écharpe-maire-MPI

La nouvelle a de quoi étonner. Mais elle devrait également inciter les catholiques soucieux du bien commun à prendre leurs responsabilités. Alors que la date limite du dépôt des candidatures est fixée au 6 mars à 18 heures, quelque 8.000 communes (soit près d’un quart Des communes françaises), n’ont toujours pas le moindre candidat déclaré, signe du désintérêt croissant pour la politique..

En Gironde, le préfet Michel Delpuech a signalé que 102 grandes communes et 45% des ‘petites’ sont toujours sans candidat, sur un total de 542 mairies.

Il en va de même dans de nombreux départements, notamment dans l’Yonne, les Hautes-Pyrénées et la Bretagne.

Les préfets en sont réduits à lancer des appels à candidature par l’entremise des médias.

Bien entendu, dans les prochains jours, les choses vont s’accélérer. Beaucoup de listes sont en phase de recrutement des derniers colistiers. Notamment en raison des règles de parité qui se sont étendues aux communes de 1.000 à 3.500 habitants.

Autre nouveauté, dans les communes de 1.000 et 2.500 habitants, il faut obligatoirement présenter des listes complètes.

Par contre, dans les villages de moins de 1.000 habitants, il est possible de se présenter seul.

Si aucune liste n’est présentée dans certaines communes, le préfet devra nommer « une délégation spéciale », composée de trois électeurs pour assurer l’intérim pendant trois mois. S’il n’y a toujours aucune candidature au terme de ce délai, le préfet proposera de rattacher la commune concernée à une commune voisine.

Une situation qui s’est déjà présentée lors des dernières élections, à en croire Cédric Szabo, directeur de l’Association des Maires ruraux de France (AMRF). « Les préfets ont reconnu qu’il n’y avait pas eu d’élection dans certaines communes, faute de candidat, en 2008. Mais il s’agit d’une infime minorité ».

Bref, voilà de bonnes raisons pour les catholiques des petits villages de France de s’engager en politique et de servir l’intérêt général en appliquant un vrai souci du bien commun.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com