Nolan Lapie, le Breton qui s’est fait connaître en donnant une mémorable, bien que bénigne, gifle à l’ancien premier ministre Manuel Valls en campagne, a l’art de se faire connaître : il a décidé de poser sa candidature pour les élections présidentielles et défend un programme que ne renierait pas le Front National, canal historique. Il s’en prend aux élites corrompus, dénonce l’euro, se lève contre le démantèlement de la famille avec le mariage pour tous et la théorie du genre, défend l’enracinement…

Il est plus qu’incertain qu’il obtienne ses parrainages mais sa candidature a le mérite de démontrer toute la fumisterie du système politique français.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

7 commentaires

  1. On y va says:

     » La liberté , l’honneur national sont les roues que l’on met à son char ; il faut prendre de bonnes roues pour ne pas verser en route  »
    Esquillon
    Une plume vient d’entrer dans la vie publique , restée à l’abri du vertige de la société …

  2. Soupape says:

    Eh bien !

    Les rats du Système sont dénoncés spontanément, même par des jeunes de 18 ans.

    Pour un jeune, ce n’est pas si mal vu que cela,
    même si son inexpérience naturelle le pousse à rêver à un monde impossiblement meilleur !

    Quand j’étais jeune, c’était pareil : Y’a qu’à …,
    et j’ignorais l’inertie et le formidable pouvoir de résistance du Péché,
    Ce pouvoir de résistance est tel que, vraiment, seul Dieu peut nous en tirer !

    Conclusion : Votons massivement pour Marine Le Pen,
    et nous aurons au moins quelques mesures essentielles que nous attendons depuis trop longtemps.

  3. A. F. says:

    Décidément, cette élection 2017 dépasse la fiction !

  4. GUY DE LA CROIX says:

    Oui Soupape , vous avez raison … 100 fois raison…’inertie et le formidable pouvoir de résistance du Péché,… car il s’agit bien d’un combat entre Satan qui est le grand promoteur du péché et Dieu qui a déjà gagné ce combat mais laisse un dernier soubressaut pour enfin l’écraser définitivement…
    Ce qu’il faut surtout c’est ne PAS DESESPERER car la Fin approche…

    • Soupape says:

      Il semble que j’aie été pour vous
      une occasion de comprendre quelque chose de très important.
      Si c’est le cas, je m’en réjouis, car c’est la raison de ma présence sur ce site.

      J’ajoute que, pour ma part, c’est ainsi que je me représente le Péché Originel,
      que tout le monde cherche à nier,
      mais que reconnaissent implicitement tous les candidats à une élection !

      En effet, tous les candidats disent :
      « quelque chose ne va pas », il faut changer ceci ou cela.
      Mais personne ne veut désigner ce qui ne va pas par son nom.

      Car ce quelque chose qui ne va pas, c’est le Péché Originel,
      « cette formidable inertie et ce formidable pouvoir de résistance
      « qui s’oppose à la réalisation du Bien commun ».

      En effet nous naissons dans un monde de Mensonges, d’Arnaques incessantes, etc
      c’est-à-dire au beau milieu des péchés,
      des lâchetés des dirigeants qui n’osent plus diriger et sévir, des omissions, etc …

      Si bien que nous subissons tous l’influence de ce contexte délétère,
      et en sommes tous plus ou moins imprégnés,
      sauf si nous en sommes éloignés par l’exorcisme du Baptême,
      puis par la relation personnelle « au Dieu des Apôtres de Jésus Christ »
      (découverte de la Vie de prière, puis de la Vie Sacramentelle).

      La politique échoue parce qu’elle ne comprend pas,
      (ou ne veut pas comprendre),
      que la seule solution est le retour à Dieu.

      En effet, au lieu de se tourner vers Dieu,
      « on » nous propose chaque fois des échappatoires et des ersatz :
      la république, le marxisme, le management, l’abolition des nations, etc …

      Noter que la Royauté n’est pas une panacée,
      mais seulement la Royauté Sacrée,
      c’est-à-dire
      celle qui s’est engagée à Servir le Dieu des Apôtres de Jésus Christ avant de régner.

      Réciproquement, nous devons savoir qu’on ne peut pas demander tout à la politique.
      Car, en univers athée, la politique
      ne peut agir que sous l’effet d’un consentement majoritaire.

      Il n’y aura de politique catholique en France
      que lorsque la majorité des Français sera redevenue catholique.
      C’est donc à nous de trouver les moyens de convertir nos proches,

      Tout le contraire des « pastorales bêlantes » de nos évêques et de bergoglio.

  5. Champallier says:

    Cela remet du baume dans le coeur d’entendre un jeune Français-Breton redéfinir les bases du patriotisme. Dommage qu’il se perde à dire que le peuple est exclusivement souverain, mais on lui pardonne, car il faudrait qu’il sache définir pas simplement empiriquement ce qu’est le bien-commun, ce qu’il fait ici, et de là les devoirs formels du chef d’état tel qu’il doit-être vis vis de ce même bien commun.

  6. gigibobo says:

    Il manque un sujet essentiel dans son discours: l’arrêt de l’immigration clandestine et de l’emprise musulmane.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com