésiastiques ne sont pas à l’abri non plus de l’idolâtrie, surtout un Teilhard de Chardin qui s’adore lui-même.

                    • La science ne prétend pas être au dessus. Elle dit simplement qu’elle explique les choses sans avoir besoin de faire intervenir un grand architecte ou un dessein intelligent.
                      J’ai plutôt l’impression que certains religieux essaye de faire passer la religion au dessus de la science.

                  • @ MCF68

                    Que certains religieux s’égarent, c’est certain. Teilhard de Chardin fait passer ses propres convictions avant la Révélation divine effectivement.
                    Cependant, comme je vous l’ai déjà dit ailleurs, que la science ne fasse pas entrer Dieu dans ses recherches proprement dites n’est pas un obstacle en soi. Car c’est la même chose pour n’importe quelle autre discipline.
                    Mais qu’elle invente n’importe quoi au mépris de la Révélation, c’est se mettre elle-même dans l’erreur, et se fourvoyer elle-même. Elle n’est plus digne d’être appelée science, mais plutôt « science-fiction », car elle se fabrique sa propre religion. Par là même, elle méprise les dons d’intelligence que Dieu lui a octroyés pour qu’elle coopère à glorifier la Création (car c’est son unique rôle).
                    Mais que fait-elle au contraire ? Elle nous rabaisse au niveau des animaux et des Barapapas ! « Hup hup hup Barbatruc ! » et je me transforme autant que je veux! Science-fiction ou dessin animé pour enfants, voilà les progrès scientifiques… Permettez-nous d’être catégoriques : on ne peut suivre ces affabulations.
                    https://www.youtube.com/watch?v=TsOiit3Mu3k

                    • Vous savez il y a aussi des scientifiques qui s’égarent. Pendant un moment certains théistes (surtout aux USA) ont défendus le dessein intelligent. Suite à des déconvenues judiciaires ils ont du renoncer.
                      Mais la science n’invente rien. Ce la repose sur des faits des preuves. Ceci vient en contradiction frontale avec des convictions religieuses. Mais ce n’est pas la première fois. Il y a eu avant le fameux précédent de Galilée. Pie XII a eu du mal a accepté le Big Bang. C’est d’ailleurs l’abée Georges Lemaître amenèrent le pape à reconsidérer sa position.

                  • @ MCF68
                    « Ceci vient en contradiction frontale avec des convictions religieuses. »

                    Qu’importe.
                    Ces convictions sont fondées (sinon elles ne seraient que suppositions).
                    Vous l’avez dit plusieurs fois : la science est toujours en recherche : demain, elle reniera ce qu’hier elle avait imposé comme théorie.
                    Nous, nous ne sommes plus au stade de la recherche, cher ami, Dieu s’est révélé et Il ne change pas du jour au lendemain. Nos convictions sont fondées sur le roc.
                    Le Big Bang est peut-être vrai, je ne l’ai jamais nié, mais il est certain que nous ne descendons pas du singe, mais d’Adam et Eve.
                    Dieu Lui-même en est la preuve véridique : Il s’est incarné et est mort sur une croix pour nous racheter de leur faute.

                    • Si on se place dans la démarche scientifique elles ne sont fondées sur rien.Voyez par exemple ce qu’en pense Prosper Alfaric. Comme à chaque fois vous essayez de généraliser. Mais ce que vous pensez se limite au cercle des croyants.
                      La science a réglé le cas du Suaire de Turin, de la résurrection etc…
                      La théorie du Big-Bang n’est pas peut être vraie. Elle est confirmée expérimentalement. Tout comme la théorie de l’Évolution. Adam et Eve n’ont jamais existé. A part dans la bible. Les fossiles trouvés par les paléontologues montrent sans l’ombre d’un doute que nous sommes le résultat d’une évolution. Que vous ne vouliez pas l’admettre ne change rien à la réalité des faits. Les religieux qui ont faits des études scientifiques comme Teilhard de Chardin admettent la théorie de l’Évolution.

            • exo-plank says:

              Et c’est avec plaisir que j’accepte vos excuses MCF68, même si en réalité aucune excuse n’est nécessaire. Il ne s’agit que d’une mauvaise compréhension de mon commentaire et non de mauvaise fois comme on peut l’observer ici.

          • Vous ne savez toujours pas ce que veut dire ‹accepter›.

        • @MCF68 (je réponds ici parce que la colonne est devenue impossiblement étroite 🙂 Selon ce que j’ai appris à l’école catholique sous Pie XII, les catholiques peuvent croire à l’évolution s’ils le veulent, pourvu qu’ils admettent Dieu comme première cause. À propos : j’ai fait au bac non seulement le latin mais aussi la physique et la chimie, et dans le manuel de chimie chaque chapitre avait quelque chose de latin en exergue. Je me souviens, malheureusement incomplètement en ce qui concerne le pentamètre, d’un distique élégiaque sur 2H2 + O2 —› 2H2O :
          Aëre cum crasso levis componitur aër :
          Fit sonitus […].
          (Je suis sûr que ces brins de latin étaient l’œuvre de l’auteur du manuel.) À l’examen écrit du bac en physique il fallait citer les trois lois de la motion de Newton. Fortis in fide, je les ai citées dans le latin original, et voilà : j’ai été reçu au bac.

          • @Pamino
            J
            e vous félicite pour avoir été reçu à votre examen du baccalauréat. Les écoles catholiques sont encore aujourd’hui d’un très bon niveau. Et l’académie pontificale des sciences a une excellente réputation au niveau mondial
            Si les catholiques veulent croire que Dieu est la cause première cela ne me pose aucun problème.
            Mais la science n’a pas besoin, suivant le mot de Laplace, de cette hypothèse.

            • Non, parce qu’elle remonte vers la source. Elle n’a pas atteinte celle-ci. Mais cela ne lui permet pas de nier qu’il y en ait une. Elle ne peut que répéter ce que disait un philosophe grec : περὶ τῶν θεῶν οὔτε ὡς εἰσὶν οὔτε ὡς οὐκ εἰσὶν ἔχω εἰπεῖν, que Cicéron traduit avec ‹de divis neque ut sint neque ut non sint habeo dicere› (du latin à ne pas être reçu au bac) ‘concernant les êtres divins, je ne peux ni affirmer ni nier qu’ils existent’. Cette attitude critique, scientifique, n’empêche évidemment ni qu’un croyant puisse être ou devenir un scientifique, ni qu’un scientifique puisse avoir ou recevoir la foi en Dieu.

              • @Pamino
                Mais elle n’empêche pas non plus un scientifique d’être agnostique ou athée. Comme disait Pasteur quand il rentre au labo il laisse ses convictions au vestiaire.
                La science n’a tout simplement pas besoin de l’hypothèse Dieu. Elle explique les choses sans en avoir besoin.

                • Jean-Pierre Dickes says:

                  MCF, elle explique tellement qu’elle est obligée de se remettre constamment en question. Sciences est vie a présenté les restes d’un squellete remonte bien antérieurement à tous les ancêtres connues. Mais pour le politiquement correct il est interdit de se poser la question du darwinisme. Nus avons eu un maire nommé Lengagne qui a été ministre de Myterrand qui voulait faire une loi Gayssot sur le dogme de l’évolution.

                  • Mais c’est la force de la science. Elle se remet en cause tout le temps. La théorie de l’évolution telle qu’enseignée aujourd’hui à l’université n’est plus celle de 1859. Mais prend en compte les dernières découvertes de la génétique. Elle fait consensus dans la communauté scientifique.

                    J’estime qu’on a tout fait le droit de se poser des questions. Mais restons dans le domaine de la science.

                    • Un lecteur anonyme says:

                      Votre déesse bâtarde et faussée
                       » science sans conscience « n’est PAS LA SCIENCE .
                      Votre esprit est abject .
                      Vous êtes vous et tous les partisans de ce pseudo esprit scientifique contraires à la vie humaine , animale , végétale .
                      Vous ne respectez même plus la terre qui vous nourrit et faites des croisements ignobles inconnus par le grand public mais qui va être dévoilé .
                      Vous êtes descendus AU-DESSOUS du niveau de l’animal .
                      Vous nous rėpugnez , vous êtes sourds à tout argument clair et évident pour alimenter l’amour pour autrui .
                      Vous êtes nuisibles et mal – intentionnés .
                      Soyez certains que par l’infuence que vous avez utilisé pour tromper les faibles et pour les pousser vers ce qui n’est pas bon , vous n’aurez pas de moyens de défense lorsque vous serez chassé de vos postes et soumis à la mesure inverse de votre pouvoir actuel !

                    • Est ce que vous pourriez éviter les délires du type Dr Frankenstein ?
                      J’énonce des faits. Des réalités scientifiques. Des théories étayées par de nombreuses preuves. Y a t’il des théories scientifiques alternatives à celle de l’Évolution? La réponse est non.

                      Maintenant si la science ne vous convient pas, aucun problème. Vous pouvez vous placez sur le terrain de la croyance, penser que le créationnisme est une théorie valable, çà ne pose absolument aucun problème. parce que vous n’êtes plus sur le terrain de la science.

                      Dans un autre pays dont on parle beaucoup en ce moment les conclusions du procès Kitzmiller v. Dover Area School sont pleines d’enseignements. Comme quoi il, ne faut pas désespérer. Il y a des parents d’élèves intelligents.

                    • Un lecteur anonyme says:

                      Vous pouvez adhérer à cette idole idéologique corruptrice et impitoyable de cette pseudo – science mortifère et aliénante , cela est votre adhésion propre et votre volonté propre .
                      Vous ne pourrez effacer la loi de morale naturelle du plus grand nombre .
                      Nous avons , tous et toutes , la faculté de la liberté de penser .
                      Vous oubliez l’âme de l’intelligence humaine qui préfère les bienfaiteurs de l’humanité aux orgueilleux aides de gloire .

                    • Un lecteur anonyme says:

                      Aux orgueilleux avides de gloire .

    • « Le médecine vous rattrapera »
      Avec un tel comportement, je ne sais pas lequel, vous ou lui, va être rattrapé par le médecine en premier.

  11. Article sans intérêt rempli sûrement d’études de chercheurs bien payé par les lobbys pour sortir les infos les plus nocives possible contre le cannabis… Vous pensez serieusement que l’interdiction fonctionne en France ? Pour les dealers vendeurs de produits dangereux oui, pour la santé et les finances non ! Sinon on en trouverais pas a tous les coins de rue ! De toutes facon 52% des francais veulent du changement a ce niveau et ca ne fera qu’augmenter ! (hommage a tous les moutons qui gobent bien ces conneries, le cannabis doit juste être utilisé avec modération, c’est comme tout.)

  12. Dr.Tuble says:

    @Jean-Pierre Dickes

    M.Touraine soulève le voile de la prohibition sur la santé, inutile de noyer le poisson.
    Le vrai sujet ! c’est de baisser la dangerosité du produit – en la contrôlant.
    L’argument sanitaire responsable serait de considérer le moindre risque, mais vous semblez prendre le problème à l’envers. Ce qui est suspect, pour un médecin professant la bonne santé pour autrui.
    Vous êtes soit un idiot utile au marché clandestin, soit un pur propagandiste aux buts inavouables.

    • Xavier Celtillos says:

      Avec un raisonnement pareil on légalise tout, absolument tout ! Et vous le savez bien…l’objectif n’est pas la santé, mais l’idéologie permissive de la décadence.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        En réalité, c’est toujours le même thème : cela se fait alors pourquoi ne pas légaliser. Il faudrait alors légaliser le vol sous prétexte que cela se fait. Dans mon coin toutes les maisons ont été cambriolées sauf celles qui étaient efficacement protégés. Légalisons donc le vol. Ou bien autorisons le à petites doses ; ce qu’en réalité la justice fait déjà.

        • Je doute que cette comparaison soit vraiment digne de vous! Lors d’un vol, il y a une victime. Un consommateur de cannabis ne nuit pas à autrui pourvu qu’il n’exerce pas d’activité à risque sous son emprise. Sa seule victime, c’est lui-même (et encore). La liberté ne doit s’arrêter que là où commence celle des autres et chaque individu à le droit de disposer de son corps comme bon lui semble.

      • Votre idéologie moralisatrice, gardez la pour vous! Le Portugal a dépénalisé toutes les drogues et obtient de très bons résultats. La santé publique a tout à gagner d’une légalisation du cannabis pourvu qu’elle soit faite intelligemment: réduction des risques, prévention, baisse de la consommation de médicaments, diminution des overdoses aux opiacés, alternative à l’alcool.

        • Vous ne faites pas disparaître la moralité en qualifiant les moralisateurs d’idéologues. Ce sont simplement des idéologues avec des idées que vous rejetez et peut-être – ἰδεῖν ‘voir’ – que vous n’aimez pas regarder.

          • Tant qu’ils ne l’imposent pas aux autres….

            • Elbatlebeur says:

              Vous êtes tout de même incroyable Tom
              C’est vous qui voulez imposer la dépénalisation de la « beuh »car vous en consommez …
              Nous n’en voulons pas car nous sommes les premiers concernés par cette population à la dérive , en souffrance et qui convient parfaitement au profil du zonard qui a un QI limité in fine à force de s’en foutre plein le cornet …, une ambition limitée …et une espérance de vie limitée …tout en passant tout son fric pour sa came …!
              Un super coup pour les politicards mondialistes aux ordres des commerçants réducteurs de la population .
              Ouvrez les yeux , arrêtez de vous foutre en l’air .
              La vie est magnifique , il suffit de casser la TV , de se mettre au vert et surtout de se pencher sur la raison de notre existence .
              Sans oublier de fuir les faux-amis .
              C’est qui qui impose à l’autre , en vérité ?

              • Mon pauvre ami vous venez de vous tirer plusieurs balles dans le pied. Déjà je ne suis pas consommateur mais je l’ai été. Attention donc à ne pas me donner de leçons même si je suis d’accord avec vous pour casser la télé. Quand bien même serais-je consommateur, mes propos seraient-ils moins vrai? Je vous invite à chasser vos idées reçues et à avancer. Les consommateurs n’imposent pas aux autres de fumer, ils veulent juste qu’on leur foute la paix et éventuellement qu’on les aide. Les prohibitionnistes, eux, imposent l’interdiction. Vous comprenez?
                La consommation de cannabis existe dans tous les milieux sociaux, pas seulement chez les zonards que vous croisez et ce n’est pas en les méprisant que vous serez constructif. Bien à vous!

              • Elbatlebeur says:

                L’aide que vous leur proposez , je l’ai sous les yeux tous les jours , et parler de mépris vous va si bien , …
                Une descente aux enfers …

  13. Le 8 novembre sera un grand jour pour la légalisation du cannabis dans le monde puisque la Californie va voter pour une légalisation controlée, non pas pour le thérapeutique car il y est déjà présent depuis 1996 je crois, et comme c’est l’état le plus peuplé des Etats-unis tous les autres tomberont comme des dominos ensuite, pour la vrai solution que nous aurions tous du suivre depuis le début, et non cette guerre à la drogue mondiale imposée par l’OMS et l’ONU qui à fait des milliers de morts. (Policiers, passeurs, etc)
    52% des Français sont maintenant pour un changement au niveau du cannabis en France (sondage IPSOS octobre 2016) et nous les remercions enfin d’être un peu lucide, cette interdiction ne profite qu’aux trafiquants et corrompus) On veut créer de vrais emplois comme en Hollande et ne plus laisser tout cet argent aux mains des mafias ! (Le profit du cannabis rien que dans le 93 se compte en milliards, vous pensez vraiment qu’ils vont laisser ce magot leurs filer entre les mains?)

    • Le mois de novembre est déjà un mois sans tabac. L’hypocrisie de l’Etat… Cela va faire diminuer les emplois, n’est-ce pas ?…
      https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

    • Le mois de novembre est déjà un mois sans tabac. L’hypocrisie de l’Etat… Les emplois vont-ils diminuer ?…
      https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

    • Elbatlebeur says:

      Vos posts comme tant d’autres affirment le caractère populaire d’une drogue pourtant aux méfaits bien connus et pourtant décriés .
      Les utilisateurs eux – mêmes connaissent très peu les risques physiques , psychologiques et psychiques que peut entraîner l’usage continu de cette drogue .
      Le développement des bébés lui – même peut-être altéré si la mère consomme de la marijuana .
      A la naissance , poids insuffisant , tremblements et sursauts , retards psycho-moteur sont des effets associés à l’usage du produit .
      Infertilité, fausses – couches et naissances de bébés mort – nés se retrouvent également présentes dans les études liées à cette consommation .
      Que de réjouissances pour cette herbe sacrée hallucinogène …!

      • Non je sais que le cannabis est dangereux, il faut l’utiliser avec modération c’est comme tout. Vous croyez réellement que je laisserais ma femme fumer du cannabis ou du tabac alors qu’elle est enceinte ? Arrêtez de faire des généralités aussi énorme sur les consommateurs de cannabis, ils sont bien mieux informés que vous je pense.

        • Vous êtes Arabe, monsieur Azerty ?

        • Elbatlebeur says:

          Monsieur Azerty , je les ai eu en soins de suite , lorsqu’ils sortaient des soins intensifs en Réa ou encore , la nuit en poste , j’ai des souvenirs précis d’appels téléphoniques désespérés de gars ayant consommé et se rendant compte qu’ils sentaient monter en eux la violence et que leur épouse et les enfants dormaient …!
          Je peux vous en parler Azerty de ces situations qui sont tellement réelles et tragiques qu’elles vous donnent plus que la nausée .
          Des envies de pendre sur la place publique ceux qui vous rendent esclaves et ceux et celles qui en sont les complices .
          Vous penserez bien à cela si demain ce sont les vôtres qui en sont les consommateurs -dépendants .
          La légalisation de cette substance n’est en rien anodine et ne va pas dans une politique de Santé Publique .

          • Si ces patients étaient violents, ce n’est surement pas à cause du cannabis. Et puisque la santé publique vous interesse: https://www.youtube.com/watch?v=0mqfPAC0lzA&t=19s

            • Elbatlebeur says:

              Trop long rien qu’en écoutant la voix de la personne féminine et en regardant les intervenants , le ton est donné.

              Restez Tom dans vos certitudes , la réalité vous rattrape toujours .
              Ils patients ne sont pas tous violents , heureusement …mais ils sont quand même nombreux .

              Les jeunes et le cannabis ; l’ampleur du désastre que la génération Bobo ne veut pas voir .
              C’est le titre du lien écrit par un psychiatre-addictologue
              Ci-dessous ⬇⬇

              • Le cannabis fait des ravages, et encore plus en étant prohibé. Si l’intervention de spécialistes sur la question est trop longue et trop compliquée pour vous, c’est vous qui resterez dans vos certitudes. En ce qui me concerne, j’ai lu votre article. Les produits coupé, l’absence de contrôle du taux de THC, l’accès facile pour les personnes les plus vulnérables et la criminalité qu’il évoque sont surtout des conséquences de sa prohibition et donc me conforte dans mon idée. Et au fait, petit clin d’œil à Mr Dickes: sorti tout droit de votre article de l’éminent psychiatre: « Il ne peut être considéré comme induisant, en soi, l’escalade aux autres drogues »

              • Elbatlebeur says:

                Vous êtes le parfait spécimen du sourd qui ne veut rien entendre .
                Dommage au propre et au figuré …

                • Je donne des arguments, je ne suis pas sourd. Prouvez-moi que j’ai tort, je serais le premier à l’admettre. Sachez que j’ai aussi parfois des doutes sur la façon dont le cannabis va être légalisé. Rien ne doit se faire sans passer par le prisme de la santé publique. Le coté libéral et lucratif au Colorado par exemple ne me semble pas idéal. La question n’est plus de savoir s’il faut légaliser mais comment. C’est de ça qu’il faut débattre. Malheureusement en France on en est loin. Trop de conservateurs réactionnaires à l’idéologie moralisatrice.

      • ps: le cannabis n’est pas hallucinogène, vous confondez avec le LSD 😉

  14. Ah, au fait, je connais un type qui voudrait arrêter le tabac mais malheureusement, il consomme parfois du cannabis. Pas de manière chronique ou irresponsable, non. De temps en temps, juste pour se détendre certains soirs, parfois en alternative à l’alcool. Le tabac est une vraie plaie pour lui mais en même temps, il ne souhaite pas se résigner à tout jamais à dire non au cannabis. Il a plusieurs fois fait des tentatives pour arreter le tabac, certaines plus longues que d’autres mais il a pour l’instant toujours fini par rechuter à cause du cannabis. Il sait qu’il existe des moyens d’en consommer sans tabac mais la prohibition l’en empêche. Vous qui avez des diplômes, qui avez fait de longues études pour apprendre à soigner des organes, que pouvez-vous lui proposer pour que la prochaine fois que vous lui parlerez de santé publique il ne vous rie pas au nez?

    • Jean-Pierre Dickes says:

      C’est très difficile de sevrer quelqu’un au tabac. J’ai plusieurs amis qui fument cigarette sur cigarette y compris à table.. Ils savent que c’est mauvais pour la santé. Il le reconnaissent ; mais ils ne font même pas l’effort de diminuer même légèrement. C’est un TOC (troubles obsésionnels compulsif).
      Le cannabis a des effets tout aussi ravageurs.

      • Ce que je veux vous dire, Mr Dickes, c’est qu’il n’existe en France, à cause de la prohibition, aucune possibilité (ou alors très difficilement) de consommer du cannabis sans tabac. Dès lors, c’est la double peine pour le consommateur. Combien y a-t’il de personnes dans ce cas? Une vraie politique de santé publique devrait viser à réduire les risques. En l’occurrence, elle les multiplie. Vous pourrez diaboliser cette substance tant que vous voudrez et nous énumérer les risques et les effets indésirables à force d’études plus ou moins sérieuses, vous ne changerez pas cet état de fait: le cannabis est dangereux, mais il l’est encore plus en étant prohibé. A moins d’avoir l’utopie de croire qu’un jour vous éradiquerez complètement sa consommation (environ 5 millions rien qu’en France) alors même que de nombreuses instances reconnaissent de plus en plus l’échec de la guerre à la drogue et qu’un mouvement mondial grandissant va vers une légalisation, on ne peut arriver qu’à une seule conclusion.
        https://www.ted.com/talks/ethan_nadelmann_why_we_need_to_end_the_war_on_drugs?language=fr
        https://www.ted.com/talks/johann_hari_everything_you_think_you_know_about_addiction_is_wrong?language=fr

      • Ce que je veux vous dire, Mr Dickes, c’est qu’il n’existe en France, à cause de la prohibition, aucune possibilité (ou alors très difficilement) de consommer du cannabis sans tabac. Dès lors, c’est la double peine pour le consommateur. Combien y a-t’il de personnes dans ce cas? Une vraie politique de santé publique devrait viser à réduire les risques. En l’occurrence, elle les multiplie. Vous pourrez diaboliser cette substance tant que vous voudrez et nous énumérer les risques et les effets indésirables à force d’études plus ou moins sérieuses, vous ne changerez pas cet état de fait: le cannabis est dangereux, mais il l’est encore plus en étant prohibé. A moins d’avoir l’utopie de croire qu’un jour vous éradiquerez complètement sa consommation (environ 5 millions rien qu’en France) alors même que de nombreuses instances reconnaissent de plus en plus l’échec de la guerre à la drogue et qu’un mouvement mondial grandissant va vers une légalisation, on ne peut arriver qu’à une seule conclusion.

        • @ « le cannabis est dangereux, mais il l’est encore plus en étant prohibé. »

          Ah ?

          • Vous pensez que c’est sain de fumer du shit coupé au plastique, henné cirage… par les dealers ?

            • Non, mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi la dangerosité de ce produit devient plus grande lorsqu’on l’interdit.
              Vous pouvez manger des champignons vénéneux si l’envie vous en dit, mais je ne vois pas pourquoi ils seront moins vénéneux si on vous les donne à manger dans votre assiette.

              • Sauf que l’interdiction du cannabis pousse les dealers à couper le shit avec toute sorte de produits chimiques, et l’herbe avec du verre pilé ou du sable, etc… c’est ça que vous n’avez pas compris. C’est logique qu’il y ai moins de danger avec une herbe poussée dans son jardin et du shit coupé au plastique, non ?
                Enfin je ne sais pas pourquoi je débat de ça avec vous, vous n’y connaissez rien…

                • vous croyez ?…
                  Je sais très bien que le cannabis est dangereux lorsque ce n’est que pour s’envoyer en l’air, et non pas à but thérapeutique. Et sa dangerosité ne sera pas moindre du fait qu’on vous l’apporte sur un plateau.

    • Elbatlebeur says:

      Il fait Côme moi …si si si
      Il part en Corse avec sa bagnole et son paquet de clopes .
      Il débarque à 6h du « mat »sur l’île de Beauté.
      Il s’arrête au premier bureau de tabac qu’il rencontre à Ajaccio et il achète une carte Michelin .
      Il n’a rien réservé, il ne connaît personne , il a le coeur lourd comme une pastèque et il sait pas quoi faire .
      Il a sa bagnole , ses clopes , sa carte Michelin .
      Chaque jour il va là où il se laisse porter et il voit des merveilles , des paysages à couper le souffle , pas de barrières , pas de fil de fer , les animaux en liberté et des calvaires partout …
      Et puis au détour d’une super rando , seul , il est bien … seul , il a honte d’allumer sa clope .
      C’est tellement beau , il est en Hte-Corse , au milieu de nulle part , une chapelle , toute petite , bien entretenue des fleurs partout et il a honte d’allumer une clope parce que ça pue , que ça va fait faire un nuage gris-pourri , et que ça l’fait pas .
      Alors , mentalement il demande à être aidé car il aime sa clope , prêt à faire des km le dimanche s’il en a pas et il fumé un paquet/j quand tout va bien , 2 quand rien ne va plus !
      Il garde son paquet avec lui , il veut pas le jeter, il est pas sûr d’avoir été entendu …
      Et il rentre quelques jours plus trad sur le continent .
      Il n’a plus accepté les fumeurs dans la maison , tiré un trait sur tous ceux qui sans cesse veulent t’en fourguer une …!
      Et il a dit merci , merci à Marie pour cette grâce immense .
      Depuis il est libre dans sa tête et dans sa vie et il se bat pour la vraie vie , celle qui fait grandir et qui tourne le dos à ce qui la blesse jusqu’à la rendre addicte ou le produit est plus important que le Vie .

  15. @Efgy

    Je vous réponds ici car la lecture est difficile avec les réponses en cascade Les scientifiques estiment que la théologie ne peut être scientifique, puisqu’elle prétend tirer ses principes d’une révélation, et non de l’expérience ou de la raison pure, et qu’elle est soumise à l’autorité d’un magistère.

    • Les scientifiques tirent eux aussi les principes de la théorie de la révélation de révélations personnelles, qui n’ont pas d’autre fondement que leur imagination commune en la matière.

  16. Carrilet says:

    Vous n’avez aucune raison de vous disputer sur ce sujet. La légalisation du cannabis fait baisser le nombre de consommateurs notamment chez les jeunes. Ceux qui sont pour sont heureux qu’on leur foute la paix. Ceux qui sont contre sont satisfait de voir la consommation baissée. Il y les autres…ceux qui ont des intérêts financiers à voir la prohibition perdurer. Avec ces derniers il n’y a aucune raison de discuter, les objectifs des deux dialectiques étant totalement différents.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Je ne vois pas où sont les « intérêts financier » à maintenir la prohibition. La supprimer consistera a augmenter les nombre des victimes à la fois de l’alcoolisme et du tabagisme. Fais ce que voudras, le slogan de Mai 68 suppose que le contribuable payera l’addition. Ce n’est pas grave « l’imagination au pouvoir » remplacera la bonne raison de la science.
      Rassurez-vous l’islam va mettre bon ordre à la décadence que vous prônez. Vous n’aurez même plus le droit d’écouter de la musique et de fumer une petite clope après le repas.
      Quant à vos femmes…la burka et le moindre écart sexuel vaudra la lapidation.

      • Girard Antony says:

        Les intérêts financiers sont pourtant évidents … lobby pharmaceutique : Et oui la France est un marché dans la moyenne de l’Europe certes, mais un marché quand même source : http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-la-france-perd-son-titre-de-champion-des-antidepresseurs-_11879.html
        Et oui, perdre du marché face à un concurrent ça fait chier, et puis on peut aussi prendre le lobby de l’alcool, que ce soit léger ou fort, encore une fois, perdre des parts de marché ça fait chier.
        En faite Jean-Pierre, j’ai lu la majorité de vos interventions, et on dirait que pour vous les consommateurs ne peuvent pas être responsables et intégrés dans la société. Vous faites une grave erreur, et je pense que bon nombre de personne pourrait le prouver ( je ne suis pas un exemple, mais bon il en faut :D) . Mais ce qui ressort encore plus, c’est votre extrémisme sur bien des points et l’amalgame que vous faites sur des sujets qui n’ont aucuns rapports …
        Pareil sur ce commentaire auquel je viens de répondre, quelle est la corrélation entre la prohibition du cannabis et l’alcool ( le tabac à la rigueur j’accepte.) ?
        Et puis après on part sur l’islam … nan mais vous vous relisez ? Utiliser un vocabulaire plus étendu que la plèbe ne fait pas de vous quelqu’un d’intelligent.
        Et vous êtes docteur ? Et bah.

        • Xavier Celtillos says:

          Le problème n’est pas là, le cannabis n’est pas à mettre en corrélation avec l’alcool. Il faut arrêter de nier les destructions graves et irréversibles qu’engendre parfois même une faible consommation de canabis.

          • Mais en toute logique, ne devrait t’on pas aussi militer pour l’interdiction du tabac et de l’alcool ?.Ils sont encore plus dangereux que le cannabis

            • Girard Antony says:

              Mais il ne tient qu’a vous de le faire ! Mais croyez moi la route sera longue 😉

              • J’ai commencé à mon humble niveau. Je n’ai jamais été fumeur et je ne bois plus d’alcool depuis 20 ans. Madame m’a convertie au thé.

              • On y va says:

                Vous oubliez le massacre des innocents , la mort des bébés ne vous touche pas …
                Il vaudrait mieux pour vous fumer et boire votre responsabilité serait moindre aux yeux des hommes bons et de Dieu le Maître de la vie .

        • Jean-Pierre Dickes says:

          Je viens d’entendre à la radio que 22 % des accidents sont en rapport avec la drogue et principalement le cannabis surtout s’il est adjoint à l’alcool. Il y aura 11 millions de contrôle salivaire l’an prochain.
          Le rapport avec l’islam est simple. Si celui-ci s’impose à notre société, il y aura des restrictions terribles. Les djihadistes punissent la consommation de drogue par la mort. C’est ce qui se passe en Arabie considéré comme « modéré ».

          • Girard Antony says:

            Je ne nie pas l’influence du cannabis sur la conduite, ni d’ailleurs son coté psychologique néfaste. Il y a et aura toujours des inconscients pour fumer et conduire, boire et conduire, ne pas dormir et conduire. Mais ce qu’il ne faut pas conclure trop vite, c’est que la légalisation ne fera pas exploser la consommation nationale, qui existe déja et en conséquence. Le marché est la qu’on le veuille ou non, l’offre est à profusion et les gens responsables existent aussi parmi les consommateurs. ( Pour toute les sources je vous laisse vous débrouillez, c’est largement trouvable sur le net. )
            Voyez vous, du haut de mes 30 ans, j’ai récemment hésité à consommer des nouvelles drogues dites « légales », sensé reproduire les effets du cannabis, mais étant donné que je suis responsable je me suis documenté dessus. Mais MOI, j’ai cette présence d’esprit, pas les jeunes à qui ont ne demande qu’un numéro de carte bleu. SI j’ai voulu me tourner vers ce produit c’est justement pour la facilité d’accès et sa légalité. Et on arrive a des situations ou le substitut soit disant légale a des effets secondaires totalement ahurissant.
            Et puis votre délire avec l’islam ça a aucun rapport … Et si je vous disais que dans 200 ans les américains existeront plus et les nations seront remplacés par des corporations d’entreprises … Wow j’ai inventé une histoire…

      • On y va says:

        Pour les hommes la castration , l’amputation d’un pied , d’une main , la section de la langue …
        Ils ont tout oublié , nous non !

  17. Message says:

    Cher Monsieur Dickes, en réponse à votre dernier post :
    De nombreux consommateurs utilisent le cannabis comme produit de substitution à l’alcool.
    En Russie, le cannabis est dépénalisé depuis 2010 afin de lutter contre un alcoolisme chronique très criminogène.
    La prohibition favorise la vente de résine ou shit, plus facile à transporter mais qui nécessite du tabac pour pouvoir être consommé. Le cannabis ne favorise pas le tabagisme, c’est sa prohibition qui le fait.
    Nous devons nous battre pour conserver notre liberté en particulier celle de penser. L’islam peut être une menace physique, mais nous devons avoir la force spirituelle de ne pas laisser la peur envahir nos esprits. Sinon, ils ont déjà gagné, sans combattre.
    Comme c’était le cas avec le communisme, le premier pilier de l’islamisme, c’est la prohibition. Le concept de prohibition est son Elément fondateur. Sans lui, il n’a aucune raison de menacer, de combattre, d’envahir, d’assassiner, de torturer, d’emprisonner et de tuer. L’islamisme impose la prohibition du christianisme, de la musique, de l’alcool, du porc, du cannabis, du tabac, de la danse, des chants…
    Il ne déconseille pas, il n’encourage pas, il n’invective pas…il prohibe.
    C’est ce qui le rend méprisable. Sans vouloir vous offenser, encourager par ses idées ce qui fait la substance idéologique de l’ennemi, c’est la définition même de la décadence et c’est bien sur le terrain idéologique que cette guerre va se gagner ou se perdre. Autoriser la prohibition est un premier laxisme, un cheval de Troie qui ouvre la voie à l’idéologie islamiste. Le Mai 68, prosélyte des communismes en tout genre, ne vaut pas mieux. Souhaiter pratiquer sa religion, défendre la culture de son pays, ses traditions et sa façon de vivre, c’est lutter de toutes ses forces contre le concept même de prohibition. « Il est interdit d’interdire » est un aphorisme à l’utopie malsaine. « Il est interdit de prohiber » doit s’imposer. Il dénote d’une intelligence capable de trouver des méthodes saines et efficaces. Le Christ n’a jamais prohibé, il a prêché car il savait que la prohibition est l’arme des faibles qui ne fonctionne jamais durablement et grâce à son message, l’islamisme sera battu. Bien Cordialement.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Message. Vous dites que le « « Il est interdit de prohiber » doit s’imposer ». Bon En clair si j’ai envie de passer au feu rouge, de vous voler, de vous tuer, j’irai raconter au tribunal qu’il n’y a pas lieu de prohiber quoi que ce soit. La société doit se protéger c’est évident. Il a bien fallu donner des interdictions sinon la société n’existe plus. Quel raisonnement bizarres vous tenez…Sous prétexte qu’il y a l’islam, qu’il y a eu le communisme, if faut ne rien prohiber et tout autoriser…

      • Vousavezditbizarre says:

        C’est une remarque employée par les tenants de la prohibition. Vous avez oublié l’autorisation du viol et de l’inceste. Constatons simplement les faits. Passer au feu rouge, voler et tuer nuit gravement à autrui. Ceux qui le font, à part quelques fous jugés
        irresponsables, en ont parfaitement conscience. Consommer du cannabis ne nuit pas directement à autrui. Vous me répondrez certainement que le consommateur favorise le trafic, ce à quoi je vous répondrais bien moins que la prohibition elle-même. De plus c’est une nuisance, indirecte et infiniment faible, quelque soit son budget, au regard du marché global des drogues. En clair, le message moral de la répression est totalement inefficace. Placer quelqu’un en détention pour meutre ou vol, il aura tôt fait de comprendre sa faute. Ce n’est pas le cas pour un consommateur.

        En outre, vous partez du postulat indéfectible que la prohibition permet de faire baisser le nombre de consommateurs or les faits vous donnent tort (j’ai mis quelques temps à comprendre pourquoi). Il y avait plus d’alcooliques pendant la prohibition aux USA que maintenant. Il y a deux fois plus de consommateurs de cannabis en France qu’au Pays-Bas. Depuis que le Portugal a simplement dépénalisé l’usage des drogues, le nombre de jeunes consommateurs est passé de 4 pour 10 à 1 pour 10.
        En France, tous ces produits, notamment le cannabis, existaient avant la prohibition. Force est de constater que leur prohibition s’est accompagnée d’une explosion des consommations.
        Par contre nous sommes d’accord pour prétendre que l’interdiction du vol et du meutre permet de faire baisser le nombre de vols et de meurtres. Nous sommes aussi d’accord pour dire que la société doit se protéger, mais nous le faisons pas de la même façon.
        En défendant la prohibition, vous cherchez à la protéger, sans succès, contre la drogue au risque de voir les trafics proliférer et les trafics prolifèrent…
        En promouvant une autre politique, je cherche à la protéger contre les trafics et par la même de la drogue elle-même.
        J’ai peut-être tort mais je ne prends pas beaucoup de risque car reconnaissez qu’au vue de la situation actuelle, vous avez certainement tort.
        Enfin vous êtes très loin de vous adresser à un libertaire ou bobo gauchiste qui souhaite ne rien interdire et tout autoriser.
        Vos ennemis intellectuels sont les mêmes que les miens. Nous combattons la même chose mais sommes en complet désaccord sur le choix des armes et des stratégies. En espérant vous avoir éclairé sur ces raisonnements bizarres, mais soyez persuadé que ceux liés à la prohibition me paraissent désormais non seulement bizarres mais dangereux pour l’avenir de notre pays.

  18. Mad-Max says:

    Décidément le Message ne veut pas passer .Ça bug fort .
    Primo :
    Ce qui se passe en Russie , se passe en Russie .
    La Russie n’est pas la France …
    On a bien assez d’emmerds chez nous sans s’occuper de nos amis russes qui ont écopé fort de L’URSS , il fallait bien pour envoyer les gars au casse – pipe , par tous les temps et dans des conflits inhumains , les droguer .
    Dans les pays froids et rudes , l’alcool ça réchauffe, c’est convivial et ça tient compagnie .
    C’est sûr beaucoup ont abusé et abusent encore …

    Secundo :
    Concernant l’Islam qui est totalement anti-christique .
    On n’a pas peur , on a ce qu’il faut , même nos chiens seront utiles .
    On sait piéger …
    Vous dites que l’Islam prohibe.
    Le Narguilé, le chichon vous en faites quoi ?
    Des mecs défoncés, c’est pas que des  » blancs « .
    Les terroristes et autres casques blancs sympathiques encensés par nos « artisans de la truelle » sont shootés au Captagon.
    Dans le monde entier , sur toutes les zones de guerre islamique , cette drogue déshumanisante et euphorisante est utilisée .
    C’est un secret pour personne , pour vous apparemment !
    Donc la prohibition islamique , c’est pour sacrificier car le régime islamique se sert du ciment de la haine et de la peur donc leurs règles coraniques font couler le sang sans mesures et en continu …

    Tertio :
    La prohition , c’est aux USA , pas la peine de développer.
    Vous faites quelques clics …

    Les addictions tabac , alcool , drogues relèvent de la toxicologie .
    C’est pas moi qui le dit , c’est le monde médical et scientifique .
    Dans votre commentaire
    vous oubliez que drogues et sexe sont liés et que des maladies de masse en découlent , que c’est donc un problème de Santé Publique .
    Vous oubliez que pour la came , des guerres majeures sont en cours , que la guerre des gangs avec son lot de trafics (affreux)en tous genres en sont les réponses .
    Vous oubliez qu’il est des interdits qui ont prouvé leur efficacité et que légaliser le canaris qui n’est plus l’herbe des années érotiques , c’est ouvrir la boîte à Pandore .
    Insensé(e) êtes-vous …
    Ma foi , les troubles psychotiques de vos ados vous ouvriront les yeux , il sera bien tard .

    • AMadMAx says:

      Cher Mad-Max,
      avec tout le respect que je vous dois, vous ne connaissez pas votre sujet. La drogue des combattants sont les amphétamines aux effets différents voir inverse du cannabis. Le Général qui « droguerait » ses guerriers au cannabis n’irait pas très loin. Les islamistes prohibent aussi le narguilé et le chichon. Au mieux ils coupent le nez à vif des fumeurs. Le captagon n’a rien à voir avec le cannabis. C’est comme vouloir comparer les effets de l’alcool et du thé. On peut parler du captagon dans un article parlant de cannabis, encore faut-il bien connaître les deux produits. Les guerres des gangs avec son lot de trafics (affreux) sont les résultats catastrophiques de 50 ans de prohibition. Si ces violences vous révoltent, bienvenue dans le clan anti-prohibitionniste. Des millions de personnes vivent normalement en consommant du cannabis. Je trouve vraiment choquant, à la limite du « jmenfoustisme » qu’un professeur de médecine puisse en parler de manière péremptoire sans l’avoir essayé au moins une fois alors que par ailleurs il s’autorise l’alcool. Quand on veut parler d’un sujet, il faut le connaître. Et finalement, tout cela n’a aucune importance face aux solutions à trouver…
      50ans de prohibition, c’est l’explosion des consommations, des trafics, de la violence et des nouvelles drogues. Ce n’est pas une idée, c’est un FAIT indiscutable.
      Quand j’étais jeune, la prohibition n’existait pas et on n’entendait jamais parler de zones de non-droit ni même de cannabis et personne ne m’en a jamais proposé; ni à moi, ni à mon entourage. Avant la prohibition, il y avait quelques centaines de consommateurs, maintenant des millions. C’est un FAIT ou niez-vous ces chiffres ? La France, la plus répressive, est aussi le pays ou les consommations sont les plus fortes. Cela ne vous interpelle pas ? Cela ne vous dérange pas ? Vous avez la conscience tranquille ? Aujourd’hui, Il est infiniment plus facile pour un mineur de se procurer une barrette de cannabis qu’une bouteille de vodka.
      Quelles solutions apportez-vous à ces problèmes ? Rien, continuer comme avant et aller droit dans le mur. Car du mur, on n’en est pas loin et vous avez le choix : Vous préférez des policiers et leur famille égorgés comme au Mexique. Des états et économies gangrénés par la corruption comme en Colombie. Des milliers de cadavres d’individus pris au hasard comme aux Philippines. Vous préférez financer définitivement les islamistes et les mafias qui nous font la guerre et nous méprisent. Vous préférez dépenser mille milliards de dollars d’impôt pour rien et avoir 25% des prisonniers de la planète comme aux Etats-Unis ou préférez-vous admettre notre erreur (j’étais prohibitionniste) et qu’il est urgent de trouver une autre politique qui protège les mineurs et soigne ceux qui ont des problèmes de consommation. Alors si un de mes ados a des troubles psychotiques à cause de la consommation de cannabis, je sais vers qui me retourner : la prohibition et surtout ceux qui la soutiennent car sauf preuve du contraire, c’est bien elle qui est appliquée aujourd’hui.
      A l’heure de la légalisation du cannabis dans de nombreux pays, vos positions ne sont pas tenables. Le jour où il ne restera plus que la France, toutes les mafias du monde vont venir chez nous et là ça sera vraiment la guerre, la vraie…simplement parce que certains ont l’ego trop orgueilleux pour chercher à comprendre et finalement reconnaître une erreur. C’est dommage. Bien Cordialement.

      • Mad-Max says:

        Vous devriez relire mon post , la première partie de votre
         » post  » est complètement à côté de ce que j’ai écris .
        Je ne suis pas étonné du tout par l’explosion des consommateurs , vous si apparemment …
        Seriez – vous le naïf au pays de Candide ?
        Tout a été fait par nos pouvoirs politiques successifs pour que les causes ne soient jamais traitées !
        Tant d’argent qui profite à ceux(celles) qui ne sont jamais inquiétés !
        Avez-vous un seul nom de gros bonnet à me donner dans ce trafic plus que juteux ?
        Personne n’est jamais arrêté .
        Extraordinaire mais vrai .
        Quant aux effets , le problème est posé au moyen de tables rondes , de conférences , de débats , bref des mots dont on sait qu’ils ne servent à rien si ce n’est à se donner bonne conscience et qui de plus ne permettent pas même pas de combattre de la bonne façon .
        La société ne gagnera pas le combat si elle ne change pas de valeurs .
        Poursuivre les dieux du stade , du sexe , de l’argent , du pouvoir , de la compétition , etc… , détruit l’homme de l’intérieur et coupe l’homme de ce pour quoi il est né .
        Point barre .
        La France n’est pas non plus le Mexique !
        Dieu merci .
        Désolé de vous le dire mais sans un retournement sociétal majeur , la consommation de drogues continuera sa course effrénée et la dépénalisation du cannabis en majorera les effets .
        Ne vous trompez pas .
        Traitez les causes et vous n’en aurez plus les effets …dévastateurs .

      • @ « Je trouve vraiment choquant, à la limite du « jmenfoustisme » qu’un professeur de médecine puisse en parler de manière péremptoire sans l’avoir essayé au moins une fois alors que par ailleurs il s’autorise l’alcool. Quand on veut parler d’un sujet, il faut le connaître. »

        Très bon ! Tous ceux qui parlent de Dieu sans y croire sont des « j’menfoutistes » qui ne connaissent pas leur sujet. Très vrai.

  19. Jean-Pierre Dickes says:

    De toute manière, il y aura toujours des gagnants. Ce sera soit les dealers ; et si no légalise, ce sera les labos. Personnellement, je pense qu’il faut élever le débat. En dix ans le quotient intellectuel des enfant entre quatre et dix ans a chuté de quatre points. Rappelons que chez l’adulte il est en moyenne de 100. Nous nous trouvons face à un abrutissement généralisé par l’effondrement de l’Education Nationale, l’abrutissement par les jeux vidéos, la télé, le sport dont on nous abreuve de trop pour 63 % de la population. Le but est de transformer l’humanité en un troupeau de moutons conditionnés par toutes sortes de moyens. On les mènera où les maîtres du monde le voudront ; y compris à la mort selon les besoins de la société. Ne comptera plus que l’hédonisme d’une société décadente. Le kif a détruit la civilisation arabe notamment au Moyen Orient. Il détruira notre civilisation de même.

  20. @Un lecteur anonyme

    Je vous réponds ici. les réponses en cascade ayant tendance à être écrasées. Concernant la théorie de l’Evolution le plus grand nombre est de mon coté. Pour la recherche de la gloire je ne vois pas bien en quoi défendre la vérité scientifique va m’aider dans ma carrière. C’est le minimum minimorum.

    • Un lecteur anonyme says:

      A quel post répondez – vous ?Où ai-je abordé votre darwinisme ?
      Gardez votre obsession maladive pour vous .
      Il est certain aussi que le modèle scientifique excelle dans le domaine de l’humilité et que la gloire pour eux est un vain mot !
      Insensé et inversé êtes-vous …

      • Vous m’avez répondu après mon mail sur la théorie de l’Évolution ou je répondais au Dr Dickès.Effectivement le peu de clarté de votre logorrhée verbale a pu m’induire en erreur.

    • Un lecteur anonyme says:

      Par simple réalisme , votre avis vaut expertise !

      A ce jour , vos affirmations , à qui vous donnez des résultats à portée générale restent de simples opinions émises par – dessus le comptoir .

      • Y a t’il une vraie question ? Pouvez citer une référence scientifique (si ce n’est pas trop difficile pour vous) qui en soit en opposition avec ce que j’ai écrit ?

        • Un lecteur anonyme says:

          Après Darwin , voilà Shakespeare !
          That is the question !
          Lancez – vous donc dans la publication de vos idées dans la langue commune (anglais) , celles – ci seront ainsi évaluées par des experts internationaux .

          Vous cesserez de tenter d’influencer l’esprit des lecteurs par vos avis qui déforment considérablement la méthode scientifique en ne s’appuyant que sur une démarche , la vôtre …

          Votre méthode est de plaquer des raisonnements plus que problématiques sur des sujets plus que sensibles et dont l’ensemble de vos prises de position est plus que défavorable à l’intérêt supérieur de la personne humaine et de la qualité de son existence .

          Opposition dites-vous ?

          • Je ne publie pas mes idées. Mais des résultats de recherche. Maintenant je me doute bien que que la physique de la matière condensée çà ne fait pas rêver.
            Et oui mes publications sont évaluées par mes pairs avant d’être publiés. Et encore oui (bien que je le regrette ) je rédige en anglais.

            Pouvez vous m’éclairer sur ce que vous entendez par démarche scientifique ?
            Quand à mes prises de position, elles sont corroborées par des travaux de recherche.

            Que les résultats vous déplaisent je peux le comprendre. Si vous avez des références d’autres travaux mais toujours scientifiques qui viendraient en contradiction je serai heureux d’en débattre. Bien que par expérience, mes contradicteurs s’arrêtent très vite faute de munitions.

          • Un lecteur anonyme says:

            J’entends donc qu’il ne me reste qu’à vous croire sur parole , en sachant que les sujets des articles que vous publiez n’ont rien à voir avec les sujets auquels je fais référence .
            Vous utilisez , à vous lire les travaux de recherche d’autres que vous mais cela n’enlève et n’ajoute rien à votre méthode …!
            Tout cela , bien évidemment , sous couvert du plus strict anonymat .

            On répond au fou par le silence .
            Hazrat Ali .

    • JEAN-MARIE L says:

      La croyance au darwinisme n’a pas grand-chose de scientifique; et la majorité ne fait pas la vérité.
      L’argument de la majorité était celui de l’abbé Lamennais vis-à-vis de la religion; il rejetait l’application du doute cartésien (comme dangereux) et prônait une définition démocratique de la vérité. Ça l’a conduit à suivre l’humeur du temps et à devenir un fanatique athée…
      De fait, l’argument majoritaire tient d’autant moins dans le cas du darwinisme que les spécialistes ne montrent un front uni que pour le public, alors que nombre d’entre eux se rendent compte que les mécanismes de l’adaptation (mutation, sélection naturelle) ne peuvent pas expliquer l’apparition de nouvelles fonctions (organes, systèmes, plans corporels).
      On avait cherché à dissuader Max Planck de faire de la physique en lui disant qu’à la fin du 19e siècle, il ne restait rien à découvrir.
      Ce sont les même conseilleurs qui aujourd’hui nous garantissent qu’on a tout compris à la vie, et que finalement l’intelligence du phénomène n’est qu’une illusion.
      D’ailleurs les physiciens voient bien que le principe de Carnot est un problème rédhibitoire pour la théorie darwinienne. Certains font des contorsions pour éviter le problème. D’autres, comme Granville Sewell, tirent les conclusions qui s’imposent. Pour un résumé très accessible de ses travaux, il a fait cette très bonne vidéo (en anglais): https://www.youtube.com/watch?v=259r-iDckjQ&t=7s

      • Ce n’est pas une croyance, c’est parce que la théorie est basée sur des faits. Si la majorité ne fait pas la vérité la minorité non plus.
        Dans le cadre du darwinisme, j’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer dessus les spécialistes sont parfaitement unis et considèrent la théorie comme ayant des bases solides
        Mr Granville Sewell est un mathématicien. Ce n’est pas un biologiste. Mais c’est surtout un tenant du dessein intelligent; Théorie sur laquelle je me suis déjà exprimé. Et qui est reconnue (y compris sur le plan judiciaire) comme non scientifique

  21. AMadMax says:

    Cher Mad-Max, mes sources proviennent d’internet. En cliquant sur ‘actualités’ avec les mots clefs ‘cannabis’ ou ‘drogue’, des pleines pages apparaissent de personnes arrêtées pour possession, consommation, culture ou trafic. Pour le mois de novembre 2016, sauf erreur de ma part, j’ai compté 26 affaires impliquant plusieurs dizaines de personnes.
    Pour les gros bonnets, je n’ai pas eu à remonter très loin. Il y a 1 mois les frères Bengler ont écoppé de 20ans de prison. Hakkar, autre gros bonnet a été arrêté le 31 octobre.
    Je vous cite : « Avez-vous un seul nom de gros bonnet à me donner dans ce trafic plus que juteux ? Personne n’est jamais arrêté . Extraordinaire mais vrai. »
    Je viens de vous citer 26 affaires en 15 jours et le nom de 2 gros bonnets arrêtés et condamnés au cours du dernier mois. Une autre légende prétend que les simples consommateurs de sont pas sanctionnés. Parmi les perles j’ai trouvé ceci en date du 28 octobre 2016. « Atteint du syndrôme de Lynch, qui le prédispose au cancer du côlon, le prévenu se trouve limité dans le choix des traitements possibles. J’en suis au 4e traitement. Les médecins peinent à me soigner…mais (le cannabis) c’est le seul moyen que j’ai trouvé de calmer la douleur » SANCTION ? 3 mois de prison avec sursis…
    Comprenez-vous mon désarroi lorsque je compare vos écrits à la réalité ?
    Alors je me pose la question : niez-vous ces affaires relatées par les différentes presses
    présentes sur internet ? ou reconnaissez-vous vous êtes mal informé sur le sujet ?
    Dans la deuxième partie de votre post, vous parlez de changer les valeurs de la société et de retournement sociétal majeur. Je suis prêt à vous suivre mais je me pose comme même cette question, comment allez-vous procéder ? Que faites-vous de ce malade consommateur de cannabis qui l’utilise pour soulager sa douleur ? J’ai bien peur qu’il ne soit pas d’accord avec vous pour effectuer ce retournement sociétal majeur ainsi que les quelques millions de consommateurs de notre pays. Bien Cordialement.

    • On y va says:

      26 affaires …, des millions que dis-je des dizaines de millions de consommateurs et 26 affaires ….
      Pardonnez-moi , nous sommes menés en bateau .

      Une amie de longue date , secrétaire pendant 20 ans dans un cabinet d’avocats d’une ville de 50 000 habitants pourrait vous parler des suites et des sanctions données aux trafiquants .
      Les grosses cylindrées , les « nipes » des dealers aux portes des bas quartiers des villes d’Avignon , de Nîmes ou autres villes de moyennes importances prouvent l’impunité dont ils jouissent …
      Les frères « machin » et « haka  » ne sont pas les têtes du trafic , soyez – en sûr
      Pour traiter les causes , encore un peu de temps …
      Ni vous , ni moi ne pourront changer les causes :
      La thérapie est de nature spirituelle .
      La Purification a commencé, des êtres , nombreux ont pris conscience de ces signes annoncés , de ces phénomènes naturels majeurs en cours ,…
      La civilisation actuelle est vouée à une destruction cataclysmique , nous y sommes .
      3 jours suffiront pour détruire la société actuelle. ..complètement .

  22. Etonenrevient says:

    La France dépense de 1 à 2 milliards d’euros par an dans la guerre contre la drogue.
    Celle-ci permet d’effectuer 26 affaires en 15 jours soit 624 affaires par an.
    Pour vous il y en a des millions d’autres, disons 1 million. Je prends ma calculette,
    je dois donc multiplier par 1600 le budget alloué à la chasse aux consommateurs soit 2000 milliards d’euros par an. Absurde, n’est-ce-pas? De plus, vous attrapez un consommateur, vous en faites quoi ? Je vous ai cité 2 cas de caïds capturés en moins de 15 jours, dont l’un a pris 20 ans de prison. Vous voulez faire quoi de plus dissuasif ? le tuer ? cela ne changera rien à l’affaire. Et si les têtes de trafics ne sont pas en France, vous allez violer le droit international pour exécuter un caïd ?
    Toutes ces solutions ont été maintes fois testé, notamment par les américains. Ca n’a rien changé, au contraire.
    Imaginez maintenant que vous lanciez une équipe de tueurs qui tuent au hasard dealers et consommateurs. Vous croyez sincèrement pouvoir résoudre le problème. Absolument pas, il reviendra au galop dés que vous arrêterez de le faire. Maintenant si vous souhaitez tuer sans jugement dealers et consommateurs de manière permanente, la France sera mis au dernier banc des nations et à mon avis vous aurez une guerre civile avant. Tout cela ne sont qu’une toute petite partie des problèmes soulevés par la prohibition.
    Je suis content d’arriver au bout de ce dialogue, car vous aurez beau tourner le problème dans tous les sens, vous verrez que la prohibition n’apporte aucune solution, au contraire elle crée les problèmes. Quant à traîter les causes, encore faut-il les comprendre. 10% des consommateurs ont un problème avec leur consommation, pourquoi les 90% restants n’ont pas de problème ? Si le produit en était la cause, 100% des consommateurs auraient des problèmes. La véritable cause des addictions, c’est la souffrance et chaque individu a un passé différent et unique. Supprimer le produit, la souffrance restera et se manifestera d’une autre façon. Bien sûr, la thérapie est de nature spirituelle, en ça comme en toute chose, mais malheureusement la spriritualité disparaît quand on essaie de l’imposer. Maintenant si vous croyez réellement que la civilisation actuelle est vouée à une destruction cataclysmique en 3 jours, vous n’avez pas besoin de drogue, vous êtes tombé dedans quand vous étiez petit; alors que peut bien vous faire ces problèmes de légalisation ou de prohibition ? A l’image d’Obelix vous ne serez jamais en manque.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com