10658637_1491185694468351_4678085701931063072_o-1
Alexeï Mozgovoï assassiné dans une embuscade par le régime de Kiev, avec ses accompagnateurs

Denis Pouchiline, représentant de la Novorossiya, s’exprime sur un commentaire d’Euronews:

“Nous avons tous vu la parade du 9 mai à Moscou, imaginez ce qui se passerait si l’armée russe entrait vraiment sur notre territoire. Nous aurions probablement fait cette interview à Kiev et non à Donetsk. Quelqu’un aurait peut-être tiré profit d’une guerre à grande échelle sur notre territoire avec l’armée russe. Mais c’est de l’intérêt ni de notre intérêt ni de celui de la Russie.”

“Le territoire de Donetsk aurait pu obtenir son auto-détermination depuis longtemps, mais nous avons insisté sur une résolution politique de cette question. Pour nous , respecter l’accord de Minsk, c’est la première étape, c’est le document principal sur lequel s’appuyer pour agir.” Vidéo ci-dessous:

Cette déclaration intervient alors que le pouvoir de Kiev vient de tendre un traquenard meurtrier à l’un des  chefs des troupes de Lugansk, Alexeï Mozgovoï, en plein accord de trêve. Et tandis qu’une nette accélération des affrontements se vérifient en Novorossiya.

Ci-dessous funérailles d’Alexeï Mozgovoï:

Où en est la guerre sur le terrain ?

Le jeudi 28 mai 2015 a été déclaré Jour de deuil, suite, notamment, à l’anéantissement de toute une famille, avant-hier à Gorlovka, après des frappes intensives contre la ville martyre. Les forces ukrainiennes continuent leurs attaques nocturnes, sans doute pour mieux éprouver les populations civiles, sans grande efficacité toutefois d’un point de vue stratégique… Mais d’une manière générale, on note une très nette intensification des affrontements depuis l’assassinat d’Alexeï Mozgovoï.

A défaut d’envahir l’Ukraine avec son armée, la Russie vient d’acheminer encore plus de 1.000 tonnes d’aide humanitaire par ses convois de camions blancs dans le Donbass. Sans l’aide régulière de la Russie, les Novorusses dont le régime de Kiev confisque toujours (malgré les accords de Minsk),  les retraites et les comptes en banque, seraient démunis de tout.

Triste anniversaire également, Il y a un an, le 26 mai 2014, le régime de Kiev lançait une agression généralisée sur ses compatriotes du Donbass et commençait le pilonnage à l’artillerie lourde de Donetsk, faisant fi des victimes civiles, des femmes, des vieillards, des enfants, touchés par ses tirs. 

Malgré sa barbarie, le régime kivien pro-américain, a subi défaites sur défaites depuis, sauvé à chaque fois par une déclaration de trève qu’il met à profit pour refaire ses forces tout en continuant d’harceler les civils pour les démoraliser, tels que sabotages, terrorisme, exécutions sommaires et assassinats ciblés…

Selon un responsable d’Amnesty International, Krasimir Yankov, Alexander Alexandrov et Evgeny Erofeev, les fameux soldats « russes » capturés par les troupes de Kiev vers Chachtye auraient subi des actes de torture pour passer aux aveux. Le plus inquiétant est que l’OSCE a validé ses « aveux » comme spontanés et crédibles, alors qu’elle a elle-même constaté et dénoncé l’emploi de la torture par les forces de Kiev dans des rapports officiels,  même sans aucune raison, uniquement par sadisme… 

La seule prétendue preuve que Kiev ait jamais pu produire de l’invasion de l’armée russe en Ukraine est la capture récente de ces deux russes qui appartiendraient, selon elle, à l’armée russe. Ce qui est en creux la démonstration du contraire. Si l’armée russe était réellement en opération en Novorossiya,  la capture de soldats russes, morts ou vifs, aurait eu lieu en nombre depuis longtemps.

Si la présence de « soldats russes » sur le territoire ukrainien est bien un mythe entretenu par Kiev et la caste politico-médiatique occidentale, en revanche il y a bien des groupes de sabotage kiéviens en opération sur le territoire de la Nouvelle Russie. Le sabotage d’une ligne de communication par voie ferrée a été constaté à seulement une quinzaine de kilomètres de l’endroit où a été assassiné Mozgovoï. Ce qui n’est pas un mythe non plus, c’est la présence officielle de l’armée américaine qui entraine (et peut-être encadre?) les troupes de Kiev, pour faire des troupes semi-privées des oligarques, des troupes d’élite. Dans quelle but, sinon, agresser la Novorossiya ? La cruauté de ces troupes militantes qui furent à l’origine du coup d’Etat du Maïdan n’est plus à démontrer.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. openbrief says:

    J’imagine surtout ce que cela va faire quand ils vont attaquer l’EI. Du grand nettoyage, totalement indispensable

  2. taras says:

    Madame Defresne ou pas, votre article transpire à la fois la naïveté toute féminine sur la guerre et le parti-pris. C’est votre droit, et celui de Média Press Infos qui n’envisage toujours pas un rééquilibrage des prises de positions sur ce conflit. Vous auriez aussi pu mettre la vidéo du cortège funèbre de feu Mozgovoï, drapeau rouge en tête. C’était plus »édifiant ». Pour les preuves de l’invasion russe que vous ignorez, c’est aussi votre droit, comme celui de ne pas informer vos lecteurs d’une loi russe récente classant secret défense tout décès de militaire, même en temps de paix. Intéressant, non? Plus intéressant que d’affirmer que les troupes du 9 mai peuvent faire trembler l’Ukraine. On le sait fort bien, l’ours russe est un méchant nounours qui doit nous faire peur, nous les affreux occidentaux. L’occident c’est sale pour les moskals.
    Sachez tout de même que la résistance ukrainienne est à la reconquête naturellement de son territoire. Ils ont pris le maquis dans le Donbass (des preuves?). Si cela est vrai, ça ne s’arrêtera qu’à la libération!
    A « openbrief », les russes contre l’EI! Chiche? Pas si sûr, la Russie est une poudrière multiconfessionnelle. Poutine construit des mosquées aux Tchétchènes. Il n’a pas attendu notre débat en France sur ce sujet.

    • Bardamu says:

      Oui, vous préférez croire et propager la narrative occidentale sur l’Ukraine. Seulement, vu de près, ça ne ressemble pas du tout, mais alors pas du tout à la réalité.
      Heureusement, la propagande atlanto-kievienne est tellement grossière que les personnes de bonne foi, qui cherchent honnêtement à se renseigner, trouvent facilement les faits démentant l’incroyable tir de barrage des médias mainstream. Et ce n’est pas votre ironie un tantinet machiste qui l’empêchera.

    • Tchetnik says:

      Il st vrai que la naïveté tout « masculine » d’un tarass bobo gogo est très touchante.

      Ton (gros) problème est que en général tu t contents d’éructer et d’invectiver sans l’ombre d’une preuve ou d’un argument historique ou actuel. Tu n’as toujours pas compris (et tu n le comprendras jamais) que ce n’est pas comme ça qu’on « discute », tchado.

      Enfin, tu t’es amélioré, tu ne traite déjà plus Mlle Defresne de « pouffiasse ». On progresse, sinok.

      Pour le reste, console-toi, tu as déjà 99 pour cent des média Juifs et bancaires pour diffuser tes « idées »

    • Danielle says:

      Oui, l' »occident , c’est sale ». Completement d’accord……
      Vive la Russie !!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com