armée française2Un journaliste français, Jean-Marc Tanguy qui tient un blog de défense : « Le Mamouth » revient sur l’accrochage qui a coûté la vie à deux soldats français. Selon sa source non officielle, les Français seraient tombés dans une embuscade et auraient fait face à deux pickups ennemis (version que conteste l’EMA). Mais ce n’est pas tout et c’est là que ça devient intéressant : « De leur côté, les soldats français n’ont pas été protégés des tirs nourris par leurs gilets pare-balles, des FRAGS d’un ancien modèle. »

On sait que mourir fait partie du métier de soldat mais ce n’est pas pour cela qu’on n’est pas obligé de tout faire pour limiter les risques. Je tiens de suite à préciser, avant qu’on m’accuse, que je ne dis pas que les deux paras ont été tués à cause de ces vieux gilets pare-balles. Ils auraient peut-être tout aussi bien été tués avec d’autres et on ne peut spéculer sur le « si ». Cependant, cela pose vraiment question sur les politiques budgétaires de la Défense de ces dernières années. On nous dit que notre armée est toujours opérationnelle, que nos soldats sont des professionnels et parmi les meilleurs mais ça c’est la façade. Dans un entretien au journal La Croix, le général Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’Armée de Terre, disait ceci : « À force de rationalisation et de restructurations sur plusieurs années, les moyens de l’armée de terre ont atteint un niveau minimum, quelquefois au-dessous du minimum, comme pour l’entretien des équipements. » Un avertissement lancé mais sera-t-il entendu alors que nous évoquions un amendement du gouvernement qui supprimait 66 millions d’euros sur le budget de la Défense dont 11,5 milllions d’euros  pour l’équipement des forces ? Jean-Yves Le Drian va-t-il se battre pour ses soldats ?

Un autre blog de Défense ressortait cette citation de Napoléon à l’armée d’Italie en 1796 : « Soldats, vous êtes nus, mal nourris; le gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner. Votre patience, le courage que vous montrez au milieu de ces rochers sont admirables; mais ils ne vous procurent aucune gloire, aucun éclat ne rejaillit sur vous ? » A l’époque pas de droit de réserve et l’armée napoléonienne n’a pas hésité à piller l’Italie en armée vainqueur. Bien sûr, ce n’est pas cela que je souhaite. Quand des ouvriers travaillent dans de mauvaises conditions, quand ils veulent une augmentation, ils se mettent en grève et se tournent vers les syndicats pour se défendre. L’armée, la Grande Muette, se tait parce qu’elle ne peut pas faire autrement même quand un logiciel Louvois ne lui paye pas ses soldats et qu’elle met ses membres dans des situations précaires. Les femmes des soldats ont dû monter au feu pour défendre leurs maris. On peut dire heureusement d’ailleurs que l’armée ne se met pas en grève et qu’elle ne fait pas de politique mais nous, concitoyens de nos militaires, ne pouvons-nous pas les défendre ? On est en droit de réclamer qu’ils aient des conditions de travail respectables ? N’est-ce pas à nous de le dire ? Peut-être est-on trop occupé à défendre nos avantages chacun de notre côté sans regarder chez les autres ?

Nos soldats ne sont pas des chairs à canon et ont droit, comme n’importe quel professionnel, à des moyens décents d’exercer leur métier. Ce serait la moindre des considérations de la part de nos politiques où alors arrêtons de bomber le torse et de faire cocorico. Si déjà, on les envoie se faire tuer autant leur donner les moyens de pouvoir se défendre un maximum. Des visites, des marques de soutien c’est bien mais des actes concrets, c’est encore mieux !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Pingback: Nos soldats ont droit à des équipements décents ! - Les Observateurs

  2. « des marques de soutien c’est bien mais des actes concrets, c’est encore mieux »… Bien dit!

    Mais je voudrais poser des questions:
    Comme vous le constater les armées subissent les rigueurs de l’austérité budgétaire, et ce autant du côté des « Armes » que du côté des « services ». L’EMA comme la DGA comme le SGA (donc y compris l’administration) souffrent de ces restrictions….
    On peut s’en prendre aux politiques… On peut choisir de réagir comme vous le suggérer…
    Que l’ensemble des citoyens réagissent pour la condition de vie des militaires serait une bonne chose effectivement.
    Simplement ne pourrions nous pas envisager tout d’abord d’initier ce mouvement en interne dans les armées? Je m’explique:

    Le CSFM n’a t il pas par exemple un rôle plus important à jouer? Ne pourrait il pas être moins consensuel et prendre plus à cœur son rôle? Ne devrait il pas moins ménager la hiérarchie et les politiques?

    La hiérarchie militaire ne pourrait elle pas commencer à donner l’exemple? pour soutenir ces braves Para qui meurent au combat… ne pourrait-on, avant d’en appeler à la société civile – ce qui est normal- , en appeler au bon cœur et au sens du devoir de l’incalculable nombre d’officiers généraux 2S, très souvent grassement reclassés dans la société civile mais qui continuent de percevoir leurs traitements ainsi que de profiter des avantages « militaires » (trains…).
    Ne pourraient t ils pas symboliquement renoncer à certains de ces avantages pour par exemple ré-équiper un régiment.
    Cette initiative symbolique aurait une portée nationale et ferait trembler la classe politique…
    Cela renforcerait le lien Armée-Nation.
    Mais comme le dit le conte: « on peut rêver au pays des étoiles… »

  3. «  » L’armée, la Grande Muette, se tait parce qu’elle ne peut pas faire autrement même quand un logiciel Louvois ne lui paye pas ses soldats et qu’elle met ses membres dans des situations précaires. » »

    Non, Madame, ce n’est pas tout à fait vrai. le devoir de réserve ne concerne pas la solde. le silence des armées est du à d’autres raisons.

    Je suis épouse de militaire, admin du site secretdefiance.com et en plein dans cette bataille Louvois depuis le début.

  4. Pingback: 21 Décembre 2013 | conflitmondial

  5. de toutes façons ,pour moi celui qui signe un engagement à l’armée est un parfait idiot et inconscient,je suis soudeur de métier et j’ai du mal à trouver un emploi mais quand même, si on me poussait à la soupe populaire comme moyen de chantage pour essayer de m’obliger à rentrer dans l’armée ,je préfère encore la première solution.hors de question que j’aille défendre un pays qui n’en vaut pas la peine.notre armée de toutes façons a tjrs connu des déboires et cela n’arre^tera jamais ,quand ce n’est pas des défaites continuelles et cuisantes ,depuis la mort du grand empereur napoléon 1er ns ne sommes plus rien en tant qu’armée ,je n’ose même imaginer un troisième conflit mondial ,elle se fera laminer en un temps record,mème en 14 ,il a fallu l’intervention des anglais et des américains pour que l’on s’en sorte,à propos de nos » grands amis » les américains en les suivant en afghanistan,alors que ns avions rien à faire là-haut(comme en centre afrique et au mali),ns avons encore trouver le moyen de ramasser une volée magistrale de la part des talibans et ns en sommes partis la queue entre les jambes,bilan :95 morts pour rien;750 blessés assez sérieusement dont 270 aux pathologies lourdes,amputés,paralysés ,brulés vifs(leurs vies foutues),sans compter ceux qui sont devenus mabouls,et de ceux là on évite bien d’en parler.à méditer

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com