Echographie Lyon

L’intégralité des actes autour de l’avortement (consultations, analyses, échographies…) sera remboursée à 100% à partir du 1er avril 2016, a annoncé vendredi la ministre de la Santé [« santé »? Sans rire ?] Marisol Touraine, au Planning familial de Paris. L’acte lui-même était déjà pris en charge à 100% depuis 2013. 

La modernisation de la loi sur l’avortement comprend aussi plusieurs mesures destinées à favoriser l’accès à l’Interruption de la Vie de l’enfant en Gestation. « Ces mesures seront mises en oeuvre avant l’été », a-t-elle précisé, ainsi en est-il de la suppression du délai de réflexion d’une semaine et du renforcement de l’offre de proximité. Les sages-femmes et les centres de santé des « IVG instrumentales » (sic) pourront également réaliser des IVG médicamenteuses, a-t-elle précisé…

Renforcement de l’offre de proximité pour l’avortement alors que dans le même temps les maternités de proximité ferment les unes après les autres… La France est en voie de devenir un vaste mouroir!

La ministre avait lancé un programme pour inciter les mères à avorter il y a un an. Tout est donc en état de marche pour que le suicide collectif des Français, déjà bien engagé, se poursuive.

Chaque Agence régionale de santé (ARS) devra formaliser un programme régional pour améliorer l’accès à l’IVG. Les outils d’information ont également été renforcés. Lancé le 28 septembre, le numéro national d’information (), anonyme, gratuit et accessible 6 jours sur 7, a ainsi reçu plus de 2.000 appels par mois. (Source: europe1.fr)

S’ils pouvaient lire les enfants condamnés par Marie-Sol Touraine apprécieraient l’appellation mensongère: « Agence régionale de santé »….

Madame le ministre a toutes les raisons d’être satisfaite, selon ses dires, la campagne de propagande -qu’elle nomme pudiquement « campagne d’information-, « IVG, mon corps, mon choix, mon droit », a remporter un franc succès: Le nombre de visites sur le site gouvernemental en faveur de avortement  a doublé pendant la campagne, entre 160.000 et 180.000 par mois, se rengorge-t-elle.  

De plus un système de référencement payant a été mis en place et les mots-clés améliorés, a indiqué la ministre, afin que le site gouvernemental arrive en tête des réponses lors d’une recherche d’information sur l’IVG, avant que soient affichés les sites des organisations anti-IVG, très actives sur les réseaux sociaux. (Source: europe1.fr)

Le service de l’Assistance publique qui recevait jadis les enfants abandonnés, n’aura donc plus aucune raison d’être, puisque ceux-ci sont tués dans l’œuf au frais du contribuable et désormais incités à être tués. Mais François Hollande avec sa complice Marie-Sol Touraine peuvent encore mieux faire avant 2017, ils peuvent encore donner une prime à l’avortement. Gageons que le projet est à l’étude. Marion au secours!

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Madame le ministre a toutes les raisons d’être satisfaite, selon ses dires, la campagne de propagande -qu’elle nomme pudiquement « campagne d’information-, « IVG, mon corps, mon choix, mon droit », a remporter un franc succès: Le nombre de visites sur le site gouvernemental en faveur de avortement a doublé pendant la campagne, entre 160.000 et 180.000 par mois, se rengorge-t-elle.

    Avec un peu d’attention et en évitant de lui donner l’impression que ce passage important émane d’un(e) illettré(e), on aurait pu éviter de distraire le lecteur de l’importance de ce qu’on est en train de dire :

    Madame le ministre a toutes les raisons d’être satisfaite, puisque, selon ses dires, la campagne de propagande (qu’elle nomme pudiquement « campagne d’information : « IVG, mon corps, mon choix, mon droit ») a remporté un franc succès : le nombre de visites sur le site gouvernemental en faveur de l’avortement a doublé pendant la campagne jusqu’à entre 160.000 et 180.000 par mois, se rengorge-t-elle.

    • Je ne vois pas en quoi votre tournure est meilleure que l’originale. L’originale me satisfait amplement. Vous m’avez distraite pour ne rien écrire d’intéressant sur le sujet.

      • Je me concernais moins du style que de fautes comme « […] la campagne […] a remporter un franc succès » et « en faveur de avortement ». En vue de votre propre style, le fait que vous n’ayez pas remarqué de telles fautes élémentaires me perturbe. Sur ce site on parle beaucoup de la destruction délibérée de la culture française par le pouvoir actuel (j’y suis d’accord), mais sans en voir le manque en sa propre personne, ce qui n’est pas catholique.

        • « (j’y suis d’accord) » Pamino

          Avant de faire des leçons de français, commencez par donner l’exemple! C’est du charabia.

  2. Cette mesure va conduire à une discrimination troublante entre l’acte d’IVG et la poursuite de la grossesse, puisque par exemple les 2 premières échographies avant le 5ème mois de grossesse ne sont remboursés qu’à 70%, tandis que les échographies pour l' »Interruption volontaire de Vie de l’enfant en Gestation » (Bien trouvé!) sont remboursées à 100%.

  3. michelb says:

    « IVG, mon corps, mon choix, mon droit »

    la femme n’a qu’à se laisser sodomiser et ça lui évitera de tuer son enfant. est-ce que la vie d’un enfant vaut un coup de queue?

    c’est dans une société débile qu’on encourage une telle débilité qui consiste à tuer un bébé vivant, dont le coeur bat, qui ressent bien plus qu’un bébé sorti du ventre.

    le droit international des enfants les protègent jusqu’à 18 ans.
    mais, pas lui, ce minuscule être n’atteindra pas les 18 ans. peut-être est-ce mieux pour lui plutôt qu’avoir des parents qui n’en ont cure après avoir tiré un coup?

    ce petit être ne peut pas invoquer « IVG, mon corps, mon choix, mon droit » non! tout se fait sans lui.

    l’IVG de confort (ou de fainéantise) est une démonstration évidente du peu d’évolution de l’esprit dans cette société mondiale.

    Les chiffres alarmants de la maltraitance

    Chaque jour, 2 enfants décèdent victimes de maltraitance (source : INSERM 2010)

    14% des Français déclarent avoir été victimes de maltraitances – physiques, sexuelles et psychologiques – au cours de leur enfance (source : sondage Harris-L’Enfant Bleu 2014)

    45% des Français suspectent au moins un cas de maltraitance dans leur environnement immédiat – familles, voisins, collègues, amis proches – (source : sondage Harris-L’Enfant Bleu 2014)

    2 millions de Français, soit 3% de la population, déclarent avoir été victimes d’inceste (Enquête IPSOS pour l’association Internationale des victimes de l’inceste, AIVI)

    86,8% des maltraitances sont intrafamiliales (Source : ONED 2006)

    87%??? Les serial-killer vont avoir du fil à retordre pour battre le record des familles.
    La famille ce n’est plus ce que c’était!

    Violences faites aux femmes : l’horreur en 10 chiffres

    « grossesse
    Les violences conjugales s’attisent ou débutent particulièrement au moment où le couple attend un enfant. Le conjoint violent ne supporte généralement ni la perspective d’une troisième personne dans le foyer ni le fait que la femme devienne le centre des attentions de l’entourage. Celle-ci, dans un état vulnérable, est moins apte à se défendre. Une situation précaire qui peut pousser certaines femmes à renoncer à leur grossesse. En tout, 23% des demandes d’IVG étaient directement liées à des violences (viols, violence conjugales, violences familiales). Selon Emmanuelle Piet, médecin de protection maternelle et infantile, présidente du collectif féministe contre le viol, « ces femmes avaient trois fois plus de chances d’accoucher prématurément que la moyenne, une grande proportion d’entre elles (7%) ont accouché à la maison, pas par choix mais par contrainte, un tiers d’entre elles ont reçu des coups sur le ventre et 82% ont subi des violences sexuelles ». »
    http://madame.lefigaro.fr/societe/violences-faites-aux-femmes-lhorreur-en-chiffres-211114-82737

    si vous tombez sur un « pervers narcissique » (gentil au début pour vous séduire [Jekill] puis devenant soupçonneux, possessif [Hyde]) éloignez-vous radicalement ou mourez!

  4. Il faut faire de la place aux envahisseurs musulmans !!!!! Bientôt, ne pas interrompre sa grossesse sera pénalisable ! La France marche sur la tête……..

  5. Malalou says:

    En cas de grossesse, non seulement les deux premières écho ne sont remboursées qu’à 70 % mais également la visite du 1er trimestre, mais aussi les mensuelles jusqu’au 6e mois puisque ce n’est qu’à ce moment là que les futures mères sont remboursées à hauteur de 100 % !
    Et 100 %, ça signifie 100 % du plafond sécu, pas des frais, je le rappelle, soit 23 € pour une visite chez un obstétricien (qui oscille entre 50 et 70 €)…

  6. croisé says:

    C’est clair que ces lois en faveur de l’avortement, sont les armes d’un génocide larvé des Français de souche chrétienne puisque dans le même temps la France est envahie d’immigrés musulmans à qui on offre le séjour, l’éducation, la retraite, les mosquées et les soins gratos.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com